Couverture Le Joueur

Critiques de Le Joueur

Livre de (1866)

Dostoïevski se commence ici.

Dostoïevski est le maître de la première personne : il n'exprime ses héros que par leurs monologues ; il leur inflige passions, fièvres et colères, et renvoie le tout au lecteur par les harangues ininterrompues des personnages. Mais il le fait toujours dans un style magistral : c'est de l'oral à l'écrit, une langue parlée extrêmement bien rendue, un rythme très soutenu. Pour cette raison, et... Lire l'avis à propos de Le Joueur

26
Avatar ElGato
9
ElGato ·

Le cercle infernal !

A cause d'un éditeur crapuleux et pour éviter un contrat pourri avec celui-ci, Dostoïevski avait été contraint d'écrire ce roman en seulement 27 jours. Une situation stressante pour l'écrivain, alors en plein dans la rédaction de Crime et Châtiment, mais qui va déboucher sur trois choses positives. La première, c'est qu'il réussira à finir l’œuvre à... Lire l'avis à propos de Le Joueur

29
Avatar Plume231
8
Plume231 ·

Critique de Le Joueur par ngc111

Le Joueur est un roman très court, concis, qui détonne un peu parmi les autres œuvres du maître. Relativement basique dans son intrigue, son atmosphère et son développement, le récit d'Alexeï Ivanovitch est pourtant passionnant de bout en bout. Chaque personnage à fait l'objet d'un soin particulier, chacun ayant une part de mystère qui évite toute banalisation de leur caractère. L'arrivée de la... Lire l'avis à propos de Le Joueur

15
Avatar ngc111
10
ngc111 ·

La roulette Russe

Rouge, noir, passe… Voilà la roulette lancée à toute vitesse. Et cette bille, cette satanée bille…elle tourne, elle tourne à n’en plus finir ! Mais où va-t-elle s’arrêter ? Rouge, noir, passe… ? Agrippé à la table, les yeux en dehors des orbites, voilà le joueur, voilà le lecteur. Car oui, « Le joueur » de Dostoeïvski, c’est un peu la table de jeu, la roulette d’un lecteur : une fois... Lire la critique de Le Joueur

13 5
Avatar Kerke
8
Kerke ·

Critique de Le Joueur par pinkfloydbini

Voilà, c'est fait, je viens de lire mon premier Dostoïevski! J'avais quand même une petite appréhension...et si je n'accrochais pas? Le sujet ne m'inspirait pas plus que ça mais c'était ce livre que j'avais sous la main. Eh bien la surprise fut de taille, on entre tout de suite dans l'histoire de ce pauvre Alexis, prêt à tout pour obtenir les grâces de Paulina.... Lire la critique de Le Joueur

6 6
Avatar pinkfloydbini
8
pinkfloydbini ·

Critique de Le Joueur par LeChiendeSinope

J'ai envie d'aimer Dostoïevski, le maître des maîtres, selon Badinter, comme j'aime d'autres grands colosses de la littérature mondiale. Pourtant, décidément, ça ne passe pas, rien n'y fait. Avec Le Joueur, roman considéré comme mineur mais parfait pour découvrir l'auteur, Dostoïevski nous plonge, au travers de son personnage principal, Alexeï Ivanovitch, au cœur du jeu, dans une ville... Lire l'avis à propos de Le Joueur

15 4
Avatar LeChiendeSinope
5
LeChiendeSinope ·

UN petit DOSTOIEVSKI

Le casino, c'est cet univers onirique confiné entre quatre murs où le noble éprouve - une fois n'est pas coutume - de l'empathie pour le traine-misère. Ainsi, le jeu devient cet allié infidèle sur lequel on se repose aveuglément. Car en chatouillant les narines du hasard, on se persuade qu'il est possible d'en percer les secrets. C'est en tout cas l'analyse que fait Dostoïevski dans ce roman «... Lire la critique de Le Joueur

4
Avatar Julien Chesneau
6
Julien Chesneau ·

Le jeu de l'amour et l'amour du jeu

Deuxième roman que je lis de Dosto, le premier étant "L'éternel mari". Ben faudra que je creuse sa bibliographie parce que j'aime bien ce type. Je possède déjà "Crimes et Châtiments" mais j'avoue que la longueur me rebute un peu pour l'instant (d'ailleurs je pense que le prochain roman que je lirai sera un roman de science-fiction assez mince). Je déteste les préface. Je ne sais pas... Lire l'avis à propos de Le Joueur

3 6
Avatar Fatpooper
8
Fatpooper ·

Critique de Le Joueur par Gwen21

Un roman du Maître assez bref, surtout si l'on considère la somme de pavés tels que "Crime et châtiment" ou encore "Les frères Karamazov", et qui met en scène Alexei Ivanovitch, le narrateur, être sans classe sociale ni âge bien définis, épris de Paulina, elle-même pupille d'un général russe qui bave devant les charmes d'une demi-mondaine française intrigante et déterminée ; un riche et... Lire l'avis à propos de Le Joueur

2
Avatar Gwen21
7
Gwen21 ·

Découverte de Dostoïevsky

Lu l'année dernière alors que j'étais en panne d'inspiration, j'avais terminé ce livre en quelques jours, et je suis restée sur une excellente impression. Les personnages de Dostoïevsky construits sur des rapports de force que l'ont découvre peu à peu m'ont fascinée. Le personnage d'Alexis Ivanovitch, sa chute progressive et sa découverte (accompagnant la mienne) de l'univers du jeu, le tout... Lire l'avis à propos de Le Joueur

2
Avatar helothib
9
helothib ·