Couverture Le Bateau-usine

Critiques de Le Bateau-usine

Livre de (1929)

Intense et éprouvant, un huis-clos en mer d’une portée universelle.

Le deuxième roman de Kobayashi Takiji qui mourut torturé par la police en 1933 à l’âge de vingt-neuf ans, fut censuré dès sa parution en 1929, avant d’être redécouvert et de devenir à la fin des années 2000 un best-seller au Japon, porté par une nouvelle génération japonaise subissant à son tour une crise économique d’une grande violence. Ce récit radical et cru, servi par une langue... Lire l'avis à propos de Le Bateau-usine

11
Avatar MarianneL
8
MarianneL ·

Critique de Le Bateau-usine par Hard_Cover

Voir la critique sur mon blog : http://hardcover.noosfere.org/index.php/post/2015/08/Le-Bateau-usine-Kobayashi-Takiji Lire la critique de Le Bateau-usine

3
Avatar Hard_Cover
8
Hard_Cover ·

Un cercueil en mer

Au large des plaines glacées de l'île de Sakhaline et au plus profond de l'immensité de givre de la Mer d'Okhotsk se trame un bien sombre business, la pêche au crabe. Zone stratégique de constante tensions avec les "Ruskoffs" (de part la rivalité commerciale mais également à cause du conflit russo-japonais de 1905), cet endroit est à la fois un tombeau maritime à ciel ouvert et une formidable... Lire la critique de Le Bateau-usine

Avatar Luminescence
8
Luminescence ·

« Nous autres, on a pas d’alliés »

La dimension politique de l’ouvrage n’est pas à prouver : chacune de ses lignes laisse entendre le cri de rage d’un homme face à un système meurtrier. On peut néanmoins essayer d’examiner quels sont les ressorts qui permettent à la dimension politique de s’incarner. Le langage y met en œuvre un système de portance pour faire émerger le verbe politique. Tout l’épisode du chapitre III,... Lire l'avis à propos de Le Bateau-usine

Avatar Menqet
8
Menqet ·

1925 : mourir à la pêche en mer d’Okhotsk pour le profit de l’armateur, et apprendre à résister.

Sur mon blog : http://charybde2.wordpress.com/2015/06/25/note-de-lecture-bis-le-bateau-usine-kobayashi-takiji/ Lire la critique de Le Bateau-usine

Avatar Charybde2
7
Charybde2 ·

Maman les petits bateaux...

J'ai découvert ce roman par le biais d'un manga, portant le même titre, et dont l'avant-propos était signé par la traductrice du présent roman : Évelyne Lesigne-Audoly. Sa lecture m'avait fort intéressé et c'est elle qui m'a poussé à aller découvrir l'ouvrage originel. L'ouvrage date de 1929, et est à porter au crédit de l'auteur japonais Kobayashi Takiji. Ce dernier était un auteur... Lire la critique de Le Bateau-usine

1
Avatar M_le_maudit
8
M_le_maudit ·

La culture japonaise ne résume pas aux mangas et aux pokémons

Je ne me souviens plus exactement où j'avais entendu parler de ce livre, dans un trimestriel alternatif je crois, en tout cas j'avais dû en parler à ma mère, puisque l'année dernière je l'ai reçu en cadeau. Une boîte d'édition dont je n'avais jamais entendu parler "Allia". On peut pas dire que la couverture donne beaucoup envie, mais elle correspond bien à l'ouvrage. Ce livre est... Lire la critique de Le Bateau-usine

1
Avatar VincentJ
9
VincentJ ·