Couverture Suda 51 - Le punk du jeu vidéo japonais

Suda 51 - Le punk du jeu vidéo japonais

(2017)
12345678910
Quand ?
7.7
  1. 0
  2. 0
  3. 0
  4. 0
  5. 0
  6. 0
  7. 5
  8. 2
  9. 0
  10. 1
  • 8
  • 1
  • 18
  • 1

Il est le père de l’extravagant Killer7, du savoureux No More Heroes, du délirant Lollipop Chainsaw ou encore du démoniaque Killer Is Dead… Il est féru de catch, a travaillé comme croque-mort, collectionne les chaussures et a été bercé aux douces sonorités du rock anglais. Il, c’est Goîchi Suda,...

PostsSuda 51 - Le punk du jeu vidéo japonais

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?

Critiques : avis d'internautes (1)

Suda 51 - Le punk du jeu vidéo japonais
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Un créateur atypique pour un livre atypique ?

La collection chez Pix'n Love qui permet de découvrir les grand noms des jeux vidéo, propose rarement de mauvais livres, et celui sur Goichi Suda, plus connu sous le pseudo de Suda51 ne fait pas défaut à cette réputation. Riches en anecdotes et infos, le livre retrace le parcours de ce créateur atypique, chanceux mais surtout travailleur, qui au fil des ans nous a proposé de nombreux...

Avatar arthelius
7
·
Toutes les critiques du livre Suda 51 - Le punk du jeu vidéo japonais (1)

InfosSuda 51 - Le punk du jeu vidéo japonais

Éditeurs
Pix'n Love Editions