Une lecture exceptionnelle et unique, à lire sans modération !

Avis sur Meurtres pour rédemption

Avatar Carine Boulay Subileau BlogLen
Critique publiée par le

Marianne, jeune femme âgée de 20 ans, condamnée à perpétuité pour triple meurtre.

Au cœur de l’univers carcéral, où règnent souffrances, coups et humiliations, Marianne arrive à s’évader de ces 4 murs grâce à la drogue, les livres et les trains. À la fois indomptable, rebelle mais aussi sensible et fragile, sa route croisera celle des matons : la Marquise totalement ignoble et perverse avec les détenues, Justine dont elle se fera une amie et Daniel le chef qui réussira à l’apprivoiser et plus encore.

Mais aussi des détenues : Emmanuelle accusée d’infanticide avec qui elle créera des liens et les « hyènes » véritables terreurs, qui règnent en maîtres sur toutes les détenues.

Au milieu de cette vie, rythmée en alternance de sa cellule au cachot, où elle subit des actes d’une violence insoutenable, elle entrevoit la possibilité d’en finir avec ce calvaire.

Convoquée un jour au parloir, on lui propose un marché, pour une mission bien particulière : une exécution … Si elle réussit, elle recouvrira la liberté … Mais le prix à payer n’est-il pas trop élevé ?

"Ils ne m’ont laissé aucune chance … Mais j’existe encore … Ça leur ferait trop plaisir que je cesse le combat … Je ne leur ferai pas cette joie … Alors, nourrir la haine, l’instinct de survie, même si l’on ne désire qu’aimer et être aimée. Je ne suis pas là par hasard, je ne suis pas innocente. J’ai tué … Tout ce que je sais, c’est que je regrette … Dans le fond, je crois que j’ai seulement manqué d’amour … Le genre de manque qui vous assèche de l’intérieur. Moi, Marianne, désert d’amour, océan de colère … Je préfère la mort … D’ailleurs, je la provoque, étant trop lâche pour me la donner … Mais elle ne veut pas de moi … même la mort ne veut pas de moi."

Un livre bouleversant dans le milieu carcéral, où l’intensité et la manipulation sont présentes du début à la fin. Une belle galerie de personnages nous est présentée, avec une Marianne charismatique. J’ai souffert, j’ai vibré avec elle au gré de ses pulsions et de ses sentiments.

Un style fluide et un rythme sans aucun temps mort. Dur, intense, troublant, dérangeant, bouleversant … autant d’adjectifs pour qualifier ce sublime ouvrage dont on ne ressort pas indemne, c’est certain.

Je suis passée par une multitude de sentiments, aucun livre ne m’a marqué de cette façon. La gorge nouée et les larmes aux yeux, j’ai refermé ce livre.

Il permet d’appréhender l’univers carcéral sous un angle totalement différent et me laissera une trace indélébile.

Une lecture exceptionnelle et unique, à lire sans modération !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1715 fois
6 apprécient

Autres actions de Carine Boulay Subileau BlogLen Meurtres pour rédemption