👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

J'attendais tant de ce roman qu'on m'a vendu comme une vraie pépite de chez Gallimard Jeunesse, je suis amenée à croire que je ne pouvais être que déçue une fois la dernière page tournée.

Que dire ? "Olympe de Roquedor" est un roman jeunesse plutôt bien écrit dans son ensemble avec un phrasé adapté à l'époque qu'il entend représenter et d'excellents dialogues, plein de caractère et de personnalité. Très immersif, son récit est entrecoupé de quelques illustrations bienvenues pour mettre des visages sur les noms des personnages et se représenter les lieux - en s'appuyant sur une carte en début d'ouvrage, empruntant cette habitude aux romans de fantasy qui sont un franc succès chez les jeunes lecteurs. L'histoire en elle-même n'est pas follement originale et m'évoque personnellement quelques intrigues de la trilogie "Secret d'Etat" de Juliette Benzoni (les deux histoires ont par ailleurs en commun le contexte historique dans lequel elles se déroulent), elle n'en reste pas moins divertissante.

Oui mais voilà, le problème dans "Olympe de Roquedor", c'est Olympe de Roquedor. Vendue comme une héroïne intrépide, sauvage et guerrière par le résumé et la couverture du roman, Olympe ne correspond pas vraiment à ce que le lecteur aurait pu être amené à s'imaginer. Intrépide, certes, elle n'a pas peur de monter aux arbres et tout le monde s'émerveille quand elle grimpe sur un rocher mais on ne va pas se mentir, ce n'est pas fou non plus. L'épée avec laquelle elle est représentée sur la couverture ne lui sert pas à grand chose, elle ne l'utilisera vraiment qu'une seule fois et pas forcément avec un grand succès. Quant à ses aventures... il faudra attendre la deuxième moitié du roman pour qu'elle soit vraiment mise en avant en tant qu'héroïne et qu'elle se prenne en main. En attendant, elle peut compter sur ses deux compères masculins, Décembre et Oost, qui sont là pour lui sauver la vie à répétition. Rien de mal, c'est bien vrai, mais on a vu mieux niveau héroïne guerrière féministe. Sans compter la description physique qui en est faite, insistant assez lourdement sur son sex appeal : "jolie créature" aux "formes moelleuses", "incroyablement belle" avec sa "taille de déesse", Olympe est tellement désirable qu'on nous rappelle ponctuellement qu'elle n'est "plus une enfant tout à fait" puisqu'elle a seize ans - et je grince un peu des dents à chaque fois. Là où Olympe passe, les jeunes hommes sont absolument subjugués :

Foulques d'abord qui veut absolument l'épouser, ensuite un garçon de ferme qui essaie de la violer et enfin Oost qui a bien du mal à retenir ses pensées libidineuses alors qu'elle gît inconsciente après avoir échappé de peu à la mort...

Non vraiment, au bout d'un moment ça devient gênant. Baver ainsi sur la plastique d'une adolescente. Surtout de la part de deux auteurs de soixante ans passés.

En bref, une héroïne décevante dans un roman qui porte son nom, ça gâche vite le plaisir d'un livre qui avait pourtant de bons éléments pour réussir.

Sylwanin
4
Écrit par

il y a 18 jours

2 j'aime

Olympe de Roquedor
Shaynning
6

Critique de Shaynning

Un roman de cape et d'épée où complots, jeux de pouvoirs et chasse à l'homme ( enfin, à la femme plutôt) à travers une nature sauvage et villages du 19e siècle, qui tente de revoir le rôle de la...

Lire la critique

il y a 11 mois

Olympe de Roquedor
pool29
7

Capes, épées ... et mousseline.

Un roman jeunesse en accord avec son temps. L'héroïne, déterminée et maligne, séduit et étonne à chaque rebondissement. Son envie de liberté, d'être maitresse de son destin lui confère une réelle...

Lire la critique

il y a 7 mois

Casting JonBenet
Sylwanin
5

Malaise

Je dois avouer que Casting JonBenet est un documentaire original et intéressant sur la forme qu'il adopte pour raconter la terrible affaire du meurtre non élucidé de cette jeune reine de beauté...

Lire la critique

il y a 4 ans

9 j'aime

Frantz
Sylwanin
8
Frantz

C'est l'histoire de...

C'est l'histoire d'un deuil. Anna, jeune allemande, pleure la mort de son fiancé tué au combat ; Adrien, jeune français, pleure la mort de ce même fiancé. Pour tous deux, la mort de Franz, soldat...

Lire la critique

il y a 5 ans

5 j'aime

1

L'Aliéniste
Sylwanin
6
L'Aliéniste

Bien tenté

Adaptée du roman éponyme de Caleb Carr (que je vais peut-être lire pour le coup), The Alienist raconte l'enquête et la poursuite d'un tueur en série sévissant dans les bas-fonds du New York fin...

Lire la critique

il y a 4 ans

3 j'aime