In the Game of Thrones, you win or you die

Avis sur Le Trône de fer – L'Intégrale, tome 1

Avatar Noménale
Critique publiée par le (modifiée le )

Lu en anglais.
J'ai découvert la saga par la série télé, incapable d'attendre la suite de la saison 1 tranquillement, je suis vite allée m'acheter les intégrales en VO.

A Song of Ice and Fire est une saga de fantasy sombre, adulte, pas manichéenne. On entre directement dans le feu de l'action en se mettant dans la peau d'un personnage qui rencontre des "walkers" (désolée pour les mots anglais, non je ne snobbe pas, je ne sais juste pas comment on les appelle en VF), des sortes de morts-vivants qui sont censés n'être que des créatures de légende. Si elles ont vraiment existé, cela fait tellement longtemps que plus personne n'y croit.

Puis pour continuer l'histoire, on va sauter dans la peau d'un autre personnage, qui va assister au destin du premier. La narration est à la 3e personne mais le narrateur n'est pas omnicient. Il ne sait que ce que sait le personnage dont il parle. Un point de vue interno-externe, quoi. Je ne sais même pas si ça avait un nom, à l'école. Mais c'est vachement bien foutu. D'une manière générale, ce changement de point de vue va être générateur de suspens sur toute la saga. Bon, d'autres l'ont probablement fait avant ce cher George R.R.Martin, mais il a le mérite de faire ça bien.

La roman se centre sur la famille Stark. Nous avons le droit dans ce volume aux points de vue de presque toute la famille : Eddard (le père), Catelyn (la mère), Sansa (2e enfant, fille aînée), Arya (3e) Bran (4e). Et encore, comme Eddard n'a pas chômé, il a encore d'autres gosses dont Jon Snow (son fils illégitime). Toute cette joyeuse bande se la coule douce à Winterfell, une château au Nord du continent de Westeros où il neige parfois en été. Sauf que tout va être chamboulé par des événements politiques qui ne les concernent pas vraiment. Sauf que le Roi, un vieil ami d'Eddard lui demande de venir lui filer un coup de main pour gérer le royaume, parce que celui qui l'aidait avant est mort dans des circonstances étranges.

Et encore, ce n'est qu'un aperçu du scénario de base.

Le roman suit aussi Tyrion Lannister, le fils nain d'une puissante famille qui a développé sa répartie cinglante à défaut de pouvoir briller une épée à la main comme son frère aîné Jaime.
Enfin, on s'attarde sur Daenerys Targaryen, jeune donzelle d'une douzaine d'années qui va être mariée de force à Khâl Drogo. Si on se demande un peu ce qu'elle fait là au départ, d'autant plus que son histoire se passe sur un autre continent et n'est pas relié du tout aux autres personnages, elle prend en ampleur au long de l'histoire. Ce que j'aime beaucoup avec elle, c'est qu'elle est beaucoup dans l'observation et la réflexion. Au début elle subit un peu - à son âge qui peut l'en blâmer - mais elle va grandir vite, Daenerys...

C'est vraiment le roman de la mise en place. Presque un prologue à l'histoire. Oui, un prologue de 800 pages. Mais il fallait bien ça. Je vous assure que ça se lit tout seul. Le style un peu archaïque n'est pas trop alambiqué, les phrases sont courtes. N'ayez simplement peur ni des gros mots ni des scènes un peu crues. L'auteur est assez "visuel", dans sa narration.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 914 fois
5 apprécient

Noménale a ajouté ce livre à 1 liste Le Trône de fer – L'Intégrale, tome 1

  • Livres
    Illustration Top 10 Livres

    Top 10 Livres

    Avec : L'Agneau Carnivore, Monsieur le Commandant, Le Pavillon des enfants fous, Le Portrait de Dorian Gray,

Autres actions de Noménale Le Trône de fer – L'Intégrale, tome 1