Ryoko Tamiya: ''However, we are fragile, [...] so don't bully us.''

Avis sur Parasite: la maxime

Avatar Gaël_Pow
Critique publiée par le

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Introduction 
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Animé de 2015 (oui, j'en ai regardé un ! Quel événement!) tiré d'un manga pas tout jeune que j'ai eu le plaisir de lire il y a longtemps. L'anime est entièrement tiré du manga, mais j'y reviendrai plus tard.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Scénario ~ ★★★★★★ !
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Synopsis : Une nuit, des extra-terrestres sous forme d’œufs arrivent mystérieusement sur terre. Éliminant les humains à proximité en prenant le contrôle de leur cerveau (en s'y logeant), l'un d'entre eux va louper sa cible et finir dans la main de son hôte, Izumi Shin'ichi. Va s'en suivre alors pour le jeune hôte une bataille dans laquelle il n'était pas préparé, cohabitant avec un dangereux invité pour le moins très particulier.

Bon, j'ai attendu deux semaines avant d'écrire cette critique pour deux bonnes raisons. La première, c'est que j'avais déjà lu le manga, et que je voulais éviter des biais avec mon ancienne appréciation (excellente déjà) en réfléchissant un peu au pourquoi du comment. La seconde, connexe à la première et pas la moindre, c'est que l'adaptation du manga vers l'anime... est fidèle en tout point ! Oui oui ! Un animé a retranscrit des dialogues et scènes aux détails près de son modèle, et qu'est-ce que ça donne ? Ben une tuerie furieuse, forte, sans temps morts, sans saloperies de hors-sujet. Du coup, à la fin de l'animé, j'étais dans cet état de stase où Kiseiju me semblait être un putain de chef d'oeuvre monumental, mais l'était-il vraiment ? J'ai donc attendu un peu et le constat est là : Sans nul doute. Que dire du scénario si ce n'est qu'il est puissant, à rebondissements, haletant. Le risque dans ce genre d’œuvre, c'est de vouloir en faire des caisses, et de flétrir un scénario par des mécaniques abusives pour montrer quel studio d'animation à la plus grosse. Que neni. Que putain de neni (rien que ça). Tout semble trop parfait, l'histoire comporte différentes phases dans lesquelles l'ambiance change totalement, et l'animé le fait fort bien, presque mieux que l'original. Je parle de la forme, mais concernant le fond, y a rien à dire, c'est un ancêtre, novateur de son époque, et encore une fois aujourd'hui dans un format animé. Je ne peux que regretter un anime plus long tant il était dommage d'arriver au bout, quand bien même le début, l'intrigue et le final, laissent tous sans voix. Étrangement, je n'ai pas été rebuté par ce message sous-jacent de l'auteur du manga concernant l'abus de l'espèce humaine sur ce qui l'entoure. C'est d'usage au Japon, cette pensée animiste et environnementale (quand bien même ils polluent comme des furieux). Je pense m'arrêter là car c'est le genre d'histoire qui peut être interprété plus qu'à raison et donner lieu à mille perspectives, bonnes ou mauvaises, mais cela, je le laisse à vos précieux avis.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Personnages ~ ★★★★✩ 
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Shin'ichi et Migi sont des personnages intrigants. Difficile d'accès passé un certain cap, la psychologie des personnages est très marquée et importante dans Parasite. C'est surtout, en évitant d'en dire trop, la façon dont les personnages évoluent, grandissent et s'éteignent qui donne une trame fluide et claire à l'histoire. J'ai certes été conquis par le travail réalisé autour, néanmoins, ce serait nier l'évidence que certains personnages, voire les principaux, ont parfois des comportements un poil agaçants (typiquement japonnais, donc un problème avec le surréalisme de ma part?). Le côté rébarbatif de certaines attitudes ou certains dialogues, ou tout simplement l'intégralité de certains personnages secondaires (humains surtout), provoquent parfois une petite moue ennuyé. J'ai personnellement beaucoup aimé la façon d'être des parasites, leurs interactions et leurs réflexions. Reiko Tamura est une parasite passionnante à suivre, je l'A-DO-RE (même quand elle mange des gens).

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Graphismes ~ ★★★★✩ 
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
J'ai longuement hésité entre 4-5 pour la simple et bonne raison que d'une part, les graphismes peuvent être très beaux et avoir une belle personnalité, autant un chef d’œuvre graphique ne se ressent pas dans son coup de photoshop mais dans celui du crayon et de l'esprit du dessinateur. Ainsi, j'ai bloqué sur 4, même si un 5 était amplement mérité. C'est beau, les graph's des combats déchirent, les personnages sont vraiment bien réalisés. Je ne pense pas que des couleurs plus chaudes auraient rendu l'anime plus attrayant, au contraire. Ça colle vachement bien, mais je me base plus sur un ressenti qu'un réel argumentaire (et je donne trèèèèèèèèèès rarement 5).

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Musique ~ ★★★★★★ !
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Entre de la musique au piano mélancolique, de la pop électro, de l'électro, de la dubstep... Le sujet est maîtrisé. Est-ce que ça en fait des caisses comme j'aime le dire ? Peut-être, peut-être pas... mais bordel, c'est une OST à écouter (et réécouter). Y a rien à jeter, tous les morceaux d'ambiance, de bastons, de suspens. C'est une OST travaillée de dingue !

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Intérêt ~ ★★★★★
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Je dis oui ! Un grand OUI ! Combien d'adaptations peuvent se vanter d'avoir la côte auprès des fans de la version papier ? Vous l'aurez compris, c'est une sorte de messie improbable. Une histoire bourrée de baston, de psychologie en paquets de 1000, de personnages originaux, d'un travail soigné tant dans la réalisation graphique que musicale. J'ai tout simplement adoré. Je ne sais pas trop si mon avis rejoint celui de la communauté de fans de japanimation (sûrement pas, les gens prennent la critique trop au sérieux). J'ai volontairement attendu un long moment afin de revenir vers cette critique pour me faire une opinion sèche sans avoir un quelconque recul supplémentaire que celui que je me suis forcé d'appliquer. Il est cependant indéniable que j'ai plus qu'adoré cet animé, et c'est certain, c'est un peu grâce à l'auteur original qui a rendu cette histoire tellement passionnante et divertissante. Je ne peux qu'être heureux de voir que son travail ait été aussi bien reproduit, et j'espère qu'après une bonne séance de visionnage, vous le serez aussi !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 8291 fois
42 apprécient

Autres actions de Gaël_Pow Parasite: la maxime