Couverture Souvenirs d'un pas grand-chose

Critiques de Souvenirs d'un pas grand-chose

Livre de (1982)

  • 1
  • 2

Pour tous les pères

"Pour tous les pères" Étrange et inexplicable dédicace. Repentir tardif, pardon irrationnel ou ultime pied-de-nez cynique à un paternel haï. C'est en ces termes déroutants que Bukowski, plus sobre que jamais, introduit ce qui sera sa plus belle confession. De romance il n'est plus question. Nul faux-semblant, nul artifice, nulle échappatoire. Buk fait place nette et se livre à nu. Sale,... Lire la critique de Souvenirs d'un pas grand-chose

42 10
Avatar -IgoR-
9
-IgoR- ·

Ces souvenirs, c'est quelque-chose pourtant.

Ce livre est un tord-boyau. C'est âpre, dur, souvent dégueulasse mais il en reste une sensation de chaleur et on finit enivré par les paroles de ce pas grand-chose de Bukowski. Il conte ici, ou plutôt balance avec la simplicité brute de décoffrage et talentueuse qui est sienne, son enfance, son adolescence et le tout début de sa vie d'adulte peut-être, j'hésite car je n'ai jamais trop su à... Lire l'avis à propos de Souvenirs d'un pas grand-chose

25 9
Avatar Pravda
10
Pravda ·

Bildungsroman

Comme tous ces autres romans, Bukowski raconte sa vie au travers de son alter-ego, Henry Chinaski, sauf qu'il s'attaque cette fois-ci à une période de sa vie un peu différente, puisqu'il s'agit de son enfance, de son adolescence et de ses jeunes années, jusqu'à la vingtaine par là. Je finis encore une fois touché, admiratif, presque honteux que les types comme ça n'existent plus. Avec une prose... Lire la critique de Souvenirs d'un pas grand-chose

13
Avatar Stavroguiness
9
Stavroguiness ·

Here's my man

Ha Charles, je crois que je n'aurais jamais assez de mots pour te dire à quel point je t'aime, et à quel point ce que tu écris peut être beau. Souvenirs d'un pas grand chose retrace les souvenirs de ton enfance, si malheureuse avec ce père, si innommable, et cette vie...de chien battu. Enfance qui marquera les débuts des années de déboires et d'alcoolisme qui ne te quitteront plus : le vin ou... Lire la critique de Souvenirs d'un pas grand-chose

6
Avatar La Pause Thé
7
La Pause Thé ·

Le moins que rien qui se relève de tout.

Souvenirs d'un pas grand chose ou le récit d'un homme qui a connu beaucoup de choses parce qu'il n'avait rien. Il a connu le dégoût de soi et le caractère aléatoire de la laideur, le visage mutilé par des furoncles incessants. Il a connu la misère du désir, voyant les filles sur lesquelles il avait les yeux rivés enjamber les portières des voitures des gosses de riches. Il a connu la violence... Lire l'avis à propos de Souvenirs d'un pas grand-chose

6
Avatar JulianDesjardin
10
JulianDesjardin ·

Critique de Souvenirs d'un pas grand-chose par grandpa

Dans ce livre, Buk nous parle de son enfance, aussi loin dont il se souvienne mais aussi de son adolescence, de ses jeunes années d'adulte. On en apprend énormément sur l'homme, mais aussi sur son environnement, comment il a structuré sa pensée et sa vision du monde. On découvre un enfant battu, une enfance pleine de haine, de frustrations et d'actes manqués. On passe inévitablement par la... Lire l'avis à propos de Souvenirs d'un pas grand-chose

2
Avatar grandpa
8
grandpa ·

Critique de Souvenirs d'un pas grand-chose par BenByde

C'est avec son autobiographie que j'ai quasiment fini de découvrir le bonhomme Bukowski et son acolyte inséparable Henri Chinaski. Avec le recul c'était pas un mauvais choix (bien que ce n'était pas un choix, je lis en priorité ce qui me tombe sous la main), ses Souvenirs n'ont fait qu'apporter un éclairage sur un auteur que je connaissais très bien et dont j'admirais le style. Cependant,... Lire l'avis à propos de Souvenirs d'un pas grand-chose

Avatar BenByde
10
BenByde ·

Il était une fois en Amérique...

On trouve dans ce bouquin l'émotion brute des souvenirs d'enfance de Bukowski : pas de complaisance, et Bukowski retiens la bride là où il se lâche complètement d'habitude. Et c'est pour ça que je trouve que c'est son meilleur livre car il sort quelques pépites d'émotion des situations les plus simples. Ecrire un livre sur l'enfance n'est pas chose aisé puisque l'exercice tend... Lire l'avis à propos de Souvenirs d'un pas grand-chose

Avatar Jimmy Kane
10
Jimmy Kane ·

Critique de Souvenirs d'un pas grand-chose par The Mad Writer

J'aime cet homme, son dégoût des autres et de lui-même, ses galères, son phrasé sans concession. Mais là, je n'ai pas réussi à aller au bout. Je ne sais pas si c'est à cause de ce trop-plein de misère ou juste que Buko adulte m'intéresse peut-être plus que Buko enfant... J'ai compris l'utilité du bouquin, j'ai trouvé certains passages émouvants dans leur dureté mais je n'ai pas réussi à... Lire la critique de Souvenirs d'un pas grand-chose

Avatar The Mad  Writer
5
The Mad Writer ·

Critique de Souvenirs d'un pas grand-chose par Danilo

"Je rendis ma rédaction le lundi suivant. Le lendemain, Mme Fretag s'adressa à toute la classe. "Je viens de lire vos rédactions sur la visite que nous a rendue notre président. J'y étais. Certains d'entre vous, j l'ai remarqué, n'ont pas pu y assister pour une raison ou pour une autre. C'est pour ceux-là que j'aimerais vous lire la rédaction d'Henry Chinaski." Le... Lire l'avis à propos de Souvenirs d'un pas grand-chose

Avatar Danilo
8
Danilo ·
  • 1
  • 2