Avertissement K Dick, formidable écrivain et dixit Emmanuel Carrère le "shaker à cocktails chimiques" (lumière du titre) , c'est pas facile à lire, ce n'est pas passionnant. Son style est particulier : très redondant, obscur et dissonant. J'avais déjà eu du mal pour "Ubik" et "Deus Irae". Malheureusement cela se confirme avec "Substance Mort".
Il faut se taper des pages et des pages de dialogues un peu vides et souvent stupides entre junkies. J'ai trouvé ça longuet. L'absurdité maniée comme une marque de fabrique est déconcertante, déroutante et ennuyeuse. Il existe une intrigue bizarre peu ou pas développée, explicitée et elle est n'est pas mise en avant. La critique de la société même si K Dick se défend de juger est en filigrane dans cet ouvrage. So, place aux remue méninges des personnages. En clair ce n'est pas un bouquin pour se détendre et voyager mais plutôt une réflexion sur les dommages cérébraux que peut entraîner l'usage soutenu des substances illicites. Une plongée dans le monde glauque, sordide et déconnecté des drogués. Le monde de PKD, lui l'héroïnomane, gavé d'amphétamines ou de substances diverses, de substances "mort" !
Heureusement que la fin est meilleure même si on ne comprend pas tout. Il faudrait plus de temps et se pencher sur le texte pour extraire le sens caché. Bien sur la note rédigée en fin de volume est bouleversante et c'est tout à l'honneur de l'auteur de rendre hommage aux "amis" perdus et rendus fous ou malades par l'usage des drogues lui qui leur a ouvert sa maison. Toutefois pour moi ça ne suffit pas à rattraper quelques heures de lecture où je dois me forcer pour ne pas décrocher. Il faut dire que je l'ai lu en deux jets et sans amphétamine. J'ai bien sur un immense respect pour ce poids lourd de la littérature et peut être aurais-je du fractionner un peu plus ma lecture, prendre plus de temps pour réfléchir. Ainsi la substance chimérique issue de ces pages, substance de vie m'aurait peut être transcendé mais j'en doute.


D'autres livres sur la drogue ci dessous :

https://www.senscritique.com/top/les_meilleurs_livres_sur_la_drogue/3282400

Le 16 janvier 2024

Critique lue 1.6K fois

10 j'aime

8 commentaires

SombreLune

Écrit par

Critique lue 1.6K fois

10
8

D'autres avis sur Substance Mort

Substance Mort
Horst_Tappert
9

Critique de Substance Mort par Horst_Tappert

Roman culte de K. Dick, Substance mort est un livre de science fiction dont la trame se déroule dans un futur proche. Une drogue peu onéreuse et incroyablement nocive à envahi les rues, et Bob...

le 23 oct. 2010

37 j'aime

2

Substance Mort
MarlBourreau
9

Récit autobiograph(D)ick.

Ce livre est une plongée sans concession dans le monde de la drogue et des errements de l'être humain. Alors que les Etats-Unis sont une nation ultra-sécurisée, la défonce y est pourtant souveraine...

le 4 sept. 2014

17 j'aime

4

Substance Mort
SombreLune
5

J'ai la lecture qui coince !

Avertissement K Dick, formidable écrivain et dixit Emmanuel Carrère le "shaker à cocktails chimiques" (lumière du titre) , c'est pas facile à lire, ce n'est pas passionnant. Son style est particulier...

le 16 janv. 2024

10 j'aime

8

Du même critique

Never for Ever
SombreLune
10

Envoûté par la sorcière du son !

Est-ce que Kate Bush est une sorcière ? Oui ! Elle est une magicienne une grande prêtresse du son, du piano, des mélodies, des ambiances tour à tour éthérées, planantes, évanescentes voire surannées...

le 19 déc. 2015

24 j'aime

18

La Mort est mon métier
SombreLune
10

Les rouages de la solution finale

Que ce soit bien clair : préparez-vous à une plongée dans l'horreur ! La brutalité, la bestialité montrée, sans concession, sans pathos,sans arrondir les angles, sans rien cacher, sans se voiler la...

le 22 nov. 2017

24 j'aime

14

Corona Song (Single)
SombreLune
4

Pastaga tu m'auras pas !

J'étais tranquille, j'étais peinard à la maison en train de préparer l'apéro quand mon fils m'envoie un SMS pour me dire de regarder sur YouPorn, pardon je voulais dire YouTube la nouvelle chanson de...

le 11 juil. 2020

20 j'aime

17