Couverture Le Maître du Haut Château

Critiques de Le Maître du Haut Château

Livre de (1962)

Uchronie dans l'uchronie... Perte de la réalité

Le maître du haut château, c'est peut être le roman le plus emblématique de l'obsession de Philip K. Dick pour la notion de réalité. Dans ce livre, l'auteur nous entraîne, à travers différents personnages, dans un monde uchronique où la seconde guerre mondiale s'est achevée sur la défaite des alliés et un partage du monde entre les nazis et les japonais. Par le biais... Lire la critique de Le Maître du Haut Château

74 1
Avatar Hypérion
8
Hypérion ·

Critique de Le Maître du Haut Château par Lorhkan

Ce roman est mon premier de Philipp K. Dick. Et oui, il n'est jamais trop tard. Par contre, d'après ce que j'ai pu lire à droite à gauche, ce n'est pas franchement le plus simple à appréhender quand on n'est pas connaisseur du style Dick. Et du coup, je crois être franchement passé à côté. Pourtant ce pitch absolument génial avait tout pour lui. Mais l'absence (apparente) de fil conducteur,... Lire l'avis à propos de Le Maître du Haut Château

34 10
Avatar Lorhkan
5
Lorhkan ·

Philip K. Dick, entre Uchronie et Analogie

Philip K. Dick est l'un de mes auteurs de SF préféré avec Asimov pour ne citer que lui. Etant cantonné dans la plupart de mes lectures de K. Dick à des nouvelles (qui, pour la plupart sont de véritables petites perles), je me suis, pour changer, penché sur ce livre que l'on considère comme son premier grand succès. Le pitch de base est simple, efficace, mais surtout, nous fait... Lire la critique de Le Maître du Haut Château

17 7
Avatar Fosca
8
Fosca ·

Critique de Le Maître du Haut Château par MarianneL

La nouvelle traduction de 2012 de ce roman de 1962 permet, paraît-il, de vraiment appréhender le style de Philip K. Dick, ainsi que la façon dont il met les personnages en scène, dans des destins qui se croisent brièvement, puis se séparent pour suivre leur cours individuel, selon des codes de la littérature japonaise, reflétant ainsi par la forme les conditions dans lesquelles un écrivain... Lire l'avis à propos de Le Maître du Haut Château

12
Avatar MarianneL
10
MarianneL ·

En quelques points

Un des pitchs les plus sympathiques de la littérature SF. Et pourtant, de 1, le style d'écriture est chiant. L'usage pronominal abusif casse la lecture autant que les paroles pensées dans la tête du protagoniste. Donc quand on arrive à retrouver à qui le "il" du paragraphe fait référence, on doit souvent faire l'exercice ensuite de décrypter ce que fait de le personnage vs ce qu'il pense faire... Lire la critique de Le Maître du Haut Château

14 5
Avatar Geoffroy .
5
Geoffroy . ·

Svastika et divination orientale uchroniques...

Avec "le maître du haut château", Philick K. Dick est censé avoir rédigé un chef d'oeuvre. Si tel est le cas, je suis manifestement passé à côté. Son récit, narrant une uchronie post seconde guerre mondiale dans laquelle l'Axe aurait vaincu, propose une vision où le Reich et l'Empire Nippon se partagent le monde. Dans cette alternative, divers protagonistes évoluent dans un monde... Lire l'avis à propos de Le Maître du Haut Château

7
Avatar Apostille
6
Apostille ·

Une intention réussie

SPOIL DANS CETTE CRITIQUE Plus que l'histoire en elle-même c'est la façon dont K.Dick l'a écrite que j'ai aimé. Je m'explique. J'imagine souvent K.Dick comme un mec fauché, sans sous, qui écrivait un tas de bouquin pour boucler ses fins de mois. Il écrivait beaucoup et de préférence il écrivait des bouquins qui devait plaire au lecteur, car à l'époque la SF... Lire la critique de Le Maître du Haut Château

20 7
Avatar -Alive-
8
-Alive- ·

Yankees kaputt

Philipe K. Dick est un fascinant génie, maître du soupçon et des réalités altérées, cachées ou superposées (cf. Ubik). Or, l’un de ses premiers romans explorait une autre piste, celle de l’uchronie. Imaginons que les puissances de l’Axe aient vaincu : Roosevelt assassiné, l’Amérique ne sort pas de la Grande crise et le... Lire l'avis à propos de Le Maître du Haut Château

26 4
Avatar Step de Boisse
8
Step de Boisse ·

UchroniK

Le Maître du Haut Château c’est un jeu de miroir atomique. D’un côté, il y a ceux que j’appellerais les « pâtir », c’est-à-dire les lecteurs qui, plus ou moins passivement, tournent les pages du Maitre du Haut Château ou celles du Poids de la Sauterelle ; Juliana Frink, M. et Mme. Tagomi, vous et moi en faisons partie. De l’autre, les « agir », beaucoup plus rares, qui, non content de faire... Lire l'avis à propos de Le Maître du Haut Château

8 7
Avatar blig
8
blig ·

Critique de Le Maître du Haut Château par Kreyket

Voilà qui fut... étrange ? intense ? fascinant ? Un peu de chaque mais pas tout le temps, plutôt comme un sentiment mêlé des 3. Très bien écrit, évidemment, le Maître du Haut-Chateau prend place dans une uchronie où les gentils ont perdu la guerre. Bon ça, ok. Le problème c'est que pour avoir une bonne vision de cette situation complexe (avec en plus quelques années de passées depuis la fin de... Lire l'avis à propos de Le Maître du Haut Château

7 4
Avatar Kreyket
8
Kreyket ·