Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Un met raffiné qui se termine en chef d'oeuvre au palais.

Avis sur Hannibal

Avatar maharaja ॐ
Critique publiée par le

Enfin une adaptation à la hauteur d'un des plus grands méchants qu'est pu nous donner de voir le cinéma moderne avec HANNIBAL.

Une ambiance prenante, une esthétique particulièrement bien travaillé, un accent psychologique très poussé, voici ce qu'était HANNIBAL. Un antagoniste qui avait été incarner pour la seconde fois en 1991 par Anthony Hokpins , et dont sa performance le rendait culte dans le "Silence des Agneaux", dont le film obtiendra 5 oscars majeurs (meilleur scénario, meilleur actrice, meilleur acteur, meilleur réalisateur, meilleur film). Ensuite il y a eu "Dragon Rouge", une séquelle "Hannibal" qui souffrait de l'absence de Jodie Foster, puis l'échec de la préquelle "Origin" pour relancer le mythe de cette anti-héros des temps modernes.

La famille De Laurenti détenteur des droits du Roman de Thomas Harris font appel à Bryan Fuller producteurs de deux séries mineurs "Dead Like Me" et "Pushing Daisy" pour l'adaptation aux petits écrans, et la direction narrative qu'il prend est très interessante! Le ton qu'il y donne est beaucoup plus sombre et la série bénéficie d'une image vraiment très soigné, faisant de certains meurtres de véritables oeuvre d'art, aussi repoussant que fascinant, mise en scène de façon très théatrale dont de grand réalisateurs viendront marqués certains épisodes comme le canadien Vincenzo Natali (Cube, Splice). On se rend aussi compte que tous les personnages sont particulièrement noirs et parfois même au bord de la folie. Fuller y met aussi en scène le gout prononcé de Hannibal Lecter pour la cuisine gastronomique (dont les plats raffinés sont préparés par un véritable chef français), ce qui nous met mal à l'aise. Une forme de dégoût (ou d'admiration) s'installe alors vis à vis de ce "psychanalyste" qui organise des buffets culinaires à base de chair humaine à ses proches, nous rendant complice de ses méfaits. Voici principalement les actes qui composeront l'entité du Dr Lecter, magistralement interprété par Mads Milkkelsen bien plus lugubre que Anthony Hopkins.

Ce qui est très judicieux de la part de Bryan Fuller, c'est que HANNIBAL reste un antagoniste face à un protagoniste à l'esprit dérangé, Will Graham magistralement interprété par l'inconnu Hugh Dancy, qui sombre dans la folie face à ce jeu du chat et de la souris avec un HANNIBAL, au fûr et à mesure des épisodes et jusqu'au final. En plus pour rentrer dans l'esprit de Will, l'idée de faire de la série des séquences de vidéos "expérimentales" pour illustrer sa folie est totalement génial à voir et un must du genre. Une mise en image d'ailleurs valorisée par une musique particulièrement travaillée et qui nous laisse dans un état du malaise constant et déroutant.

Tout ce travail est évidement au service de l'intrigue qui prend de plus en plus d'épaisseur à chaque épisodes sur 3 saisons. Hannibal est sans conteste l’une des meilleures séries que j'ai pu voir et ne souffre d’aucune baisse de rythme, imposant une intrigue allant crescendo au fil des épisodes. C’est superbement écrit, magnifiquement interprété et visuellement très travaillé. C’est juste dommage qu'une telle série exigeante et très violente pour le grand public fut malheureusement mal programmée pour que l'on aie droit qu'à 3 saisons avec le superbe final qui va avec. Personnellement cette série c'est la meilleur chose que j'ai pu voir ces derniers années et je la recommande fortement à tout cinéphile qu'on est.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 145 fois
Aucun vote pour le moment

maharaja ॐ a ajouté cette série à 4 listes Hannibal

Autres actions de maharaja ॐ Hannibal