Couverture Le Grand Nulle Part

Critiques de Le Grand Nulle Part

Livre de (1988)

  • 1
  • 2

Ellroy fait exploser le cadre

Avec le deuxième volume du quatuor de LA, Ellroy franchis un pallier et fil tout droit vers le chef d'oeuvre. Si Le Dahlia était un excellent polar, noir, bien construit et rythmé, il restait encore dans les lignes du roman policier. Avec Le Grand Nulle part, James fait tout exploser : l'intrigue, les personnages, la puissance romanesque... Le grand nulle part ce sont les histoires, forcement... Lire la critique de Le Grand Nulle Part

17
Avatar Coriolano
9
Coriolano ·

The Big Nowhere

C'est comme plonger la tête dans un océan noir. Dans une marée obscure et froide, et, la tête à l'envers, apercevoir un autre monde, juste sous nos pied, un monde où rien ne fait surface. The Big Nowhere, c'est un voyage dans les ténèbres qui ne laisse pas indemne, à moins d'être une courge. Ou plus précisément, c'est un double-voyage. Le premier, c'est la traversée... Lire l'avis à propos de Le Grand Nulle Part

8
Avatar CineseMaietto
9
CineseMaietto ·

Une taupe chez les Rouges

L'opus 2 du « Quatuor de Los Angeles » s'intitule « Le Grand Nulle Part ». Il n'est pas une suite, à proprement parler, du « Dahlia Noir ». On y retrouve cependant quelques protagonistes mais jamais dans les premiers rôles. Ici, le vice-procureur Loew, n'ayant pas réussi à tirer son épingle du jeu lors de l'affaire du Dahlia Noir, a décidé de se faire remarquer en créant un groupe d'enquêteurs... Lire l'avis à propos de Le Grand Nulle Part

8
Avatar Bobkill
10
Bobkill ·

Le Grand Tout Court

Je voulais lire du Ellroy, j'ai eu du bon Ellroy. Du niveau du Dalhia Noir pour moi, pas au dessus, ni en dessous. Le démarrage long (plus long que celui de son prédécesseur) dessert le livre, mais le reste compense largement. Il est évidement noir, c'est évidement une critique de la société américaine, une bonne, mais ce n'est pas ça qui frappe. Non ce qui touche c'est la justesse des... Lire l'avis à propos de Le Grand Nulle Part

5 1
Avatar Minside
7
Minside ·

Critique de Le Grand Nulle Part par Gwen21

Roman noir s'il en est - encore plus que le tome précédent, le célèbre "Dahlia noir", selon moi. Roman de toutes les corruptions et de toutes les perversions, "Le grand nulle part" donne en effet l'impression très déstabilisante d'errer dans une sorte de purgatoire à sens unique ne pouvant mener qu'en enfer. Comme pour le "Dahlia noir", il m'aura fallu une bonne centaine de... Lire l'avis à propos de Le Grand Nulle Part

2
Avatar Gwen21
7
Gwen21 ·

Le nihilisme dissimulé dans les chaleurs moites d'un club de jazz.

Le tonnerre assourdissant d'un orage couvrait le son d'un morceau de jazz joué dans un club miteux des bas-fonds de Los Angeles. Les éclairs illuminaient à leur tour les rues ténébreuses et pourtant truffées de luminaires clignotants d'une ville rongée par le vice et la corruption. Dans cet air malsain, James Ellroy laisse sa plume nous époustoufler avec son deuxième opus du "Quatuor de Los... Lire l'avis à propos de Le Grand Nulle Part

2
Avatar Paul Staes
10
Paul Staes ·

Trois garçons dans le strip

Aux confins de la noirceur a toujours résidé James Ellroy. Le nom de l'auteur résonnait à mes oreilles comme une promesse de flics alcooliques aux moeurs légères, de héros mélancoliques mais virils, de villes tortueuses et cannibales, une illustration de l'amérique des années 50, un portrait déliquescent, peut-être caricatural mais toujours plaisant. Je ne fus pas déçu. Dès les premières pages... Lire la critique de Le Grand Nulle Part

2 1
Avatar DrMoulesFrites
7
DrMoulesFrites ·

Critique de Le Grand Nulle Part par burr

Formidable de noirceur et de maîtrise. Un cran au dessus du Dalhia noir (ce qui n'est pas un mince exploit). Du Noir très classique mais très recommandable, attention aux âmes sensibles tout de même, les descriptions des cadavres et des sévices subis sont toujours très crus. Lire l'avis à propos de Le Grand Nulle Part

2
Avatar burr
9
burr ·

Critique de Le Grand Nulle Part par Jacks_Revenge

Une double intrigue: d'un côté un tueur en série au mode opératoire ignoble, de l'autre la police qui tente d'infiltrer une organisation communiste dans le milieu du cinéma. Les débuts du Grand Nulle Part sont assez laborieux: les trois personnages principaux ne se révèlent quasiment pas et les deux intrigues, déjà peu intéressantes à première vue, pataugent durant de nombreux... Lire l'avis à propos de Le Grand Nulle Part

Avatar Jacks_Revenge
7
Jacks_Revenge ·

Critique de Le Grand Nulle Part par FidelCast0r

Après le Dahlia Noir, une autre grosse claque d'Ellroy qui en deux bouquins s'installe comme un chef dans mon Top 5. Glauque, désespéré, son Grand Nulle Part atteint des sommets dans la psychologie des personnages avec un Danny Upshaw en héros tragique et invente probablement un des serial-killer les plus impressionnants de la culture populaire : Le Glouton. C'est toujours aussi réaliste et on... Lire l'avis à propos de Le Grand Nulle Part

Avatar FidelCast0r
9
FidelCast0r ·
  • 1
  • 2