Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte
Couverture Le Monde inverti

Critiques de Le Monde inverti

Livre de (1974)

Critique de Le Monde inverti par Golgoman

Magistral. Pour peu qu'on accroche au récit (et je conçois tout à fait que cela puisse être compliqué), cette lecture est excellente. Ne vous fiez pas au quatrième de couverture, qui dévoile des choses en fait difficilement compréhensible sans l'avoir lu. Priest comme toujours (du moins dans ce que j'ai lu de lui), se préoccupe de la perception de la réalite par le prisme de l'être humain, et... Lire l'avis à propos de Le Monde inverti

10
Avatar Golgoman
10
Golgoman ·

Un monde inverti en vaut deux

Wouaw ! Le gars, il a fait des études en Art du Ressenti et des Sensations, ou quoi ? Ca commence de manière un peu guindée, avec ces histoires de guildes, on se sent vite claustrophobe dans l'univers de la ville, qui ne dure pourtant que quelques pages au début. Puis, la sortie, et là, c'est le déferlement de sensations et de descriptions. On s'y croirait : la chaleur nous accable, la... Lire l'avis à propos de Le Monde inverti

7
Avatar Babalou
8
Babalou ·

Inverti-gineux

Un monde sur rails... bon pitch de départ qui permet d'emblée d'envisager différentes options de sortie. Mais, à l'instar du déroulement d'une vie, la fin n'est pas ce qui compte dans cette histoire. Le Monde inverti (inver-quoi ?) est un roman sur la perception divisé en 5 parties alternant subtilement les points de vue, ce qui est bien pratique vu le thème. Ça commence classiquement : un... Lire la critique de Le Monde inverti

7
Avatar Camden
8
Camden ·

... ça use, ça use...

Invertir. Mmh. Bon. Aux grands mots les grands remèdes* : « Le Nouveau Petit Robert de la langue française 2007 » (60.000 mots, 300.000 sens) m'apprend très opportunément que le terme « invertir » est un verbe transitif signifiant « renverser symétriquement ». Merci Robert. Comme quoi, la science fiction, ça fait rêver mais parfois aussi ça enrichit le vocabulaire avec des mots qui existent... Lire la critique de Le Monde inverti

5 1
Avatar Nonivuniconnu
9
Nonivuniconnu ·

Critique de Le Monde inverti par Nanash

De Christopher Priest j'ai lu "La Fontaine pétrifiante" et "La Séparation" et malgré le sentiment de virtuosité palpable, j'étais d'avis plus ou moins mitigé. Alors il était temps de se lancer dans ce qui est considéré comme son meilleur roman "Le Monde inverti". [difficile de parler de l'histoire sans spoiler un minimum, rassurez-vous je ne dévoile rien de trop crucial] La cité "Terre" doit... Lire la critique de Le Monde inverti

4 3
Avatar Nanash
9
Nanash ·

Critique de Le Monde inverti par Queenie

On peut parler d'écriture blanche - qui quelque part souligne le fond du livre, puisqu'il s'agit d'un questionnement sur la perception. L'objectivité face à la subjectivité. Moi, cette écriture blanche... j'ai vraiment du mal. Surtout lorsque les personnages principaux sont censés être confrontés à des choses qui les bouleversent, qui secouent leurs croyances. Du coup, tout semble plat et avalé... Lire l'avis à propos de Le Monde inverti

3
Avatar Queenie
4
Queenie ·

Hyperboliquement étrange

Il est difficile de décrire ce roman sans en dévoiler trop sur l'intrigue. L'entrée en matière nous met directement dans le bain : "J’avais atteint l’âge de 1000 Km". C'est par le récit de Helward Mann que nous allons découvrir ce qui se cache derrière cette phrase mystérieuse. Nous y suivrons son parcours initiatique au sein de cette ville étrange qui se fait appeler "Terre". Un monde ou... Lire l'avis à propos de Le Monde inverti

2
Avatar Gabriel Veniant
9
Gabriel Veniant ·

Critique de Le Monde inverti par Kabuto

Un roman de science-fiction passionnant ! L'histoire commence au moment ou le jeune Helward Mann quitte la crèche pour la première fois et entre comme apprenti dans la guilde des topographes du futur. A partir de cet instant, nous découvrons en même temps que lui l'organisation, la vie et les secrets de cette étrange cité qui se déplace en permanence vers l'optimum. Drôle d'histoire à première... Lire la critique de Le Monde inverti

2
Avatar Kabuto
8
Kabuto ·

Surprise !

Priest est le roi du dénouement dans un univers toujours cohérent. C'est lui l'empereur, le maître incontesté du retournement de situation. Tout se met lentement en place, et puis, 25 pages avant la fin, on tourne la tête, on ferme les yeux, on les rouvre et les choses ne sont plus les mêmes et pourtant elles sont identiques. Changez de point de vue ! Soyez surpris ! ça ressemble à de la... Lire la critique de Le Monde inverti

2
Avatar Misarweth
9
Misarweth ·

Critique de Le Monde inverti par caiuspupus

Un classique de science-fiction, que je ne découvre que maintenant. L'histoire est singulière, une ville roulante qui doit absolument avancer pour se retrouver à "l'optimum" qui est toujours devant, un monde peuplé d'étranges indigènes hostiles ou paresseux, le tout dans un contexte post apocalyptique. La narration est subtile, on suit le parcours d'un jeune apprenti et on découvre la ville... Lire la critique de Le Monde inverti

Avatar caiuspupus
8
caiuspupus ·