Un dénouement qui récompense de l'effort

Avis sur Notre-Dame de Paris

Avatar Clément Aubert
Critique publiée par le

Notre-Dame de Paris, c'est la sensation bizarre de lire la situation initiale du roman durant 500 pages, avant que les événements s'accélèrent, jusqu'à accoucher d'un final somptueux.

Une fois l'élection du pape des fous vaincue, on retrouve le Victor Hugo historien dans ses descriptions de Notre-Dame et de la ville de Paris, qui malheureusement ralentissent grandement l'ensemble au point qu'on en vienne à discrètement sauter quelques pages.

Mais la beauté de l'ouvrage demeure dans ses personnages principaux :

  • Quasimodo est merveilleusement présenté et chacune ses trop rares
    apparitions serrent le cœur;
  • Esmeralda est touchante de naïveté;
  • Phoebus est, contrairement aux idées recues des romans du XIXème, un
    pov'type repoussant;
  • Frollo est tantot imbuvable, tantot très touchant. On en vient même à
    le plaindre;
  • Gringoire apporte une touche de fraîcheur à l'ensemble.

Il s'agit donc là d'une découverte surprenante, que je ne conseillerais néanmoins pas à tous les lecteurs tant les longueurs et descriptions sont nombreuses et donc sujettes à l'ennui. Néanmoins, les deux-cent dernières pages, noires à souhait, la misère ambiante et l'amour en débordant donnent à l'ensemble une impression profonde une fois le livre refermé.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 180 fois
4 apprécient

Clément Aubert a ajouté ce livre à 1 liste Notre-Dame de Paris

  • Livres
    Couverture Tartarin de Tarascon

    Mes lectures 2017

    Avec : Tartarin de Tarascon, La croix et le royaume, Les étendards du Temple, L'indice de la peur,

Autres actions de Clément Aubert Notre-Dame de Paris