Certains experts pensent que l'on pourrait croire....

Avis sur Alien Theory

Avatar shanghai
Critique publiée par le

Je me décide à écrire un texte sur cette série car elle est potentiellement plus toxique qu’inoffensive et pour tout dire assez comique.

Je conseillerais toutefois une étude, tout au moins de quelques épisodes, comme travaux pratiques de détection de manipulation audiovisuelle. En effet, les techniques utilisées sont les mêmes que celles qui étaient les communications complotistes et autres fake news, tendance Q-Anon.

Deux mots sur la production diffusion. History Channel. En voilà un nom de chaîne qui inspire confiance. Et pourtant, propriété du groupe Hearst et Walt Disney, cette chaîne, à l'origine diffuseur producteur de documentaires historiques, est devenu un membre éminent de la junk TV. Télé réalité, documentaires fantaisistes putte à clic, il faut bien comprendre que l'on est ni sur Arte, ni sur TV5.

Alien Theory se retrouve aujourd'hui sur Netflix, sans filtre, puisqu'il est classé dans la catégorie 'documentaire'...

Revenons à la méthode.
Tout d'abord, c'est très propre, très pro, bien monté, bien filmé, or donc, on instaure une forme de confiance basée sur le professionnalisme.
Ensuite, on caste un panel d'experts improbables auto proclamés. Pour ma part, j'adore Giorgio A. Tsoukalos et sa coiffure qui, à elle seule, confirme de manière indubitable que les extra terrestres existent.
Important également de savoir que la série est l’œuvre d'un certain Erich von Däniken, auteur de livres pseudo scientifique dont "Erinnerungen an die Zukunft: Ungelöste Rätsel der Vergangenheit : Chariots of the gods" publié en 1968, époque ancienne où la prise de LSD faisait partie de la panoplie créatrice. En français, il s'agit de "preuves irréfutables" de l'existence des 'Anciens Astronautes'. La série fait donc partie d'un ensemble délirant.
On notera que la construction grammatico-sémantique est un des piliers de l'objet. Le conditionnel à niveaux imbriqués est une règle dans la formulation première d'une idée. Son deuxième usage bénéficie lui de l'indicatif, car, bien sûr, le doute ayant été levé, la vérité est établie.
Une autre technique consiste à partir d'un fait non établi, ni démontré, mais utilisé comme la base du raisonnement, et d'enchaîner sur une proposition/question au conditionnel...
Exemple: Puisque les extraterrestres visitent notre planète depuis des siècles (Euh...ah bon ?), pourquoi n'auraient-ils jamais visité l'ouest des Etats Unis ? (Ben tiens, c'est vrai ça ? pourquoi ?...)
La question restant sans réponse est une autre technique favorite des conspis et autres faux prophètes. Elle consiste à ouvrir une porte dans l'esprit du spectateur, et pendant qu'il part en conjectures, on lui assène d'autres questions noyées dans des assertions non prouvées. C'est le principe de l'empilement. Un des exemples de cela en France est 'Hold Up'.

Un autre exemple qui m'a fait hurler de rire, c'est l'usage du film 'Cowboys & Aliens' (documentaire scientifique s'il en est !) pour aboutir à la question suivante : "Et si ce film était basé sur des faits réels ?'.... C'est vrai ça, j'ai même entendu de la bouche même d'un expert (mon épicier) que Star Wars n'était en réalité que la retranscription d'une histoire vraie à venir dont les éléments nous ont été envoyés depuis le futur par les anciens astronautes.... Vous reprendrez bien un petit jaune ?

Ce qui me gêne, ce n'est pas le délire ambiant, je suis un grand adepte de la science fiction et des uchronies, mais celles-ci n'avancent pas avec un faux nez et ne prétendent pas nous apprendre quoi que ce soit de caché. La science fiction se suffit à elle même pour alimenter la réflexion, parfois avec une pertinence étonnante. 'Farenheit 451', '1984', 'Blade Runner' et bien d'autres, l’œuvre écrite d'Isaac Asimov ou l'ensemble des écrits de Philip K Dick sont assez riches pour nous amener à nous envoler dans des univers riches.

Ici, un peu comme dans les films 'inspirés de faits réels', le risque est l'appropriation aux premier degré de ces théories auprès d'esprits qui n'ont pas le temps d'analyse, ou simplement la construction culturelle nécessaires à l'analyse froide et qui, au final, vont intégrer de nouvelles 'vérités' jusqu'à s'en convaincre, quitte à les défendre, avec violence si besoin.

Je ne délire pas, je connais personnellement des personnes à qui je décode ce genre de trucs. C'est d'ailleurs suite à une de ces discussions que j'ai visionné quelques épisodes d'Alien Theory, car cela m'avait été présenté comme des documentaires troublants...

Maintenant, si vous avez envie de vous amuser, vous pouvez vous y colleter, c'est du très lourd !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 233 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de shanghai Alien Theory