La Fin de l'homme rouge

ou le Temps du désenchantement

Vremâ sekond hènd (Konec krasnogo čeloveka)

2013

392

1K

93

8.8

Livre de Svetlana Alexievitch · septembre 2013 (France)

Genre : Récit

Traductrice :

Sophie Benech
Toutes les informations

Depuis Les Cercueils de zinc et La Supplication, Svetlana Alexievitch est la seule à garder vivante la mémoire de cette tragédie qu’a été l’URSS, la seule à écrire la petite histoire d’une grande utopie. Mais elle est avant tout un écrivain, un grand écrivain. Pour ce magnifique requiem, elle invente une forme littéraire polyphonique singulière, qui fait résonner les voix de centaines de témoins brisés.

Alexis_Bourdesien

Pour quelques extraits de ce qui a l’air d’être un livre magnifique : https://twitter.com/confuciuus/status/1137279829731135488?s=21

il y a 3 ans

2 j'aime

3

AttibaoulGounyo

Prix Nobel!

il y a 7 ans

Chaiev
9
Chaiev

Critique positive la plus appréciée

Tout le monde descend !

« un mystère on peut le toucher comme un objet, comme un vase, par exemple, mais pour comprendre quelque chose, il faut que ça fasse mal. Comment comprendre, si on n’a pas mal ? Il faut que ça fasse...

il y a 6 ans

MarianneL
9
MarianneL

Illusions et désenchantement : L'exil intérieur des Russes après la chute de l'Union Soviétique.

«Quand Gorbatchev est arrivé au pouvoir, nous étions tous fous de joie. On vivait dans des rêves, des illusions. On vidait nos cœurs dans nos cuisines. On voulait une nouvelle Russie… Au bout de...

il y a 9 ans

Swanney
10
Swanney

Lorsque se lèvent les rideaux

Je retombe sur ce livre après deux années sur les étagères. Je ne résiste pas à l'envie d'écire quelques lignes à son sujet, tant il m'avait marqué. Pour ceux qui ne connaissant pas, la méthode de...

il y a 4 ans

Dagoni
10
Dagoni

Critique de par Dagoni

A quoi ça sert la littérature ? Tisser des personnages et des intrigues pour provoquer de l'émotion, que de superficialité. Philosopher est également un luxe, sonder l'abstrait n'a pas de sens...

il y a 2 ans

Clashkart
9
Clashkart

Slave

Qui ne croît pas à la mélancolie comme principal trait de caractère des slaves, ou tout du moins des russes, doit lire ce livre. Qui pense que le soviétisme fut un idéal doit lire ce livre. Qui pense...

il y a 4 ans