Couverture Les Désarrois de l'éleve Törless

Critiques de Les Désarrois de l'éleve Törless

Livre de (1906)

Ce qui est rare est chair...

Finalement, ce n'est peut-être pas les 2000 pages de "l'Homme sans qualités" qui font de cette oeuvre un des puits les plus profonds du XXe siècle littéraire. Puisqu'en 200 pages, alors qu'il a à peine 24 ans, Musil parvient déjà à jeter son lecteur dans un trouble vertigineux, grâce à un texte pressé, précis, aussi simple à résumer que compliqué à saisir. Car derrière la banale histoire de... Lire l'avis à propos de Les Désarrois de l'éleve Törless

60 5
Avatar Senscritchaiev
9
Senscritchaiev ·

Here are the young men, the weight on their shoulders...

...Here are the young men, well where have they been? «Nous sommes plus jeunes d’une génération, peut-être nous est-il réservé des expériences qu’ils n’ont jamais seulement pressenties.» Il n’y a pas d’histoire. On ne suit pas l’évolution spirituelle d’un jeune garçon comme dans Demian, ni les tribulations d’une fugue dans New... Lire l'avis à propos de Les Désarrois de l'éleve Törless

22 2
Avatar Templar
9
Templar ·

J'avais écrit une critique...

Une critique super chouette, d'ailleurs, documentée et tout, avec un esprit d'analyse rendant compte de la finesse de l'ouvrage, une rigueur qui me permettait d'affirmer avec aplomb les points forts et les points faibles du bouquin ; il y avait même de l'humour et de la gravité. C'était la critique parfaite, celle qui m'aurait valu les badges "loquace" et "appréciation des critiques niveau 12",... Lire l'avis à propos de Les Désarrois de l'éleve Törless

14 8
Avatar T_wallace
7
T_wallace ·

Il faut imaginer Sisyphe adolescent

La citation de Maeterlinck en épigraphe donne le la du roman. D’emblée, nous plongeons dans les pensées de Törless, jeune étudiant autrichien que ses parents viennent d’inscrire au pensionnat de W. ; et tout au long du roman, c’est avec peine et difficulté que Törless parviendra à mettre les mots sur son expérience. Tel un Sisyphe adolescent, il semble reprendre sans cesse les mêmes chemins,... Lire la critique de Les Désarrois de l'éleve Törless

11
Avatar FlorisFlorensis
9
FlorisFlorensis ·

Critique de Les Désarrois de l'éleve Törless par Eggdoll

Je n'avais jamais lu de bouquin comme ça. Ce fut une oeuvre déroutante, extrêmement bien écrite, philosophique, "qui parle aux sentiments", originale, poétique même (quoi qu'il faudrait nuancer)... Même si je ne suis pas sûre d'avoir tout compris. Cependant, une chose est sûre : Törless est un personnage hors de tout, dérouté, intelligent et intéressant. Les désarrois de l'élève Törless... Lire la critique de Les Désarrois de l'éleve Törless

4 3
Avatar Eggdoll
9
Eggdoll ·

“Rien que pour se sentir trembler !”

Lorsque l'on garde de Musil le souvenir des longs développements sur l'Action parallèle, le banquier Arnheim et les pyjamas d'Ulrich et Agathe, on a quelques difficultés à s'orienter à première vue dans Les Désarrois de l'élève Törless, roman d'abord plus conventionnel. Törless est envoyé dans un de ces pensionnats lointaines qui peuplent la littérature Mitteleuropéenne, il y... Lire l'avis à propos de Les Désarrois de l'éleve Törless

2
Avatar Venantius
7
Venantius ·

Critique de Les Désarrois de l'éleve Törless par HammerKlavier

Découvert un peu par hasard, les désarrois du jeune élève Torless et son écrivain Robert Musil, viennent de me percuter de plein fouet. Ce livre est un roman d'initiation ou l'on observe d'une façon magistrale, la mutation d'un jeune adolescent découvrant la révélation d'une alternative existentielle. Le sujet semble lumineux, le texte n'en est pas moins sombre, dérangeant, et parfois violent.... Lire la critique de Les Désarrois de l'éleve Törless

2
Avatar HammerKlavier
10
HammerKlavier ·

Der Zögling und seine Verwirrung

Élève dans une école privé, Törless se prend d'amitié pour deux autres camarades Beineberg et Reiting. Ces derniers, charismatiques, meneurs de bande, prennent pour souffre douleur Basini, un jeune homme doux et superficiel. Les désarrois de l'élève Törless porte bien son nom. L'œuvre dresse le portrait de jeunes qui sortent de l'enfance, qui jouent aux grands tout en s'inscrivant encore dans... Lire la critique de Les Désarrois de l'éleve Törless

Avatar Llywel
8
Llywel ·

Critique de Les Désarrois de l'éleve Törless par madamedub

Pensionnaire à l' Ecole de W., le jeune Törless découvre la vie loin des siens, et la vie en société close. Tel une feuille vierge, il s'empreint de l'encre noire de son quotidien, et de l'apprentissage de cette nature humaine décidément bien complexe et retorse.Parce qu'il a volé l'un de ses camarades, l'élève Basini se retrouve à la merci de trois garçons; Törless, Beineberg et Reiting.... Lire l'avis à propos de Les Désarrois de l'éleve Törless

1
Avatar madamedub
9
madamedub ·