Avis sur

Supernatural par Valentin_Abel

Avatar Valentin_Abel
Critique publiée par le

Je ne sais pas si l'on peut, décemment, aimer une série comme Supernatural.
Là vous me direz, mais "pourquoi 8 ?"
Eh bien c'est parce qu'au fond je n'ai pas un avis très décent sur la question ...

Pour bien comprendre, peut-être faut-il diviser Supernatural en trois phases un peu arbitraire, mais basta

Tout d'abord, les 5 premières saisons, ou comment la série a évolué en partant d'une série des années "2000" (stand-alone, the freak of the week, très peu de continuité ou alors seulement tout en fin de saison, genre les trois derniers épisodes) à quelque chose de plus cinématographique : une histoire continue qu'on perd peu de vue (la grève des scénaristes écourtant la saison 3 à seulement 16 épisodes au lieu des 22 habituels a dû accélérer ce changement plus que prévu), pour arriver à une saison 5 presque entièrement axée sur l'Apocalypse à venir et le combat fraternel. Même si selon Senscritique ce sont là les meilleures saisons, ça reste quand même bien foutoir, et répétitif comme pas possible au début, vu que même en introduisant un monstre différent avec tout une mythologie pensée derrière par semaine, bah ça finit quand même sur son meurtre. Les saisons 3 - 4 - 5 jouent moins dessus, mais restent quand même par moment mal fichues, et des passages un peu bizarres détruisent à mon sens beaucoup les personnages (notamment la famille cachée du père Winchester qui atténue finalement l'amour vengeur et frénétique qu'il portait à Mary et qui le lancera sur les routes). Compliqué d'en rajouter, vu la densité des saisons, alors passons à la suite, puisque, contrairement à ce qui était annoncé, la saison 5 qui se termine dans un apothéose limité n'est pas la dernière : cliffhanger sur les 4 dernières secondes, Sam va bien (et Adam est sûrement toujours dans cette cage et qui sera complètement oublié -ou presque- par les créateurs de la série).

Maintenant, les saisons 6, 7 et 8, ou la mort de la pensée; les créateurs semblent maintenant improviser l'histoire au fur et à mesure, tout en consciencieusement ratant tous les effets; le point d'orgue étant la saison des Léviathans, qui semblera monter vers quelque chose qui n'aura aucun intérêt. Cette saison, la 7, a tout du saut de la foi : continuer cette série qui ennuie et déçoit en espérant que ça aille mieux. La 8 ne sera pas meilleure, mais ...

Les saisons 9-10-11-12-13 arrivent. Qu'on les considère bonnes ou mauvaises, elles n'ont rien à voir avec les trois précédentes. C'est au moment de la saison 9, avec la marque de Caïn, que la série semble avoir trouvé un rythme de croisière, et trouve un nouveau point de non-rupture entre les deux styles de la série : les stand-alones et les histoires franchement étalées sur toute la saison. Malgré tout, il y a encore des problèmes, et surtout, problème d'une série aussi longue qui repose sur une mythologie fragile, des incohérences, des retours de personnage et des chemins sinueux (les deux épisodes de la saison 12 en rapport avec le président sont pour moi les pires ou presque de la série).

Alors je ne sais pas si c'était très long et ennuyeux à lire comme division, mais ce qu'il faut retenir, à mon sens, c'est que Supernatural est une série très fluctuante, mais qui n'aura jamais eu le niveau de séries comme Breaking Bad, Game of Thrones, malgré les tentatives

Maintenant, pourquoi 8 ? Parce que c'est une série que je suis depuis mine de rien 10 ans, qu'il y a une BO de fou, les épisodes avec le Trickster, l'épisode sur le tournage, quand même des idées et que ça fourmille tellement de n'importe quoi par moment que ça en est incroyable. Supernatural est un ami peu brillant mais entraînant et imprévisible qu'on connaît depuis bien longtemps, et que parfois l'on supporte et parfois l'on admire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 952 fois
4 apprécient

Valentin_Abel a ajouté cette série à 1 liste Supernatural

Autres actions de Valentin_Abel Supernatural