Couverture La Fin de l'homme rouge

La Fin de l'homme rouge

(2013) ou le temps du désenchantement

Время секонд хэнд (Конец красного человека)

12345678910
Quand ?
8.7
  1. 0
  2. 0
  3. 0
  4. 0
  5. 0
  6. 3
  7. 18
  8. 43
  9. 78
  10. 35
  • 177
  • 45
  • 399
  • 31

Depuis Les Cercueils de zinc et La Supplication, Svetlana Alexievitch est la seule à garder vivante la mémoire de cette tragédie qu’a été l’URSS, la seule à écrire la petite histoire d’une grande utopie. Mais elle est avant tout un écrivain, un grand écrivain. Pour ce magnifique requiem, elle...

PostsLa Fin de l'homme rouge

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?

Critiques : avis d'internautes (10)

La Fin de l'homme rouge
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Lorsque se lèvent les rideaux

Je retombe sur ce livre après deux années sur les étagères. Je ne résiste pas à l'envie d'écire quelques lignes à son sujet, tant il m'avait marqué. Pour ceux qui ne connaissant pas, la méthode de l'auteure est particulière : elle retranscrit un échantillon de milliers d'interviews qu'elle a mené avec des ressortissants de l'ancien URSS. Le procédé, qu'elle a utilisé de nombreuses... Lire l'avis à propos de La Fin de l'homme rouge

1 2
Avatar Swanney
10
Swanney ·
Découverte
Tout le monde descend !

« un mystère on peut le toucher comme un objet, comme un vase, par exemple, mais pour comprendre quelque chose, il faut que ça fasse mal. Comment comprendre, si on n’a pas mal ? Il faut que ça fasse mal, très mal » On le sait, Alexievitch c’est avant tout une méthode, une façon de faire : enregistrer au magnétophone des heures et des heures de témoignages bruts, puis les...

25 9
Avatar Senscritchaiev
9
·
Illusions et désenchantement : L'exil intérieur des Russes après la chute de l'Union Soviétique.

«Quand Gorbatchev est arrivé au pouvoir, nous étions tous fous de joie. On vivait dans des rêves, des illusions. On vidait nos cœurs dans nos cuisines. On voulait une nouvelle Russie… Au bout de vingt ans, on a enfin compris : d’où aurait-elle pu sortir cette Russie ? Elle n’existait pas, et elle n’existe toujours pas. Quelqu’un a fait remarquer très justement qu’en cinq ans, tout peut... Lire la critique de La Fin de l'homme rouge

24
Avatar MarianneL
9
MarianneL ·
Slave

Qui ne croît pas à la mélancolie comme principal trait de caractère des slaves, ou tout du moins des russes, doit lire ce livre. Qui pense que le soviétisme fut un idéal doit lire ce livre. Qui pense que le capitalisme peut être concilié avec morale doit lire ce livre. Et surtout, qui pense que le passé, surtout lorsqu'il est douloureux, permet par contraste de mettre en valeur ce qui unit... Lire l'avis à propos de La Fin de l'homme rouge

1
Avatar Clashkart
9
Clashkart ·
L'expérience du malheur

La Fin de l’homme rouge ou le Temps du désenchantement est le dernier ouvrage traduit en français de Svetlana Alexievitch, prix Nobel de littérature depuis le 8 octobre dernier. L’auteure, journaliste de formation, y réunit une centaine de témoignages bouleversants, dressant le portrait d’un pays qui n’en est plus un : l’URSS. Staline meurt en 1953. À partir du milieu des années 80,... Lire la critique de La Fin de l'homme rouge

3
Avatar Alphonse
8
Alphonse ·
Toutes les critiques du livre La Fin de l'homme rouge (10)
Vous pourriez également aimer...