Avatar Nicolas68

Critiques de Nicolas68

Versus
  Suivre
  • 1
  • 2
Bande-annonce
7.1

Portrait de la Femme selon François Truffaut

Jules et Jim c’est l’adaptation du roman de Henri-Pierre Roché, un roman qui fut son premier et qui a été écrit alors que l’auteur avait plus de 70 ans, c’est un roman autobiographique. Le défi pour Truffaut, qui fera de ce livre dont il est tout de suite un grand amoureux son troisième long métrage, est de réaliser un film comme l’aurait fait un vieil homme alors que lui a moins de 30 ans.... Lire l'avis à propos de Jules et Jim

19 10
Avatar Nicolas68
8
Nicolas68 ·
Bande-annonce
8.1

Le déclin d’un homme prisonnier de ses mensonges.

[Je tiens à préciser que cette critique contient de nombreux spoilers qui ne seront pas cachés.] Avant de démarrer cette critique, je vous joins un célèbre morceau de la BO de Barry Lyndon afin de vous replacer dans l’ambiance si particulière de cette œuvre : https://www.youtube.com/watch?v=R7ixGAOwCiQ Je manque de... Lire l'avis à propos de Barry Lyndon

23 13
Avatar Nicolas68
10
Nicolas68 ·
Bande-annonce
6.8

Les raisons du Mépris.

[Je vous déconseille de lire cette critique si vous n’avez pas vu le film, je tiens également à prévenir que le style est moins travaillé que d’habitude je voulais principalement partager ma vision de ce film qui je pense est souvent incompris.] Il semble être à la mode actuellement de critiquer la nouvelle vague, ce qui est je trouve assez dommage, la nouvelle vague est une période... Lire l'avis à propos de Le Mépris

15 23
Avatar Nicolas68
8
Nicolas68 ·
Bande-annonce
8.0

Danse macabre en pays bergmanesque.

Le septième sceau parle de la façon d’appréhender la Mort et de vivre dans un monde déchiré, ainsi le film s’ouvre sur une citation de l’Apocalypse selon Saint-Jean « Et quand l’agneau ouvrit le septième sceau, il y eut dans le ciel un silence d’environ une demi-heure, et les sept anges, qui avaient les sept trompettes, se préparèrent à en sonner. ». Ce passage à la valeur prophétique annonce... Lire l'avis à propos de Le Septième Sceau

10 19
Avatar Nicolas68
9
Nicolas68 ·
Bande-annonce
7.9

La Guerre et cet enfant plongé en son centre.

[La critique peut contenir de légers spoilers (évocation de certaines scènes), néanmoins les plus importants sont cachés] Le visage d’Ivan se dévoile lentement, caché par une toile d’araignée, la nature prend vie pendant que la caméra suit les pensés de l’enfant alors en proie à un élan lyrique puissant, notre vision s’envole, comme guidée par l’âme du personnage. L’enfant devient... Lire l'avis à propos de L'Enfance d'Ivan

9 21
Avatar Nicolas68
9
Nicolas68 ·
Bande-annonce
7.4

L’exaltation du pouvoir face aux forces supérieures.

A-t-on un jour mieux peint le portrait d’un homme rongé par ses remords que dans la pièce de Shakespeare ici adaptée brillamment à l’écran par la caméra habile et brutale d’Orson Welles. Le fait que les dialogues soient un des grands points forts du film, n’est une surprise pour personne. Orson Welles reprend directement les mots de Shakespeare, en donnant à ses personnages un accent... Lire la critique de Macbeth

10 10
Avatar Nicolas68
8
Nicolas68 ·
Bande-annonce
7.9

La mémoire d'un homme et de son époque.

Le Miroir est un merveilleux film, si l’on peut parler de « film » pour désigner cette œuvre, il est possible que soit ce que le Cinéma fait de mieux dans l’art et la poésie. Car oui Le Miroir est bien plus qu’un film, l’œuvre la plus auto biographique du grand Andrei Tarkovski est fascinante, celle-ci possède une beauté plastique et une pureté qu’il m’est impossible de retranscrire... Lire la critique de Le Miroir

20 19
Avatar Nicolas68
9
Nicolas68 ·
Bande-annonce
8.1

A story about love and hate.

La nuit du chasseur est un film qui m’a hypnotisé. Oui hypnotisé est le bon mot, j’ai été envouté par cette œuvre qui passe rapidement du drame au rêve et de la peur au rire. Charles Laughton filme ses scènes avec un grand naturel, son œuvre est intimiste mais son propos universel. La nuit du chasseur c’est une histoire très manichéenne, n’est ce pas là un défaut ? Non pour ma part... Lire l'avis à propos de La Nuit du chasseur

29 18
Avatar Nicolas68
10
Nicolas68 ·
7.7

Le jour se lève, un homme se meurt

Le Jour se lève est mon premier grand film français et quel film. Un scénario simple mais efficace imaginé par Jacques Viot et des dialogues savoureux par le très grand Jacques Prévert. La mise en scène est originale et bien pensée, elle constitue un des plus grands points forts du film, l’utilisation des flash back à cette échelle est inédite. Chaque plan est étudié par le très... Lire la critique de Le jour se lève

13 13
Avatar Nicolas68
8
Nicolas68 ·
Bande-annonce
6.0

La destruction d’une Saga ?

Ah quelle déception et pourtant je voulais vraiment aimer ce star wars d’autant plus que j’avais bien aimé le VII et que son travail d’introduction et de transition ouvrait énormément de portes pour les nouveaux épisodes, je me suis assis au cinéma avec la fervente intention de l’aimer, mais voilà le plus grand problème c’est que Rian Johnson est un réalisateur qui est profondément... Lire la critique de Star Wars : Les Derniers Jedi

25 4
Avatar Nicolas68
6
Nicolas68 ·
  • 1
  • 2