Couverture La Servante écarlate

La Servante écarlate

(1985)

The Handmaid's Tale

12345678910
Quand ?
7.8
  1. 0
  2. 1
  3. 6
  4. 21
  5. 23
  6. 75
  7. 215
  8. 362
  9. 197
  10. 71
  • 971
  • 170
  • 1.4K
  • 83

«Il nous est interdit de nous retrouver en tête à tête avec les Commandants. Notre fonction est la reproduction. [...] Rien en nous ne doit séduire, aucune latitude n'est autorisée pour que fleurissent des désirs secrets.» Dans un futur peut-être proche, dans des lieux qui semblent familiers,...

Match des critiques
les meilleurs avis
La Servante écarlate
VS
Ne laissez pas les salauds vous tyranniser.

Je résume vite fait bien fait : Un monde futuriste réduit à un quartier, un district. Une société qui fonctionne en caste. La natalité est au plus bas (catastrophe nucléaire entr'autres, qui a provoqué l'infertilité ou des bébés malformés, voir mourant quelques jours après l'accouchement). Les castes : Les Tantes qui élèvent les Servantes Ecarlates. Vêtues de marron. Les Servantes Ecarlates qui sont offert à un riche foyer comme mère porteuse (en espérant que ça marche). Vêtues de rouge. Les...

10 3
Lamentations d'une génitrice en rouge

Le titre de cette critique résume parfaitement le livre : 350 pages de lamentations monotones et pseudo-philosophiques qu'Atwood a le mauvais goût de plaquer sur un arrière-plan vaguement SF sans aucune épaisseur ni inventivité. Rien dans ce livre n'est original : le contexte d'ordre nouveau dictatorial et dystopique est siphonné sur 1984 d'Orwell, la profondeur en moins ; le rythme cataleptique du récit et les péripéties exceptionnelles tiennent autant en haleine que Madame Bovary un soir de... Lire la critique de La Servante écarlate

11 2

PostsLa Servante écarlate

Critiques : avis d'internautes (32)

La Servante écarlate
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Les calices maudits

Defred n'est pas un prénom. Defred est un possessif, un objet, une appartenance à un homme, Fred. Il s'agit cependant d'un être humain, plus précisément d'une femme, avec tous ses attributs. Defred est la caractéristique de la marque du propriétaire, invisible à l'oeil nue, mais connue de tous : si La Servante Ecarlate est immatriculée Defred, c'est qu'elle est sous la coupe du... Lire l'avis à propos de La Servante écarlate

26
Avatar -Ether-
10
-Ether- ·
Une dystopie "maturisante" et nécessaire !

Ce livre n'a pas pris une ride : le monde démocratique révolu que décrit Defred est incontestablement le nôtre aujourd'hui. Quant au régime totalitaire qui s'impose pour elle au présent, il pourrait bien être celui que nous, lecteurs, connaîtrons dans les mois ou les années à venir : ce roman, lorsqu'il raconte – même brièvement – l'avènement de cette tyrannie, est effrayant de réalisme et de... Lire la critique de La Servante écarlate

14 2
Avatar Reka
9
Reka ·
chronique d'une vie

Le roman commence lentement, froidement, dans cet univers pris dans les glaces de la tyrannie, et de l'absolutisme religieux, où des tartuffes ont pris (conservé) le pouvoir en imposant leur Loi, à laquelle eux mêmes ne se privent pas de se dispenser. L'auteur procède habilement, et petit à petit cette servante réduite socialement à sa fonction, prend de l'épaisseur et de l'humanité,... Lire la critique de La Servante écarlate

1
Avatar Didier Grob
7
Didier Grob ·
Découverte
Gilead: la perfection au masculiiin!

On a beaucoup parlé de « La Servante Ecarlate » ces derniers temps, et j’ai finalement été assez peiné d’en entendre parler seulement maintenant. Effectivement, rapides ont été les recherches qui m’ont mené à cette constatation : du point de vue général, c’est un roman majeur. Une dystopie reconnue par les plus grands maîtres, par la critique, les lecteurs… Et ceci presque jusqu’à en... Lire la critique de La Servante écarlate

2
Avatar BenjaminGuyot
9
BenjaminGuyot ·
Critique de La Servante écarlate par Bestiol

Argument du livre : réflexions d’une femme évoluant dans une société dystopique, fasciste qui, devant la chute dramatique de la fécondité, a réorganisé les rapports autour de la copulation. Les femmes en pâtissent largement. Ainsi la narratrice a été conditionnée pour servir, comme d’autres, d’utérus au profit d’un couple qui ne peut plus avoir d’enfants. Les autres fonctions de la société (se... Lire l'avis à propos de La Servante écarlate

3 1
Avatar Bestiol
5
Bestiol ·
Toutes les critiques du livre La Servante écarlate (32)
Vous pourriez également aimer...