👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Emily in Paris, c'est le soft power de la France, la vision idéalisée des Américains sur la capitale, à tel point que je me suis demandé si c'était réellement dans Paris que la série avait été tourné. Audrey dans les endroits les plus chics de la capitale. Pas un passage dans le métro lugubre où devant un des (trop) nombreux sans-abris. Non, Emily, elle est classe, tous le monde lui parle en Anglais et tous les français sont riches et à ses pieds, tous cela sans jamais se faire harceler dans les rues ce qui est très impressionnant. On passe d'un endroit "fancy" à l'autre sans trop de problème et tous ce passe bien vu qu'Emily est entourée de la haute française.

Alors la question qu'on se pose serait, pourquoi on regarderait cette série oubliable aux personnages marchant les mains votigeants dans les airs à qui on aimerait mettre des claques ? Et bien... Lilly Collins est là et elle est belle. En effet, si vous n'aimez ni Lilly Collins ni le soft power français, cette série n'est pas pour vous. Mais si vous êtes comme moi, toujours en deuil car Audrey Hepburn n'est plus de ce monde et que nous ne sommes plus dans les années 50's. Et bien voilà, on tombe dedant, on regarde la série et à la fin on se dit "oh, c'était mignon quand même". Car oui, les histoires d'amours digne de films romatiques d'un autre temps, culcul la praline au possible, c'est ce que cette série nous donne.

Alors je dirais que j'ai passé un bon moment regarder Lilly Collins flâner dans les rues "clean" de Paris mais que je n'encouragerais personne à faire de même.

Emily In Paris est une série qui montre la France sous le regard de la bourgoisie Américaine et dont le seul attout est la beauté de son actrice principale.

thesmallalex
4
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Le meilleur du pire

il y a plus d’un an

18 j'aime

2 commentaires

Emily in Paris
ClémentRL
2

Critique de Emily in Paris par Clément en Marinière

En 1951, le jeune et fringant peintre Jerry Mulligan débarque à Paris pour y devenir artiste, et sans tout à fait y parvenir, trouve malgré tout l'amour, le véritable amour, celui qui se déclare...

Lire la critique

il y a plus d’un an

85 j'aime

4

Emily in Paris
Glaminette
7

Une question de regard

Possibles petits spoilers ! Je suis plutôt agréablement surprise par cette série réalisée par Darren Star, à qui l'on doit l'inénarrable Sex And the City, ou plus récemment la fraîche et drôle...

Lire la critique

il y a plus d’un an

20 j'aime

12

Emily in Paris
FannyDautelle
2

Dommage

On nous tease une nouvelle série par l'auteur de "Sex And The City", on regarde la bande annonce et on se dit : "Franchement, pourquoi pas !" La série à l'eau de rose légère/ sans prise de tête qui...

Lire la critique

il y a plus d’un an

20 j'aime

2

Dash & Lily
thesmallalex
4
Dash & Lily

Trash & Lovely

Octobre est terminé, on range les décos d'Halloween et l'on sort celles de Noël. Sur Netflix commence à sortir du contenu de qualité pour les fêtes à venir. Alors je mets mes belles chaussettes de...

Lire la critique

il y a plus d’un an

5 j'aime