Affiche Master of None

Critiques de Master of None

Série de et (2015)

Plus dure sera la chute ...

En lançant le premier épisode je n'attendais absolument rien de cette série. Je n'en savais pas plus que ce que le résumé Wikipédia avait bien voulu m'en apprendre. Le premier épisode fut donc une immense surprise, un dilemme cornélien recouvert d'une couche d'humour irréprochable, tout me plaisait. Et c'est avec le plus grand dépit que j'ai pu voir au fil des épisodes l'humour devenir... Lire la critique de Master of None

1
Avatar Aldeberian
6
Aldeberian ·

Modern love.

Saison 1. S’il fallait trouver un parent à Master of None il serait à chercher du côté de Girls ou de Louie. Aziz Ansari, issu du stand-up cultive lui aussi cette volonté de créer un personnage qui serait une projection de lui-même à peine modifiée. Comme Lena Dunham joue Hannah, Louis C.K. campe Louie, Ansari là aussi acteur/scénariste se réinvente en Dev, cet acteur trentenaire... Lire l'avis à propos de Master of None

1
Avatar JanosValuska
8
JanosValuska ·

Contemporain

Série qui aborde des situations banales et des maux actuels avec simplicité, bienveillance et humour. Sous un format qui s'y prête bien de 30 min', la comédie est sans prétention et juste, ne tombant pas dans la caricature. Le générique a du style, pour chaque épisode est associé une musique en adéquation avec la ligne directrice. Cependant le gros bémol de cette sérié qui se montre... Lire l'avis à propos de Master of None

1
Avatar adeline_alpert
7
adeline_alpert ·

Master of None : Maître de la Comédie

On suit le quotidien d’un tout juste trentenaire Dev, (Aziz Ansari aka Tom Haverford de Parks and Rec), un acteur un peu raté au travers de ses déboires sentimentaux, de ses rapports familiaux, avec le monde du travail, avec ses amis… Et là vous vous dites : Cimer Albert: pour l’originalité on repassera. Je vous l’accorde, les séries qui ont pour sujet des jeunes trentenaires... Lire l'avis à propos de Master of None

1
Avatar Adopteunesérie
10
Adopteunesérie ·

Critique de Master of None par dylanesque

En me lançant dans cette série imaginée par Aziz Ansari, je partais avec un handicap sévère : Aziz Ansari me gonfle un peu. Je peux apprécier ses mimiques à petites doses (comme dans Parks & Rec) mais l’avoir en permanence à l’écran pendant dix épisodes, ça me semblait plus compliqué. Les extraits de son stand-up m’avaient également laissé de marbre. Mais le consensus autour de Master of... Lire l'avis à propos de Master of None

1
Avatar dylanesque
7
dylanesque ·

Tiens, c'est génial... ou pas en fait

Alors voilà, il y a des épisodes vraiment excellents comme le premier "PlanB" ou le 7 "Lady and Gentleman". La série se laisse agréablement regarder mais après avoir vu les trois derniers épisodes hier ,qui ne sont clairement pas les meilleurs (Morning est d'un chiant pas possible), la série me laisse un sentiment général de vide, d'inachevé et de scénettes mis bout à bout qui ne constituent... Lire l'avis à propos de Master of None

1
Avatar Jukurpa
5
Jukurpa ·

Un New York comme on l'aime!

Plein de vie, de couleurs chatoyantes, d'humour et de vérités, voici la grosse pomme présentée enfin sous son vrai jour... Des personnages issus de la génération Y, pommés, enfants d'immigrés et pourris gâtés mais aussi tellement touchants...! Lire l'avis à propos de Master of None

1
Avatar choufchouf
6
choufchouf ·

horrible

Si Aziz Ansari a su faire quelques épisodes de qualité ("Ladies and Gentlemen", "Indians on tv") dans la saison 1, il devient rapidement horripilant, en particulier dans ses rapports aux femmes. Sa misogynie de bourgeois libéral est à peine masquée, et pourtant il n'hésite pas à réclamer notre compassion. Qu'il s'abstienne d'écrire des guides pour PUA ou de raconter ses déboires amoureux, je... Lire l'avis à propos de Master of None

1
Avatar Robespierrette
1
Robespierrette ·

Simple et crédible

Master of None est assez vite devenu mon petit coup de coeur. Ce qui fait le charme de cette série, qui parait pourtant d'une grande simplicité, c'est la crédibilité du personnage principal et de ses mises en scène ! On se dit que ça peut arriver, mais surtout, on apprécie les réactions de notre héros. Là ou toutes ces autres séries enchaînent les situations jouant... Lire la critique de Master of None

Avatar nesquik
8
nesquik ·