Critiques de Le Mépris

madamedub
10
madamedub

Critique de par madamedub

« Le mépris« , pour beaucoup de gens, c'est avant tout le célèbre film (1963) de J. L. Godard, avec Brigitte Bardot. Mais il s'agit avant tout du livre d'Alberto Moravia, auteur italien réputé entre...

il y a 10 ans

jessyka
9
jessyka

Critique de par jessyka

Pour commencer, je dois dire que la lecture du livre me fait presque mépriser le travail de Godard sur le film. Je ne retrouve pas du tout les personnages et ce qui n'était que partiellement transmis...

il y a 12 ans

Lomel
8
Lo. mel

Heureux mépris des codes

Avant tout : je n'ai pas vu le monument cinématographique engendré par ce récit. Je n'y ferai donc plus allusion. J'ai lu Moravia comme j'ai lu d'autres auteurs italiens : parce que la littérature...

il y a 6 ans

Gleem
9

Critique de par François Paquot

"Mais en dehors de la douleur aiguë et croissante dont j'étais parfaitement conscient, je ne comprenais plus rien. Le plus dur pour moi, outre de n'être plus aimé, c'était d'être méprisé ; car...

il y a 11 ans

legueuloir
9
legueuloir

Critique de par legueuloir

Pour commencer, je dois dire que la lecture du livre me fait presque mépriser le travail de Godard sur le film. Je ne retrouve pas du tout les personnages et ce qui n'était que partiellement transmis...

il y a 12 ans

maitregazonga
9

"Le cinéma, disait André Bazin, substitue à notre regard un monde qui s'accorde à nos désirs."

Impossible de ne pas lire ce livre en le mettant en regard avec le film de Godard. Alors que j'apprécie énormément le film, j'ai trouvé le bouquin plus frappant, plus clair. Le propos est moins...

il y a 7 ans

idaculturemoi
7

@idaculturemoi

Et voilà ma lecture du Mépris terminée. Je suis à la fois subjuguée par le style de Moravia et frustrée par la précipitation de la fin. Quoiqu'il en soit, le Mépris reste un roman psychologique qui...

il y a 2 ans

Fabledheartless
9

Un coup de cœur inattendu...

Autant le dire tout de suite, je ne m’attendais pas à ça. Quand mon prof m’a donné le sujet de mon exposé qui portera sur le roman : analyser les interprétations de l’Odyssée dans Le Mépris, je dois...

il y a 5 ans

Cyril-spoile
7
Cyril T

Critique de par Cyril T

Contrairement aux Indifférents, premier roman de Moravia taillé d’un seul bloc, Le Mépris (1954, trad. Claude Poncet) cultive un peu plus l’ambiguité : cette histoire d’un mari qui cherche à...

il y a 3 mois