Couverture Tous, sauf moi

Tous, sauf moi

(2017)

Sangue giusto

12345678910
Quand ?
8.4
  1. 0
  2. 0
  3. 0
  4. 0
  5. 0
  6. 0
  7. 0
  8. 3
  9. 3
  10. 0
  • 6
  • 1
  • 9
  • 0

2010, Rome. Ilaria, la quarantaine, trouve sur le seuil de sa porte un jeune Éthiopien qui dit être à la recherche de son grand-père, Attilio Profeti. Or c’est le père d’Ilaria. À quatre-vingt-quinze ans, le patriarche de la famille Profeti est un homme à qui la chance a toujours souri : deux...

Critiques : avis d'internautes (2)
Tous, sauf moi
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Une lecture exigeante et passionnante

Alors oui il y a quelques défauts dont une certaine tendance à faire long et copieux (plus de 500 pages) et à mélanger les époques ce qui ne facilite pas la lecture. Mais il me semble que j'ai rarement vu des romans parler autant de la période mussolinienne en Éthiopie. C'est passionnant. Et dramatique, naturellement. Je suis moins convaincue par le traitement de la période contemporaine qui...

Avatar yayita
8
·
Les sédiments du passé

Comment dit-on pavé en italien ? Tous, sauf moi, signé Francesca Melandri, en est un et c'est peu dire que sa richesse a même du mal à ne pas déborder de ses 560 pages. La romancière a d'abord été scénariste et cela se sent dans la construction presque labyrinthique et le style souvent visuel de son dernier livre, à ce jour son plus ambitieux. Deux époques dominent dans l'ouvrage : celle de... Lire l'avis à propos de Tous, sauf moi

Avatar 6nezfil
8
6nezfil ·
Toutes les critiques du livre Tous, sauf moi (2)
InfosTous, sauf moi
Éditeurs
Gallimard
Traducteurs