Mob Psycho Foreveeer.

Avis sur Mob Psycho 100

Avatar Mad Dog
Critique publiée par le

Bon, puisque Mob Psycho est devenu le nouveau One Punch Man maintenant que One Punch Man saison 2 est devenu le nouveau...

... ok, j'arrête.... cette phrase n'a aucun sens.

Mais, comme moi, vous avez remarqué qu'après des années à considérer Mob Psycho comme "l'autre truc de ONE, là" cette année tout le monde vantait les louanges de sa saison 2, rendant le "projet bis" bien plus populaire que One Punch Man. Bravo les mecs de J.C. Staff, vous avez réussi une loose exemplaire... et je ne parle pas d'avoir sorti un animé comme : "moi et ma milf dans un donjon, vous reprendrez bien de l'isekai putassier ?"

Du coup, j'ai décidé de regarder la première saison, histoire, moi aussi, de me raccrocher au train de la hype.

Différent ou pas différent ?

A vrai dire, le pilote de Mob Psycho part d'un pitch proche de celui de One Punch Man avec encore une fois un héros balaise mais impopulaire. Ici, Mob, un collégien timide et introverti (et littéralement "le design de Saitama mais avec une coupe au bol") qui passe derrière Reigen, un arnaqueur qui s'attribue toute sa gloire et que Mob laisse faire par gentillesse et naïveté. (Celui-ci le prenant pour un grand maitre alors qu'il est évident que c'est un menteur.)

Ce qui est marrant, c'est que dans un premier temps, ça part sur quelque chose de différent de One Punch Man pour au final s'en rapprocher.

En effet toute une première partie de la saison est basé sur le personnage de Mob et de son statut de collégien : il veut devenir populaire sans avoir à utiliser ses superpouvoirs et décide donc de suivre le club de sport composé de... gros bêtas adorables. Il se retrouve dans tout un tas de quiproquos qui font que contrairement à Saitama, le personnage possède un background plus développé et et évolue bien plus vite. Le fait que Mob ne déclenche un pouvoir vengeur surpuissant (à la Carrie) quand il atteint sa frustration à 100% amène pas mal de situations intéressantes.

Notamment la relation entre Mob et son petit frère qui pour le coup est assez originale. Le personnage de Reigen va lui connaitre une forme d'évolution étonnant après avoir été laissé de côté une partie de la saison.

Celui-ci gagne grave en charisme, d'autant plus qu'il est le personnage qui estime qu'avec de la psychologie (inversée ou non) il peut battre n'importe qui. Sur un malentendu ça peut marcher.

Mais on sent très vite que ONE est rejoint par ses habitudes : On retrouve assez vite des personnages secondaires débiles et surtout, durant la seconde moitié de la saison, on a le droit au coup de l'organisations secrètes avec des tas de mecs aux pouvoirs cheatés. (Tiens tiens, ça rappelle l'association des super héros tout ça, non ?)

... mais au final, comme ça part en combat à coup de pouvoirs pétés, avec des échelles de puissances abusés, des désamorçages comiques et un mélange humour/baston... bah on retourne sur la formule de One Punch Man. (Et que la saison 2 avait eu du mal à nous offrir.)

Ceci dit, on sent parfois qu'au lieu de se moquer des super héros comme dans One Punch Man, ici ONE se moque des pouvoirs télékinétiques à la Otomo. (Certains trucs sont littéralement pompés d'Akira.) Mais mis à part pour la référence, le résultat est le même.

Une animation :

Mais surtout ce qui fait la force de cette adaptation de Mob Psycho, c'est son animation. Les mecs arrivent on ne sait comment à animer de façon superbe des dessins qui paraissent brouillons au premier abord. Les épisodes sont remplis trouvailles visuelles dans tous les sens, avec des changements de graphismes voire de de techniques d'animations. On trouve même des effets directement empruntés au monde de l'animation expérimentale (utiliser un effet aquarelle où l'on voit les coups de pinceaux comme dans l'ending) et on sent qu'ils se sont fait plaisir pour l'opening.

Bref, c'est chouette, visuellement beau et ça remplit tout à fait son rôle de divertissement. Bon, on m'avait dit que la saison 2 était encore meilleure, du coup, je vais y jeter un coup d'oeil.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 750 fois
2 apprécient

Autres actions de Mad Dog Mob Psycho 100