Couverture Le Grand Nulle Part

Critiques de Le Grand Nulle Part

Livre de (1988)

  • 1
  • 2

Ellroy fait exploser le cadre

Avec le deuxième volume du quatuor de LA, Ellroy franchis un pallier et fil tout droit vers le chef d'oeuvre. Si Le Dahlia était un excellent polar, noir, bien construit et rythmé, il restait encore dans les lignes du roman policier. Avec Le Grand Nulle part, James fait tout exploser : l'intrigue, les personnages, la puissance romanesque... Le grand nulle part ce sont les histoires, forcement... Lire l'avis à propos de Le Grand Nulle Part

20
Avatar Coriolano
9
Coriolano ·

The Big Nowhere

C'est comme plonger la tête dans un océan noir. Dans une marée obscure et froide, et, la tête à l'envers, apercevoir un autre monde, juste sous nos pied, un monde où rien ne fait surface. The Big Nowhere, c'est un voyage dans les ténèbres qui ne laisse pas indemne, à moins d'être une courge. Ou plus précisément, c'est un double-voyage. Le premier, c'est la traversée... Lire l'avis à propos de Le Grand Nulle Part

14
Avatar CineseMaietto
9
CineseMaietto ·

Une taupe chez les Rouges

L'opus 2 du « Quatuor de Los Angeles » s'intitule « Le Grand Nulle Part ». Il n'est pas une suite, à proprement parler, du « Dahlia Noir ». On y retrouve cependant quelques protagonistes mais jamais dans les premiers rôles. Ici, le vice-procureur Loew, n'ayant pas réussi à tirer son épingle du jeu lors de l'affaire du Dahlia Noir, a décidé de se faire remarquer en créant un groupe d'enquêteurs... Lire la critique de Le Grand Nulle Part

10
Avatar Bobkill
10
Bobkill ·

Le Grand Tout Court

Je voulais lire du Ellroy, j'ai eu du bon Ellroy. Du niveau du Dalhia Noir pour moi, pas au dessus, ni en dessous. Le démarrage long (plus long que celui de son prédécesseur) dessert le livre, mais le reste compense largement. Il est évidement noir, c'est évidement une critique de la société américaine, une bonne, mais ce n'est pas ça qui frappe. Non ce qui touche c'est la justesse des... Lire l'avis à propos de Le Grand Nulle Part

5 1
Avatar Minside
7
Minside ·

L'Olympe du polar à la Ellroy

Meurtres, Mensonges et Dents de Gloutons. L.A 1950. Le maccarthysme est dans les starting-blocks, le rouge est chassé par les hommes en noirs, et un meurtre brutal ouvre l'année. Un enquêteur du LASD, Danny Upshaw, est chargé d'élucider le crime. En parallèle, Mal Considine rejoint un programme de lutte contre l'influence communiste. L'objectif : nettoyer les plateaux... Lire la critique de Le Grand Nulle Part

3
Avatar ConFuCkamuS
9
ConFuCkamuS ·

Le nihilisme dissimulé dans les chaleurs moites d'un club de jazz.

Le tonnerre assourdissant d'un orage couvrait le son d'un morceau de jazz joué dans un club miteux des bas-fonds de Los Angeles. Les éclairs illuminaient à leur tour les rues ténébreuses et pourtant truffées de luminaires clignotants d'une ville rongée par le vice et la corruption. Dans cet air malsain, James Ellroy laisse sa plume nous époustoufler avec son deuxième opus du "Quatuor de Los... Lire l'avis à propos de Le Grand Nulle Part

3
Avatar Paul Staes
10
Paul Staes ·

Critique de Le Grand Nulle Part par Gwen21

Roman noir s'il en est - encore plus que le tome précédent, le célèbre "Dahlia noir", selon moi. Roman de toutes les corruptions et de toutes les perversions, "Le grand nulle part" donne en effet l'impression très déstabilisante d'errer dans une sorte de purgatoire à sens unique ne pouvant mener qu'en enfer. Comme pour le "Dahlia noir", il m'aura fallu une bonne centaine de... Lire l'avis à propos de Le Grand Nulle Part

3
Avatar Gwen21
7
Gwen21 ·

Le très grand livre

La grosse grosse claque. J'avais lu Le Dahlia Noir et L.A Confidential (oui je sais, c'est pas le bon ordre) et j'avais adoré, mais là c'est carrément au dessus. La narration est maitrisée comme c'est pas permis. La "fusion" des 3 récits d'abord séparés se fait toute seule, malgré la densité du truc et le nombre de personnages dans l'histoire. Comme dans les deux autres livres, y'a un nombre... Lire la critique de Le Grand Nulle Part

3
Avatar Dnvr
9
Dnvr ·

Critique de Le Grand Nulle Part par Minostel

Le style d'Ellroy est si brillant que j'ai presque l'impression de le trahir en écrivant une critique sur son livre : jamais je n'arriverai à décrire avec des mots l'intensité qui en émerge. Rarement un thriller aura été aussi touffu et difficile. Les intrigues et les personnages se dessinent lentement, au fil des presque 600 pages (en poche). Le grand nulle part n'est pas une... Lire l'avis à propos de Le Grand Nulle Part

2
Avatar Minostel
8
Minostel ·

Critique de Le Grand Nulle Part par FidelCast0r

Après le Dahlia Noir, une autre grosse claque d'Ellroy qui en deux bouquins s'installe comme un chef dans mon Top 5. Glauque, désespéré, son Grand Nulle Part atteint des sommets dans la psychologie des personnages avec un Danny Upshaw en héros tragique et invente probablement un des serial-killer les plus impressionnants de la culture populaire : Le Glouton. C'est toujours aussi réaliste et on... Lire l'avis à propos de Le Grand Nulle Part

2
Avatar FidelCast0r
9
FidelCast0r ·
  • 1
  • 2