Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte
Couverture Le bureau des jardins et des étangs

Le bureau des jardins et des étangs

(2016)
12345678910
Quand ?
6.5
  1. 0
  2. 2
  3. 1
  4. 2
  5. 9
  6. 19
  7. 17
  8. 15
  9. 5
  10. 0
  • 70
  • 3
  • 83
  • 5

Empire du Japon, époque Heian, xiie siècle. Être le meilleur pêcheur de carpes, fournisseur des étangs sacrés de la cité impériale, n’empêche pas Katsuro de se noyer. C’est alors à sa jeune veuve, Miyuki, de le remplacer pour porter jusqu’à la capitale les carpes arrachées aux remous de la rivière...

Match des critiques
les meilleurs avis
Le bureau des jardins et des étangs
VS
Avatar Hélène Lecturissime
7
Un roman surprenant

Le pêcheur Katsuro du petit village de Shimae est chargé de pêcher, choisir et apporter les carpes qui nageront dans les bassins de la ville impériale de Heiankyo. A sa mort, sa femme Miyuki décide de le remplacer pour porter ses dernières carpes au palais royal. Elle se pare de la lourde palanche à laquelle sont suspendus ses paniers à poissons et entreprend un long périple à travers forêts et montagnes. Au bout du chemin, l'attend Nagusa Watanabe, le directeur du Bureau des Jardins et...

1
Un « japonisme » poétique et sensoriel

La note pourra sembler sévère à certains, mais elle reflète ma déception après la lecture de ce livre. Si je rejoins ceux qui vantent la poésie du récit, ce dernier péche par de nombreuses erreurs et autres inexactitudes. S'il parait évident que Didier Decoin ait fait de nombreuses recherches sur les croyances japonaises ainsi que la société et la littérature de la fin de l'époque de Heian, son travail est néanmoins resté trop superficiel et souffre de nombreux clichés propres à une vision... Lire la critique de Le bureau des jardins et des étangs

2

PostsLe bureau des jardins et des étangs

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?

Critiques : avis d'internautes (11)

Le bureau des jardins et des étangs
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Conte sensuel

Japon, XIIe siècle. Katsuro est un prestigieux pêcheur, fournisseur des étangs impériaux en poissons d’ornement, mission qui lui confère un grand prestige au sein de son village. Lorsqu’il disparaît, sa veuve Miyuki décide d’honorer sa dernière commande et d’aller livrer elle-même ses dernières plus belles carpes… C’est un magnifique voyage dans un Japon folklorique où l’on peut... Lire la critique de Le bureau des jardins et des étangs

3
Avatar sophiebazar
8
sophiebazar ·
Découverte
Critique de Le bureau des jardins et des étangs par Kissed-by-fire

A la mort de Katsuro, Miyuki, sa jeune veuve, doit honorer la commande qui lui a été passée : apporter des carpes dans la ville impériale. Son mari était le plus grand pêcheur de carpes, il les connaissait pas cœur et savait choisir les plus belles et résistantes. Mais Miyuki devra déjà se contenter de n’apporter que 8 carpes au lieu des 20 prévues, et le trajet est long et semé d’embûches !... Lire la critique de Le bureau des jardins et des étangs

2
Avatar Kissed-by-fire
6
Kissed-by-fire ·
Au pays des carpes sacrées

Le bureau des Jardins et des Étangs présente le parcours laborieux d'une veuve qui, pour survivre, tente de réaliser le travail de feu son époux. Le récit est plutôt bien rythmé et documenté, l'ensemble nous plonge dans un Japon la fois vraisemblable et fantasmé. C'est un petit tour d'horizon du folklore nippon agréable à lire avec une héroïne qui n'a que ces convictions pour la tirer... Lire l'avis à propos de Le bureau des jardins et des étangs

Avatar Volutes-Tea
6
Volutes-Tea ·
Critique de Le bureau des jardins et des étangs par AllMadeHere

Nous sommes au Japon, au XIIe siècle. Katsuro, le mari de Miyuki, exerce un métier honorable mais dangereux : il capture les plus belles carpes de la rivière Kusagawa destinées à garnir les bassins de la cité impériale. Ce métier est rentable uniquement si l'on se charge à la fois de la capture des poissons et de leur acheminement jusqu'aux temples. Quand on sait que les 3/4 des billets à... Lire l'avis à propos de Le bureau des jardins et des étangs

Avatar AllMadeHere
8
AllMadeHere ·
Le Bureau des Jardins et des Étangs

Après Le Maître, le très taoïste roman de Patrick Rambaud, Monsieur Origami, le très artistique et poétique roman de Jean-Marc Ceci, voici Le Bureau du Jardin et des Étangs, le très romantique et parfumé... Lire la critique de Le bureau des jardins et des étangs

Avatar dahlem
9
dahlem ·
Toutes les critiques du livre Le bureau des jardins et des étangs (11)
Vous pourriez également aimer...