Couverture La Servante écarlate

La Servante écarlate

(1985)

The Handmaid's Tale

12345678910
Quand ?
7.8
  1. 0
  2. 3
  3. 6
  4. 23
  5. 30
  6. 90
  7. 262
  8. 453
  9. 236
  10. 83
  • 1.2K
  • 191
  • 1.5K
  • 80

«Il nous est interdit de nous retrouver en tête à tête avec les Commandants. Notre fonction est la reproduction. [...] Rien en nous ne doit séduire, aucune latitude n'est autorisée pour que fleurissent des désirs secrets.» Dans un futur peut-être proche, dans des lieux qui semblent familiers,...

Match des critiques
les meilleurs avis
La Servante écarlate
VS
Les calices maudits

Defred n'est pas un prénom. Defred est un possessif, un objet, une appartenance à un homme, Fred. Il s'agit cependant d'un être humain, plus précisément d'une femme, avec tous ses attributs. Defred est la caractéristique de la marque du propriétaire, invisible à l'oeil nue, mais connue de tous : si La Servante Ecarlate est immatriculée Defred, c'est qu'elle est sous la coupe du commandant que l'on suppose nommé Fred. La force de frappe de "Defred" est aussi grande que le prénom de...

31
Lamentations d'une génitrice en rouge

Le titre de cette critique résume parfaitement le livre : 350 pages de lamentations monotones et pseudo-philosophiques qu'Atwood a le mauvais goût de plaquer sur un arrière-plan vaguement SF sans aucune épaisseur ni inventivité. Rien dans ce livre n'est original : le contexte d'ordre nouveau dictatorial et dystopique est siphonné sur 1984 d'Orwell, la profondeur en moins ; le rythme cataleptique du récit et les péripéties exceptionnelles tiennent autant en haleine que Madame Bovary un soir de... Lire l'avis à propos de La Servante écarlate

11 2

PostsLa Servante écarlate

Critiques : avis d'internautes (38)

La Servante écarlate
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Une dystopie "maturisante" et nécessaire !

Ce livre n'a pas pris une ride : le monde démocratique révolu que décrit Defred est incontestablement le nôtre aujourd'hui. Quant au régime totalitaire qui s'impose pour elle au présent, il pourrait bien être celui que nous, lecteurs, connaîtrons dans les mois ou les années à venir : ce roman, lorsqu'il raconte – même brièvement – l'avènement de cette tyrannie, est effrayant de réalisme et de... Lire la critique de La Servante écarlate

15 2
Avatar Reka
9
Reka ·
Gilead: la perfection au masculiiin!

On a beaucoup parlé de « La Servante Ecarlate » ces derniers temps, et j’ai finalement été assez peiné d’en entendre parler seulement maintenant. Effectivement, rapides ont été les recherches qui m’ont mené à cette constatation : du point de vue général, c’est un roman majeur. Une dystopie reconnue par les plus grands maîtres, par la critique, les lecteurs… Et ceci presque jusqu’à en... Lire la critique de La Servante écarlate

2
Avatar BenjaminGuyot
9
BenjaminGuyot ·
Découverte
Ne laissez pas les salauds vous tyranniser.

Je résume vite fait bien fait : Un monde futuriste réduit à un quartier, un district. Une société qui fonctionne en caste. La natalité est au plus bas (catastrophe nucléaire entr'autres, qui a provoqué l'infertilité ou des bébés malformés, voir mourant quelques jours après l'accouchement). Les castes : Les Tantes qui élèvent les Servantes Ecarlates. Vêtues de marron. Les Servantes Ecarlates qui... Lire la critique de La Servante écarlate

11 3
Avatar Queenie
10
Queenie ·
Rouge, l’habit comme le sang.

Vers la fin du vingtième siècle, une très grande partie de la population est devenue stérile, en cause les méfaits du nucléaire. Aux Etats unis d’Amérique (on parle principalement de cette région à la frontière du Canada), un groupe de fanatiques à prit le pouvoir et a instauré un nouvel ordre basé sur un dogme religieux très stricte et ultra répressif : la république de Gilead. Le statut de... Lire l'avis à propos de La Servante écarlate

3
Avatar marla29
8
marla29 ·
Le scrabble est-il un jeu subversif ?

Un de mes cadeaux de Noel, cette servante écarlate. Un classique, remis au gout du jour par la série éponyme. C'est un bon livre, sans aucun, mais j'ai eu un peu de mal à accrocher. Et puis, ce bandeau "Le livre qui fait trembler l'Amérique de Trump" (heureusement absent sur l'édition qui m'a été offerte). Non, mais allo quoi ! Le bouquin, sorti en 1985, est intéressant, sans aucun... Lire la critique de La Servante écarlate

3 3
Avatar Marcus31
6
Marcus31 ·
Toutes les critiques du livre La Servante écarlate (38)
Vous pourriez également aimer...