Hannah Baker matters

Avis sur 13 Reasons Why

Avatar DarkKitty
Critique publiée par le

Je souhaitais laisser une review, car cette série m'a embarquée, même si mon appréciation ne sera pas exempte de critiques (loin de là). Ce n'est pas une série parfaite, ou tout du moins conforme à ce que j'en aurais aimé, mais je l'ai vraiment appréciée.

13 Reasons Why est une série importante par son sujet, d'abord. Le suicide et notamment le harcèlement scolaire sont des thèmes qui connaissent un véritable essor dans la fiction dernièrement, et je pense que c'est ce qu'il faut pour toucher les consciences : passer par la fiction. Parce que tu attends de la fiction qu'elle te raconte une histoire, et quand tu es le moins sur tes gardes, elle t'incite à te mettre à la place des victimes, à voir de leur point de vue des choses qui pourraient paraître anodines aux yeux d'autres, mais qui cumulées les unes aux autres, peuvent entraîner le basculement d'une personne. C'est évidemment le meilleur moyen d'atteindre ceux qui sont encore inconscients de la gravité de ce genre de situations, et faciliter la compréhension du phénomène surtout.

Dans l'ensemble, j'ai bien aimé la manière dont on nous a présenté l'histoire, par ces petits bouts de vie, parfois très durs, qui paraissent pour certains des gouttes d'eau, mais qui finissent par faire déborder le vase à force de s'accumuler. Je me suis attachée au personnage d'Hannah, qui est une jeune femme drôle, intelligente et mature dans sa perception du monde. Et qu'on voit se briser à petit feu.

Concernant le personnage de Clay Jensen, la manière dont la vie d'Hannah prend complètement le pas sur sa santé psychologique était intéressant à observer, surtout vu l'histoire qu'il partage avec elle. Je l'ai trouvé assez touchant, mais j'ai surtout aimé ces moments où il a eu envie de... riposter. Face à tous ceux qui avaient fait du mal à Hannah.

Maintenant, quelque chose (un élément d'ensemble) m'a gênée dans le traitement de l'histoire. Je la trouve trop 'abracadabrantesque' par moments, trop romancée, et pas assez ancrée dans le réel et le réaliste. Je ne dis pas que chacune de ces choses ne peut pas arriver (évidemment qu'elles arrivent), juste que je doute qu'elles arrivent toutes dans une si courte période de temps et de la sorte, pour une même personne. De la même façon que les personnages sont parfois des caricatures d'eux-mêmes sur certains aspects, j'ai trouvé ça très dommage. J'ai le sentiment qu'on les a parfois écrits comme des hyperboles, mais en y réfléchissant, c'est une forme de narration que l'on retrouve finalement assez souvent quand elle est destinée au jeune public (et finalement, si c'était nécessaire pour qu'ils soient accrochés à l'histoire, c'était peut-être pas plus mal).
Le concept des cassettes audios en lui-même est un peu fou... Même si je comprends tout à fait que c'était une manière ludique de présenter le sujet et de faire passer le message. Après tout, la fiction est bien faite pour ça, partir dans les directions qu'on veut pour rapporter un propos. Parce que ce qui compte au fond, c'est bien ce propos.

Je crains néanmoins que des dérives dans la manière dont la série peut être reçue par le public mènent à rendre au contraire le concept attractif pour ceux qui seraient dans une phase fragile...

Concernant ce type de fictions et mes attentes (point de vue totalement personnel), j'aurais aimé que le sujet soit traité d'une manière qui permette une meilleure identification. Parce que là, pour le coup, on est parti dans du 'lourd', à plein de niveaux, mais on n'a pas besoin de ça pour rendre ce genre de vécus d'harcèlement (et plus) tragiques et difficiles pour la personne qui les subit. Le harcèlement scolaire 'classique' sur des petites choses du quotidien est déjà terrible en lui-même.

Après, ça fournit au moins un beau catalogue de situations différentes qui peuvent se présenter et affecter la vie d'une personne. Comme par exemple comment d'une simple liste, on peut finir sur des gestes et attitudes déplacés, qui peuvent se dégrader en allant de pire en pire... Et l'histoire de Jessica résonne de manière extrêmement brutale...

Et puis, la série m'a un peu replongée dans le passé, aussi. Parce que une grande partie de ma scolarité, j'ai été dans la même classe qu'une fille qui était beaucoup rejetée et moquée à l'école, et qui a mis fin à ses jours lorsqu'on avait 14 ans. Elle avait peut-être des problèmes personnels, mais la situation à l'école n'a rien fait pour l'arranger. On était parfois assises ensemble en cours, et c'est quelqu'un à qui je repense parfois depuis toutes ces années, mais lors du visionnage de cette série, la pensée d'elle m'a vraiment accompagnée. Est-ce qu'il y a une parole, un geste, une attention différente que j'aurais pu avoir à son égard, qui aurait pu changer quelque chose ? La série a le mérite d'aborder un sujet qui compte et auquel on peut tous se connecter d'une manière ou d'une autre.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1076 fois
6 apprécient

Autres actions de DarkKitty 13 Reasons Why