Le nouveau Firefly

Avis sur The Orville

Avatar Crillus
Critique publiée par le

Trop simple, pas assez sérieuse, trop cheap. Voilà des qualificatifs aussi faux qu'injustes pour The Orville. Sous une apparence de comédie rendant honneur aux séries de SF des années 80 avec une allure comique, The Orville aborde des sujets glissants et épineux où beaucoup de séries se sont planté lamentablement, mais réussissent néanmoins à avoir une approche plutôt éclairée et tolérante sans oublier d'être relativement neutre et peu moralisatrice, et ça c'est fort.

Féminisme, intégrisme, genre, exclusion, enfants soldats.

Combien de séries avons-nous déjà vu qui traitent de ces sujets souvent avec un parti pris et un ton tout bonnement moralisateur, dans un sens ou dans l'autre ? J'en lis qui donnent cette série comme cheap, et mal faite, mais au contraire par son point de vue et par sa bonne compréhension du langage cinématographique, Seth MacFarlane arrive à exploiter les codes de la parodie pour faire naitre des récits sur des thèmes très actuels, littéralement, à l'heure où j'écris cette critique un nouvel attentat islamique a eu lieu en Somalie.

La série réussi à n'être presque jamais manichéenne et créé même de l'empathie pour un camp comme pour l'autre et refuse le sombre gratuit d'une grande majorité de séries actuelles souvent bien moins bien écrites. Cette série c'est la richesse de l'univers de Firefly, mieux rythmée (Whedon ne sait pas rythmer les épisodes de ses séries) et mieux écrites avec un fond politiquement fort, replaçant la SF dans ce qu'elle doit être : une critique éclairée de la société.

Alors oui, les effets spéciaux n'ont surement pas couté 20 millions d'euros par épisode, ça reste très organique et le mess est meublé en Ikea mais les effets spéciaux restent propres et de bonne facture toute proportion gardée et cette impression d'économie de moyens - qui ne doit être qu'une impression d'ailleurs - ajoute beaucoup au charme de la série. Personnellement ce niveau d'effets spéciaux me fera toujours plus d'effet que les millions des effets "sur-cuttés" et sur-esthétisés d'un blockbuster.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 455 fois
12 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Crillus The Orville