Stupide (la clef de l'intrigue tourne autour d'une absurdité économique), toujours aussi prêchi-prêcha, irritant de béance, assommant d'ennui (encore un dialogue entre deux personnages, merci Amélie). Le plus insultant est cet espèce d'orgueil de style ; au milieu d'un style oral, des mots d'un langage soutenu, histoire de nous faire ouvrir notre dictionnaire. On crâne, mais on écrit du vide.

Heureusement, c'est court et facile à lire. Il faut voir le positif : on a pas perdu trop de temps, il est encore possible de faire autre chose de sa journée.
Blèh
1
Écrit par

Le 8 juin 2010

10 j'aime

Péplum
Blèh
1
Péplum

Critique de Péplum par Blèh

Stupide (la clef de l'intrigue tourne autour d'une absurdité économique), toujours aussi prêchi-prêcha, irritant de béance, assommant d'ennui (encore un dialogue entre deux personnages, merci...

Lire la critique

il y a 12 ans

10 j'aime

Péplum
Leenne
1
Péplum

Du grand Nothomb.

Un livre totalement inintéressant reposant sur une intrigue pauvre, un narcissisme à vomir, un langage soutenu pour le plaisir de l'être, des références balancées aussi subtilement que dans un...

Lire la critique

il y a 11 ans

5 j'aime

3

Péplum
LaureB
5
Péplum

Voyage temporel sans paradoxe...

Pour une fois qu'un auteur contemporain français reconnu par le "grand public" s'intéresse et s'essaie à la science-fiction, cela ne peut qu'interpeller. Quand il s'agit d'Amélie Nothomb, encore...

Lire la critique

il y a 10 ans

4 j'aime

Half-Life
Blèh
10
Half-Life

Critique de Half-Life par Blèh

Vous avez douze ans. Les doom-like (comme on disait à l'époque), pour vous c'est Doom, Duke Nuckem, Shadow Warrior, Hexen, Heretic, Quake et Quake 2. Et là débarque Half-Life, le jeu qui a changé...

Lire la critique

il y a 12 ans

84 j'aime

7

Stargate SG-1
Blèh
7

Critique de Stargate SG-1 par Blèh

Inutile de présenter la série de Science-Fiction à la durabilité la plus longue sans aucune interruption (dix ans). Tirée du film du même nom, il fallait oser dériver en série le scénario...

Lire la critique

il y a 12 ans

80 j'aime

7

Mr. Nobody
Blèh
5
Mr. Nobody

Critique de Mr. Nobody par Blèh

A noter que j'ai vraisemblablement vu une version longue (environ 2h40), probablement celle originellement désirée par le réalisateur, forcé de couper son film pour le sortir. Le résultat est...

Lire la critique

il y a 12 ans

79 j'aime

18