Couverture Les Chants de Maldoror

Les Chants de Maldoror

(1869)
12345678910
Quand ?
8.3
  1. 14
  2. 8
  3. 17
  4. 28
  5. 65
  6. 127
  7. 252
  8. 480
  9. 534
  10. 532
  • 2.1K
  • 336
  • 2.1K
  • 103

Isidor Ducasse écrivit ces chants à 22 ans et décéda un an plus tard. Les surréalistes les considèrent comme la toute première oeuvre surréaliste.

Match des critiques
les meilleurs avis
Les Chants de Maldoror
VS
Allez-y voir vous-même, si vous ne me voulez pas croire.

Difficile de mettre un livre sur un piédestal seulement quelques minutes après l'avoir refermé, pourtant... Pourtant, en lisant Les Chants de Maldoror, je me trouvais face à un texte si riche et si difficile d'accès que je me surprenais à relire plusieurs fois certains passages, étourdit par cette prose vertigineuse, enivré par la beauté de ces scènes macabres et désolées, subjugué par la puissance hallucinante de ces images exacerbées de la souffrance humaine. Sans doute me manque-t-il un...

35 6
Adulescent dépressif

J'établirai dans quelques lignes comment Chants de Maldoror fut déconcertant pendant ses premières pages, où il fascina un temps ; c'est fait. Pour paraphraser la meilleure ligne du livre. A la fois grand geste radical d'écriture et de nihilisme. J'ai lu deux fois le premier chant, une fois dans sa version d'origine et une autre fois réécrite pour y ajouter les cinq autres. La première fois j'étais plutôt enthousiaste car en mélangeant le récit, la poésie, le théâtre, les... Lire l'avis à propos de Les Chants de Maldoror

6 11

PostsLes Chants de Maldoror

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?

Critiques : avis d'internautes (30)

Les Chants de Maldoror
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Lautréamont, assassin...!

Lautréamont, tes pages sont dangereuses. Pourtant, dès les premières lignes, majestueuses, tu préviens le lecteur : "il n'est pas bon que tout le monde lise les pages qui vont suivre", ces "pages sombres et pleines de poison" aux "marécages désolés" et aux "émanations mortelles". En effet, ces pages sont comme du poison. Un poison simultanément vif et lent, qui fait mal et qui ronge. On ne... Lire l'avis à propos de Les Chants de Maldoror

38 18
Avatar Nathan T.
10
Nathan T. ·
Invertissement

Nouvel éclairage sur l'oeuvre monumentale de ce fameux con de Lautréamont : En réalité, derrière "Les Chants de Maldoror", se cache "Léchant Deux Mâles d'Or, Hors". Ce qui prouve bien qu'il s'agit vraiment, mais alors vraiment, d'un traité d'homosexualisme crypté à l'usage des suceurs de bites qui se reniflent le derrière en société. La Raie Publique a parlé. Lire l'avis à propos de Les Chants de Maldoror

5
Avatar La Raie Publique
1
La Raie Publique ·
Découverte
Il m'a rendu malade d'extase.

Impossible à décrire, que ce soit pour son déroulement où les sentiments que j'ai pu éprouver à sa lecture. C'est un livre fascinant, vivant, qui nous dévore tout entier. La façon dont il est écrit est incroyable, les jeux de mots, le phrasé, les situations, les références, le symbolisme, la passion... Il m'a rendu malade d'extase, je n'ai jamais autant corné un livre pour pouvoir y relire des... Lire la critique de Les Chants de Maldoror

21
Avatar Evether
10
Evether ·
Le vestige ultime de ma jeunesse.

"Dieu, tu es trop puissant et il y a de la craintes dans mes hymnes. Car si par une seule manifestation de ta pensée tu peux créer ou détruire des mondes, commander à la mort d'emporter entre ses serres les 4 ages de la vie, je ne veux en aucun cas me lier à un ami si redoutable." Je crois que c'est ça, je fais de mémoire. Mais ce bouquin, unique en son genre m'a énormément marqué. Il a été... Lire la critique de Les Chants de Maldoror

18 2
Avatar villou
10
villou ·
Riez, mais pleurez en même temps.

Que de malices, tortures, perversions et sourires chantées tout au long de ces pages. Isidore Ducasse a-t-il vraiment existé ou n'est-il finalement que l'avatar terrestre de son personnage, Maldoror, dont la haine et le chagrin, projetés à la face du lecteur, coulent et abondent le long des lignes et mots, poisseux et amer, comme une plaie béante et qui saignent abondamment, un million de... Lire l'avis à propos de Les Chants de Maldoror

8
Avatar Khamsou
10
Khamsou ·
Toutes les critiques du livre Les Chants de Maldoror (30)
Vous pourriez également aimer...