Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte
Couverture Madame Bovary

Madame Bovary

(1857)
12345678910
Quand ?
7.0
  1. 180
  2. 227
  3. 407
  4. 674
  5. 1317
  6. 2136
  7. 3209
  8. 2811
  9. 1455
  10. 1031
  • 13K
  • 589
  • 2.6K
  • 171

C'est l'histoire d'une femme mal mariée, de son époux sans ambition, de ses amants égoïstes et vains, de ses rêves, de ses chimères, de sa mort.

Match des critiques
les meilleurs avis
Madame Bovary
VS
"Il avait la conversation plate comme un trottoir de rue"

"Ce qui me semble le plus beau, ce que je voudrais faire, c'est un livre sur rien, un livre sans attache extérieure, qui se tiendrait de lui-même par la force interne de son style [...], un livre qui n'aurait presque pas de sujet ou du moins où le sujet serait presque invisible." - Correspondance de Gustave Flaubert avec sa maîtresse Louise Colet, 1852. Les amis de Flaubert sont gentils : quand ils trouvent qu'il a fait de la merde, ils le lui disent franchement, et lui...

41 21
Critique de Madame Bovary par mavhoc

Madame Bovary c'est une question : Emma mérite-t-elle des claques, la corde ou de finir dans un bordel mexicain ? Plus sérieusement, la véritable question qu'on peut se poser c'est "suis-je plutôt du côté du gentil, mais un peu con, Charles, ou de Emma, qui développe un genre de connerie bien à elle". Oui, je fais dans le vulgaire aujourd'hui car j'ai rarement eu autant des envies de meurtres qu'en lisant Madame Bovary. Souhaitant rentrer dans le récit, la prendre (par les bras) et la secouer... Lire l'avis à propos de Madame Bovary

7

Critiques : avis d'internautes (129)

Madame Bovary
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Un grand poème en prose.

Madame Bovary appartient à ce petit nombre d’œuvres dont la relecture est une source de plaisirs toujours renouvelés tant le lecteur est happé par la magnificence du style de Flaubert. Un style qui confère à la prose flaubertienne un charme tout poétique : "Une bonne phrase de prose doit être comme un bon vers, inchangeable, aussi rythmée, aussi sonore." ( à... Lire l'avis à propos de Madame Bovary

47 41
Avatar -Piero-
10
-Piero- ·
"Madame Bovary" pour les nuls

L'histoire débute avec Charlot : Charles Bovary. Adolescent tête à beignes, petit bourgeois terne et sans relief comme la poitrine de Jane Birkin. Souffre-douleur dans son collège servant de paillasson à poils longs pour bien récurer le dessous des pompes des gros durs. L'ami Charlot, malgré des tonnes de calottes derrière la tronche, réussit péniblement des études de médecine faisant de lui... Lire la critique de Madame Bovary

80 24
Avatar Ze Big Nowhere
9
Ze Big Nowhere ·
Critique de Madame Bovary par Sergent Pepper

Evidemment, c’est un chef d’œuvre. Mais ce qui fait que Flaubert surpasse tous les autres, c’est l’intelligence et la finesse avec lesquelles il pourfend la bêtise. C’est d’une ironie cruelle et délicate, toujours sur le fil, c’est écrit avec une finesse incomparable. Le réalisme de Flaubert, loin d’une idée assez réductrice qui voudrait nous donner à voir le réel tel qu’il est, l’exploite pour... Lire la critique de Madame Bovary

28 1
Avatar Sergent Pepper
10
Sergent Pepper ·
6ème chronique: Madame Bovary, Gustave Flaubert

Lorsque j’étais au lycée, en seconde, et que la principale occupation de mes journées était de savoir qui entre Marie, Camille ou Aurore avaient la plus grosse poitrine, que mes cours se résumaient à écouter d’une oreille distraite un flot ennuyeux d’informations, tandis que je griffonnais sur des feuilles volantes des dessins et des slogans que je pensais ô combien subversifs du haut de mes... Lire l'avis à propos de Madame Bovary

2
Avatar Vincent Lahouze
9
Vincent Lahouze ·
Découverte
Critique de Madame Bovary par Aliocha

Pour comprendre Emma Bovary, il faut se figurer une femme au foyer moderne, qui vit dans un pavillon coquet mais un peu pourri au final, qui se fait sauter par le dentiste du coin, mais surtout qui s'empiffre de chocolat et de Xanax, en maudissant sa vie trop injuste, car c'est elle qui devrait être dans les bras de Victor des Feux de l'amour, et manipuler des carafes à whisky de mille dollars.... Lire la critique de Madame Bovary

89 2
Avatar Aliocha
10
Aliocha ·
Toutes les critiques du livre Madame Bovary (129)
Vous pourriez également aimer...