Le petit manuel du parfait naufragé

Avis sur L'Île mystérieuse

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Ma version de ce livre tient sur deux tomes. En commençant le premier, je me suis demandé pourquoi il n'y avait pas de préface comme d'habitude. En arrivant au second, j'ai vu qu'il n'y avait toujours pas de préface mais bien une postface. J'ai commencé à la lire... ERREUR ! Je me suis spoilé le livre. Ne lisez rien en abordant ce livre, cela vous enlèvera pas mal de surprise notamment si vous êtes un grand fan de Verne.

Personnellement je ne fais pas partie de ses admirateurs. Oui, le bougre partage avec nous une connaissance impressionnante dans divers domaines. Ça fait même peur de voir à quel point les gens étaient curieux à l'époque et à quelle point nous serions dans la merde aujourd'hui dans les mêmes situations. Evidemment, je suis bien conscient que tout le monde n'était pas aussi savant à l'époque de sieur Jules, mais je pense que proportionnellement il devait y avoir plus de gens débrouillards jadis qu'aujourd'hui.

"L'île mystérieuse" démarre fort. En pleine action. C'est assez étonnant, mais diablement efficace. La situation est bien pensée, les personnages intéressants. Sauf que... ils sont vides. Le reproche que je fais à Verne habituellement est ici de mise encore : l'écrivain est incapable de créer des personnages profonds, tout est superficiel, tout le monde il est gentil, tout le monde il est intelligent. D'une situation extrême - se retrouver à 5 prisonniers eprdus sur une île - l'auteur se contente de délivrer un manuel de survie. Tout ce qui est interne est mis de côté ; les personnages sont donc tous intelligents et s'entendent à merveille. C'est assez décevant du coup, et même les conflits physiques ne présentent qu'un intérêt très limité (scientifique) puisqu'on sait pertinemment que Jules Verne leur bricolera une solution à la McGyver.

En ce qui concerne les surprises du bouquin, elles sont belles, mais là aussi, finalement peu intéressantes (même si c'est là qu'il y a le plus de développement de personnage). Comme souvent avec Verne, quand on découvre l'histoire ça peut être bien, mais relire est difficile car le rapport entre personnages est tellement superficiel qu'il n'y a rien à tirer des interrogations, des découvertes. Ce n'est donc qu'un artifice creux. Connaissant donc à l'avance les surprises, je me suis rendu compte qu'en fait à part repousser le plus longtemps possibles les révélations pour éveiller de l'intérêt, il ne se passe rien, et que donc lire en connaissance de cause est un peu frustrant car il n'y a rien d'autre à manger.

Ça reste tout de même un bouquin intéressant. La prochaine fois que je prendrai l'avion j'aurai ce livre sur moi pour me permettre de survivre parce que vraiment l'histoire regorge de détails qui peuvent servir. Bon évidemment, l'auteur a choisi de leur donner une île où tout est possible, une île qui regorge de ressources naturelles. C'est un peu facile en un sens. L'intérêt du livre se résume donc à une connaissance scientifique.

C'est dommage parce qu'il aurait été facile de relever le niveau, en créant des vrais personnages, et non pas juste des savants. Surtout qu'on commence l'histoire en apprenant que les héros sont des prisonniers rescapés ! Il y avait donc matière à imaginer plein de choses à partir de là. Mais Jules se contente de délivrer toujours la même méthode de travail : explorations, découvertes, expériences scientifiques et happy ending.

Bref, "L'île mystérieuse" reste tout de même un des romans de Jules que je préfère car on ne s'y ennuie pas malgré la superficialité des conflits, mais qui ne me passionne pas non plus justement à cause de ce degré 0 d'approfondissement. En plus, Jules évite d'aborder une question essentielle : et les besoins sexuels dans tout ça ? 5 hommes sur une île, sans femmes... Ils ne peuvent quand même pas juste parler de leur science ?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 677 fois
5 apprécient

Autres actions de Fatpooper L'Île mystérieuse