👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Critiques de Le Joueur

Plume231
8
Plume231

Le cercle infernal !

A cause d'un éditeur crapuleux et pour éviter un contrat pourri avec celui-ci, Dostoïevski avait été contraint d'écrire ce roman en seulement 27 jours. Une situation stressante pour l'écrivain, alors...

Lire la critique

il y a 3 ans

ElGato
9
ElGato

Dostoïevski se commence ici.

Dostoïevski est le maître de la première personne : il n'exprime ses héros que par leurs monologues ; il leur inflige passions, fièvres et colères, et renvoie le tout au lecteur par les harangues...

Lire la critique

il y a 12 ans

LeChiendeSinope
5

Critique de par LeChiendeSinope

J'ai envie d'aimer Dostoïevski, le maître des maîtres, selon Badinter, comme j'aime d'autres grands colosses de la littérature mondiale. Pourtant, décidément, ça ne passe pas, rien n'y fait. Avec Le...

Lire la critique

il y a 12 ans

ngc111
10
ngc111

Critique de par ngc111

Le Joueur est un roman très court, concis, qui détonne un peu parmi les autres œuvres du maître. Relativement basique dans son intrigue, son atmosphère et son développement, le récit d'Alexeï...

Lire la critique

il y a 10 ans

Kerke
8
Kerke

La roulette Russe

Rouge, noir, passe… Voilà la roulette lancée à toute vitesse. Et cette bille, cette satanée bille…elle tourne, elle tourne à n’en plus finir ! Mais où va-t-elle s’arrêter ? Rouge, noir, passe… ...

Lire la critique

il y a 6 ans

pinkfloydbini
8

Critique de par pinkfloydbini

Voilà, c'est fait, je viens de lire mon premier Dostoïevski! J'avais quand même une petite appréhension...et si je n'accrochais pas? Le sujet ne m'inspirait pas plus que ça mais c'était ce livre que...

Lire la critique

il y a 3 ans

Dilettante
6

UN petit DOSTOIEVSKI

Le casino, c'est cet univers onirique confiné entre quatre murs où le noble éprouve - une fois n'est pas coutume - de l'empathie pour le traine-misère. Ainsi, le jeu devient cet allié infidèle sur...

Lire la critique

il y a 10 ans

Fatpooper
8
Fatpooper

Le jeu de l'amour et l'amour du jeu

Deuxième roman que je lis de Dosto, le premier étant "L'éternel mari". Ben faudra que je creuse sa bibliographie parce que j'aime bien ce type. Je possède déjà "Crimes et Châtiments" mais j'avoue que...

Lire la critique

il y a 6 ans

BibliOrnitho
6
BibliOrnitho

Critique de par BibliOrnitho

Un temps, j'ai cru qu'Alexeï Ivanovitch était le moins fou des personnages. Il semblait un individu posé lorsqu'il évoluait dans le giron de la babouchka. Il tentait de la conseiller au mieux, de...

Lire la critique

il y a 10 ans

MC_Sauteuse
8
MC_Sauteuse

Critique de par MC_Sauteuse

Passer du comique au tragique en un seul coup de dé. Faire frémir le lecteur en quelques phrases, l'aspirer entre les lignes et lui faire connaître la tension du jeu, et de l'amour, dans laquelle se...

Lire la critique

il y a 9 ans