Humanité, Diversité, Globalité, Connecté, Qualité

Avis sur Sense8

Avatar Housecoat
Critique publiée par le

Sense8 est la première série des Wachowski et j'espère qu'ils en feront d'autres. En tout cas, je viens d'achever la première saison et j'ai déjà envie de voir la suite.

Pour commencer, les Wachowski, sont clairement le duo de réalisateurs qui ne peuvent faire les choses simplement. On peut toujours s'attendre à quelque chose d'inattendue avec eux. Et quand on voit la complexité et la longueur nécessaire à Sense8 pour se développer dans la narration, il est clair que Sense8 ne pouvait être qu'une série. C'est à se demander si Matrix aurait pu être une série ou non.

Sense8 raconte l'histoire de huit individus à travers le monde qui se retrouvent connectés par la pensée suite au suicide d'une femme. Ces huit personnes, peuvent par moments ressentir la même chose qu'un autre, faire les mêmes gestes, acquérir des compétences et même communiquer entre eux. Ces individus sont:
- Will Gorsky, un policier de Chicago
- Nomi Marks, une hackeuse de San-Francisco
- Sun Bak, une femme d'affaire de Séoul
- Capheus, un conducteur de van à Nairobi
- Lito Rodriguez, un acteur de Mexico
- Kala, une pharmacienne de Bombay
- Wolfgang, un criminel de Berlin
- Riley Blue, une DJ Islandaise qui vit à Londres
Chacun ayant des compétences et une vie particulières.

La série se divise en 12 épisodes où l'on suit nos huit "sensitifs" avec leurs vies et leurs soucis du quotidien jusqu'au moment où leur connexion attire les convoitises d'une firme pharmaceutique aux objectifs inconnus.

La chose à retenir sur cette série, c'est sa narration absolument fluide, détaillée et bien construite avec un souci du détail minutieux. Grâce à sa narration longue et fluide. Beaucoup diront que la série est lente car il faut attendre un grand nombre d'épisodes avant que les buts des Sensitifs se rejoignent. Mais il s'agit d'une longueur très réfléchie et nécessaire à sa construction ainsi qu'aux développements des personnages qui sont primordiales. On suit leurs problèmes, leurs attentions et leurs environnements. Cette série est longue mais elle n'est pas lente. Car chaque épisode nous ponctue de "connexions" de plus en plus forte au fil des épisodes et nous permet de suivre les relations entre personnages sans se perdre et en nous permettant une attente qui rend plus précieux chaque rencontres et renforce encore plus chaque scènes importantes et ne rendant aucun épisode inutile ou lent. Qui plus est, chaque personnage apporte son lot de drame individuellement qui offre déjà un contenu de qualité à Sense8. Chaque épisode nous offre de quoi attendre le prochain sans s'ennuyer.

La série nous transposant aux quatre (ou huit) coins du globe offre en plus, une diversité intéressante. On remarque également les modes de vie différentes de chacun. Chaque personnage ayant une culture parfois aux antipodes des autres, voir ça de l’œil d'un autre sensitif donne un choc des cultures. Un choc des cultures renforcé par l'aspect extrêmement réaliste de la série. Car chaque culture, environnement et mœurs qu'on nous montre sont concrets et réels. Et chaque sensitif est la victime ou une partie intégrante de leurs cultures et environnements respectifs; avec leurs caractères qui leur son propre et contraint d'évoluer dans l'environnement d'autres.
- Sun qui cherche l'approbation de son père dans la culture Asiatique où la réussite est un vecteur de l'amour parent-enfant. Et elle est froide et réservé.
- Capheus qui vit dans un monde où la pauvreté de son milieu est très sujette aux maladies, aux contrefaçons et à la criminalité fréquente. Mais il est malgré tout optimiste et bienheureux grâce à son idole qui le motive.
- Kala où la culture Indienne impose souvent un mariage arrangé. Mais en plus, elle est très croyante et doit se marier avec un homme riche mais anti-traditionaliste.
- Nomi qui représente à elle seule l'anti-conformisme, car elle est à la fois hackeuse, transexuel et lesbienne, mais donne une relation vrai avec sa petite amie.
- Lito qui vit dans le monde artificiel du cinéma où les apparences primes plus sur l'identité. Il doit donc cacher son homosexualité au monde, l'obligeant à se cacher en devenant aussi artificiel que son monde.
- Wolfgang, baigné dans un monde criminel. Et il se laisse perdre son humanité dans cette environnement où le crime fait loi.
- Will, qui est intègre et respectueux de la loi dans un Chicago où la dualité gangs/policiers oblige le système à délaisser certaine responsabilités ou bon sens.
- Riley qui est réservé et pur mais qui se laisse entraînée dans la drogue dans la nuit.

Les connexions entre Sensitifs, que ce soit communiquer ou sentir, et que ce soit entre deux, trois ou plus de personnages, offre des pics d'ambiances élevé dans cette série qui offre continuellement du drame. Avec les personnages qui ont chacun un background qui peut interagir sur un personnage ou un autre via les connexions. Et qui plus est, les scènes d'actions sont certes rares mais rendu plus précieuses de par leurs raretés et leur mise en scène magistrales grâce au talent des Wachowski.

La série ne recule pas non plus devant le trash ou le réel dérangeant. La "connexion" étant la seule chose "science-fiction" de la série. Les scènes de sexe ou les scènes de violences pures renforcent l'aspect réaliste de la série car ne faisant aucun esbroufe inutile qui ferait tomber la série dans de la simple science-fiction banal. Ces scènes rendant la série plus réaliste, rend du coup la série plus immersive.

Il est important de noter que la série ne se perd pas dans le fil du temps. On suit chaque événement de chaque personnage en respectant en plus, les fuseaux horaires. Bien que nous avons droit à des flash-backs. La série ne triche pas sur le temps et sur la narration à suivre dans un souci de garder une ambiance. Ce n'est pas le temps qui est esclave de l'ambiance, ce sont les actions qui suivent le temps et offre les ambiances souhaités par les réalisateurs qui ont bien choisis ces dits actions.

Pour conclusion: Sense8 est une excellente série, peut-être la meilleure série de l'année. Et j'espère que les Wachowski feront d'autre série et qu'une suite de Sense8 verra le jour.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 424 fois
3 apprécient · 2 n'apprécient pas

Housecoat a ajouté cette série à 4 listes Sense8

Autres actions de Housecoat Sense8