Couverture La Serpe

Critiques de La Serpe

Livre de (2017)

  • 1
  • 2

Critique de La Serpe par D-LBC

Entre 4 et 6, il est bien difficile de noter le dernier ouvrage de Jaenada d'autant que si j'avais été son professeur(avec l'obligation de noter) je lui aurais conseillé de revoir sa copie à la baisse. Oui, quelques 600 pages(environs 45 caractères par 35 lignes(j'ai compté)) pour (on décortique) 100 pages consacrées à la famille, 150 aux meurtres(il y en à trois) 100 au procès...(Bon, ces... Lire l'avis à propos de La Serpe

5
Avatar D-LBC
5
D-LBC ·

Les enquêtes de l'inspecteur Jaenada...

C'est une copine qui m'a mis la puce à l'oreille : « J'ai entendu parler d'un livre, c'est pour toi, il est question d'un type bizarre et d'un crime non élucidé, en plus l'auteur a l'air sympa... » Ah, les amis, pas de doute, on ne peut rien leur cacher… Eh bien, en plein dans le mille la copine, pas un millimètre à côté, le coeur du coeur, l'hyper centre de la cible. Dire... Lire l'avis à propos de La Serpe

5
Avatar lireaulit
10
lireaulit ·

Critique de La Serpe par Ced_Auma-Jeu

Tombé un peu par hasard sur ce livre avant la critique parue dans le Canard Enchaîné. Je la reproduis néanmoins ici, tant elle correspond à mon état d'esprit après une lecture un peu rébarbative. "C'est ce qu'on appelle un "beau" fait divers: en octobre 1941, dans un château du Périgord, trois assassinats à la serpe. Contre Henri Girard, héritier des propriétaires, s'accumulent des indices... Lire la critique de La Serpe

4
Avatar Ced_Auma-Jeu
4
Ced_Auma-Jeu ·

mystère au château

La serpe de Philippe Jaenada : se lit très facilement . Jaenada décrit les évènements d'une certaine manière : une famille dysfonctionnelle, mais quelle famille ne l'est pas, de l'argent, un triple meurtre, un procès, un accusé qui sortira de prison à la fin du procès, une vie particulière quand même pour l'auteur du salaire de la peur , et là, patatras, Jeanada reprend le crime par un autre... Lire l'avis à propos de La Serpe

2 2
Avatar madametong
8
madametong ·

Qu'il est long...

Un style long, des digressions, des parenthèses dans les parenthèses, des mentions de marques qui émergent comme une pub dans un cinéma de village, que cette écriture est lourde, ennuyeuse ! J'ai mis des semaines à en lire 75%, mais j'irai jusqu'au bout... Peut-être parce qu'il y a un peu de suspense, si on s'accroche et qu'on synthétise au fil de la lecture (à condition... Lire l'avis à propos de La Serpe

Avatar Gaspacho-rouge
3
Gaspacho-rouge ·

Critique de La Serpe par Quentin Lousberg

Dans La Serpe Philippe Jaenada remonte ce qu'il fait de mieux : le temps. Au fil des pages l'auteur va passer au crible tous les faits tangibles et intangibles qui entourent de près ou de loin un célèbre fait divers périgourdin - celui du triple meurtre du Château d'Escoire. Triple meurtre qui semble toujours au jour d'aujourd'hui ne pas avoir trouvé de coupable aux yeux de la justice.... Lire la critique de La Serpe

Avatar Quentin Lousberg
6
Quentin Lousberg ·

Passionant

Le livre nous raconte donc l'histoire d'Henri Girard, personnage pour le moins ambigu, qui est loin de faire l'unanimité. L'auteur nous amène subtilement là il veut : on se laisse gagner rapidement par l'animosité et on prend en horreur ce personnage abject. Puis, dans la seconde moitié du livre, virage inattendu à 180° où l'enquête à charge prend la défense de l'accusé et énumère toutes les... Lire la critique de La Serpe

Avatar Aptiguy
7
Aptiguy ·

Bien joué commissaire Jaenada

On ne sait toujours pas qui a fait le coup et pourtant on peut remercier commissaire Jaenada. A ceux qui désespèrent d'un début trop long, d'un contexte trop lourd et d'une histoire familiale trop lente, ne vous plaignez pas d'avoir raté un indice dans la résolution du mystère. Merci également pour les rires à chaque parenthèse. Jamais trop nombreuses, contrairement à ceux... Lire l'avis à propos de La Serpe

Avatar luvaldou
7
luvaldou ·

Le colonel chambre avec la moutarde dans le chandelier

Dans cette tentative d’élucider le triple meurtre d’Escoire, daté de la nuit du 24 au 25 octobre 1941, Philippe Jaenada nous livre un travail très agréable à lire. Son écriture est fluide, son ton léger facile et ludique à suivre. Effectivement il y en a long. Mais c’est que l’auteur ne fait pas que reprendre l’instruction, il récapitule toute l’histoire familiale. Sa rigueur dans l’examen... Lire l'avis à propos de La Serpe

Avatar Menqet
7
Menqet ·

Critique de La Serpe par carolectrice

Accro aux faits divers entachés d'erreurs judiciaires et de zones d'ombres, l'inspecteur Jaenada reprend du service, pour notre plus grand bonheur. Cette fois-ci il se penche sur le cas Georges Arnaud, auteur notamment du célèbre "Salaire de la peur" adapté par Clouzot, pseudo de Henri Girard, qui aurait tué dans le château familial son père (qu'il adorait, ayant perdu très tôt sa mère), sa... Lire l'avis à propos de La Serpe

Avatar carolectrice
8
carolectrice ·
  • 1
  • 2