La définition de la poésie.

Avis sur Les Intermittences de la mort

Avatar Paul Staes
Critique publiée par le

Le roman se découpe en deux temps : une description anthropologique, philosophique et sociologique d'un monde sans la mort. On pourrait critiquer la longueur de cette partie. Cependant, la seconde partie du roman est si poétique et si mélodieuse que l'on referme le livre avec un léger frisson mélancolique teinté de larmes. La couverture du roman ressemble à son corps, un papillon qui virevolte et électrise tout sur son passage.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 195 fois
Aucun vote pour le moment

Paul Staes a ajouté ce livre à 2 listes Les Intermittences de la mort

  • Livres
    Cover Livres lus

    Livres lus

    Sans ordre logique, tous les livres lus, quels qu'ils soient, à n'importe quel moment.

  • Livres
    Cover Les meilleurs livres de l'univers.

    Les meilleurs livres de l'univers.

    Les meilleurs livres de l'univers, ou les meilleurs livres de mon univers. Hommage à ces livres qui m'ont porté bien au-delà de...

Autres actions de Paul Staes Les Intermittences de la mort