Le livre qui voulait être un film (de série Z)

Entre la quatrième de couverture et la bande sur le livre « No 1 des ventes aux USA, en Allemagne, en Italie, en Russie et au Japon ! », ça m’a autant donné envie de le lire que ça m’a fait peur… mais, allez, c’était les vacances alors, au pire, lire un bon nanar ce n’était pas si grave.



Alors, c’était un nanar ?



Ben… ça dépendra sans doute de la personne à qui vous demandez. Moi, ça m’a irrésistiblement fait penser à Dan Brown… or je n’ai jamais aimé Dan Brown.


Dans ma tête, j’ai une catégorie « Les livres qui voulaient être des films » et c’est exactement ça. Les méchants sont tout droits sortis d’un James Bond, les héros se prennent pour Indiana Jones (et les méchants nazis sont dans les deux catégories). L’histoire elle-même, dans son rythme, dans sa construction, se prend pour une série (24h chrono évidemment).


Le gène Atlantis est donc aussi efficace qu’un Dan Brown, pas vraiment mieux écrit (mais pas pire, ça aurait été difficile). J’ai eu le même besoin de le finir pour démêler l’intrigue, mais aussi le même sentiment mitigé une fois terminé : l’histoire est finalement plus tirée par les cheveux que complexe, tout cela est assez peu crédible finalement.



C'est bien un nanar. À la plage ?



Si vous cherchez une lecture haletante, si, comme moi, vous êtes secrètement attirés par tous les récits sur l’Altantide, les sociétés secrètes et les grandes conspirations… Pourquoi pas ?


Mais si, comme moi, vous aimé qu’un livre son un minimum bien écrit et que son auteur se soit appliqué à produire une histoire cohérente…. Alors, passez votre chemin.

zemoko
5
Écrit par

Le 30 août 2019

2 j'aime

Le gène Atlantis
LéoPratlong
4

Incohérent, racoleur, mal écrit ou traduit, plagié...

C'est le type de roman qu'on commence et dont on a du mal à se détacher. Et pour cause : des chapitres de 2 ou 3 pages, des rebondissements artificiels étalés à la truelle, ça dégouline... Le livre...

Lire la critique

il y a plus d’un an

1 j'aime

Ce qui ne me tue pas - Millénium, tome 4
zemoko
9

Ce n'est pas du Stieg Larson... mais c'est un très bon roman

Est-ce que c'est du Stieg Larson ? Non, bien évidemment que non. Est-ce que c'est grave ? Pas tant que cela... Bon, d'accord, le fait d'avoir lu les premiers "Millenium" voici déjà quelques années a...

Lire la critique

il y a 7 ans

11 j'aime

2

Temps glaciaires
zemoko
9

Commissaire, ne changez pas, restez comme vous êtes !

Disclaimer : je suis fan de Fred Vargas et j'adore l'Islande... donc, attention, ma critique et la note que je donne à ce livre sont sans doute biaisés. Vous êtes prévenus. Ceci étant dit, j'ai...

Lire la critique

il y a 7 ans

11 j'aime

1

Ecoute la ville tomber
zemoko
8

Une ville en plein burn-out

« Écoute la ville tomber » est le premier roman de Kate Tempest dont on me dit quʼelle serait une rappeuse anglaise déjà connue et reconnue dʼune trentaine dʼannée (ce que je veux bien le...

Lire la critique

il y a 4 ans

8 j'aime