Couverture La Fin de l'homme rouge

Critiques de La Fin de l'homme rouge

Livre de (2013)

Tout le monde descend !

« un mystère on peut le toucher comme un objet, comme un vase, par exemple, mais pour comprendre quelque chose, il faut que ça fasse mal. Comment comprendre, si on n’a pas mal ? Il faut que ça fasse mal, très mal » On le sait, Alexievitch c’est avant tout une méthode, une façon de faire : enregistrer au magnétophone des heures et des heures de témoignages bruts, puis les... Lire l'avis à propos de La Fin de l'homme rouge

25 9
Avatar Senscritchaiev
9
Senscritchaiev ·

Illusions et désenchantement : L'exil intérieur des Russes après la chute de l'Union Soviétique.

«Quand Gorbatchev est arrivé au pouvoir, nous étions tous fous de joie. On vivait dans des rêves, des illusions. On vidait nos cœurs dans nos cuisines. On voulait une nouvelle Russie… Au bout de vingt ans, on a enfin compris : d’où aurait-elle pu sortir cette Russie ? Elle n’existait pas, et elle n’existe toujours pas. Quelqu’un a fait remarquer très justement qu’en cinq ans, tout peut... Lire la critique de La Fin de l'homme rouge

24
Avatar MarianneL
9
MarianneL ·

Lorsque se lèvent les rideaux

Je retombe sur ce livre après deux années sur les étagères. Je ne résiste pas à l'envie d'écire quelques lignes à son sujet, tant il m'avait marqué. Pour ceux qui ne connaissant pas, la méthode de l'auteure est particulière : elle retranscrit un échantillon de milliers d'interviews qu'elle a mené avec des ressortissants de l'ancien URSS. Le procédé, qu'elle a utilisé de nombreuses... Lire la critique de La Fin de l'homme rouge

1 2
Avatar Swanney
10
Swanney ·

Slave

Qui ne croît pas à la mélancolie comme principal trait de caractère des slaves, ou tout du moins des russes, doit lire ce livre. Qui pense que le soviétisme fut un idéal doit lire ce livre. Qui pense que le capitalisme peut être concilié avec morale doit lire ce livre. Et surtout, qui pense que le passé, surtout lorsqu'il est douloureux, permet par contraste de mettre en valeur ce qui unit... Lire l'avis à propos de La Fin de l'homme rouge

1
Avatar Clashkart
9
Clashkart ·

L'expérience du malheur

La Fin de l’homme rouge ou le Temps du désenchantement est le dernier ouvrage traduit en français de Svetlana Alexievitch, prix Nobel de littérature depuis le 8 octobre dernier. L’auteure, journaliste de formation, y réunit une centaine de témoignages bouleversants, dressant le portrait d’un pays qui n’en est plus un : l’URSS. Staline meurt en 1953. À partir du milieu des années 80,... Lire la critique de La Fin de l'homme rouge

3
Avatar Alphonse
8
Alphonse ·

« Une personne normale ne peut pas comprendre les staliniens. »

Svetlana Alexievitch a été à la rencontre du peuple soviétique, parcourant les pays au fil des années pour recueillir les témoignages de ces Homo sovieticus. À travers les témoignages de gens ordinaires, on retrace presque cent ans de l’histoire de l’URSS puis de la Russie, des révolutions d’Octobre aux années 2010, en passant par l’effondrement de l’empire en 1991. (...) La Fin de l’homme... Lire la critique de La Fin de l'homme rouge

2 1
Avatar Lybertaire
10
Lybertaire ·

Magnétophone en main.

Svetlana Alexievitch a sillonné la Russie actuelle en interrogeant des personnes d'âge, de milieux et de sexes très différents en leur demandant d'expliquer comment ils avaient vécu le passage de l'Union Soviétique (ses défilés, sa rhétorique anticapitaliste, la pauvreté de la condition matérielle...) au capitalisme sauvage des années 1990 (émergence de la mafia russe et des oligarques,... Lire la critique de La Fin de l'homme rouge

2
Avatar zardoz6704
7
zardoz6704 ·

Photos de Russie

Livre qui permet de mieux comprendre ce qu'est la Russie d'aujourd'hui et sans doute de dédiaboliser l'histoire politique de pays. Les témoignages traduisent combien tout n'est pas noir ou blanc ; une certaine nostalgie de ce que fut la Russie, sa littérature, ses grands penseurs laisse à penser que l'arrivée du capitalisme n'y a pas fait que du bien... A lire à tête reposée ou piocher un... Lire l'avis à propos de La Fin de l'homme rouge

Avatar chicaflox
7
chicaflox ·

De la littérature au saucisson, esquisses de l'âme russe...

Même si, comme moi, on n'y connaît pas grand-chose en guerre froide, en histoire soviétique, etc..., ce livre-témoignage est prenant, bouleversant et édifiant. Pas un roman, puisque l'auteur (récemment auréolée du Nobel) a ouvert son micro au fil des ans pour recueillir les témoignages des Russes sur leur histoire et leur pays, mais pas un documentaire non plus, puisque rien n'est expliqué,... Lire la critique de La Fin de l'homme rouge

Avatar Nadouch03
8
Nadouch03 ·

Un livre essentiel

L'Histoire avec un grand H est une chose, les histoires avec un petit h en sont une autre. Svetlana Alexievitch s'intéresse aux gens, elle leur sert de porte voix. Tous ces témoignages sont bouleversants. L'auteur s'attache à les retranscrire de manière très réaliste et garde un style parlé avec les tics de langage des différents narrateurs. Les témoignages nous sont livrés bruts, sans... Lire l'avis à propos de La Fin de l'homme rouge

1
Avatar Roessen
9
Roessen ·