Versailles, de l'ombre à la lumière

Avis sur Versailles

Avatar Ann O'Nyme
Critique publiée par le

Etudiante en histoire, je me devais de regarder cette série dont on a beaucoup parlé avant sa sortie et qui fait encore plus grand bruit maintenant que tous les épisodes de la série ont été diffusés. Verdict ?
J'ai d'abord été déçue, dans les premiers épisodes. Comme un grand nombre de gens, j'imagine, qui ont trouvé qu'une série franco-française aurait été plus adaptée pour traiter le sujet (on se souvient du désastreux Masque de Fer avec DiCaprio...) je n'ai pas tardé à penser que l'intrigue allait être insipide et, comble de l'horreur, en plus des acteurs qui ne sont pas brillantissimes, j'ai vite compris qu'on allait faire fit de l'Histoire (oui, oui, celle avec un grand H) pour l'utiliser au petit bonheur la chance...

Seulement voilà : Versailles n'a pas pour prétention d'être une série purement historique, et je pense qu'il faut la regarder au-travers de ce prisme-là. Versailles serait plutôt une série d'histoire romancée, puisqu'on s'appuie sur des faits réels et des personnages qui ont bel et bien existé, mais sans toujours correspondre avec exactitude aux dates, et en prenant parfois un parti pris sur des mythes (la romance entre Louis XIV et Henriette d'Angleterre, ou encore le bébé noir de la Reine, qui aurait trompé le roi avec l'un des nains de sa suite). Pour les spécialistes (et je suis loin d'en être une!) il y a bien évidemment une foule de détails plus ou moins évidents qui sautent aux yeux et qui sont purement inventés ou exagérés. Mais là encore, j'ai décidé de passer au-dessus : après tout, pourquoi pas ? La création artistique est libre, et les producteurs nous proposent, après-tout, leur vision de Versailles au XVIIème siècle, rien de plus, rien de moins. Ils ne prétendent pas une oeuvre de vérité mais bien d'adaptation télévisuelle d'un monde qu'il aurait été presque impossible de retranscrire dans toute son authenticité, de toute manière.

La série m'a néanmoins plu pour d'autres raisons : j'ai trouvé que les personnages principaux (et ils sont finalement relativement nombreux) étaient tout de même assez complexes dans leurs sentiments et leurs objectifs, y compris le roi. D'ailleurs, son personnage est très intéressant dans le sens où l'on comprend que ses décisions et sa politique tant étrangère qu'à l'égard des nobles est motivée par le traumatisme de la Fronde qu'il a vécu dans son plus jeune âge. Les intrigues à la Cour ne sont pas mauvaises, et j'aimerais ajouter que le travail effectué avec les décors et les costumes est remarquable.

En gros, on retiendra de Versailles que sans faire d'anachronismes boursouflés et honteux, ce n'est pas une série qui prétend retracer une quelconque vérité historique, que l'on laisse à Stéphane Bern ou à Arte (qui propose, j'en suis sûre, de très bons documentaires sur le sujet). En revanche, si vous cherchez un bon divertissement, je pense que cette série fait partie de celles qui vous feront passer un bon moment.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 9442 fois
47 apprécient · 5 n'apprécient pas

Autres actions de Ann O'Nyme Versailles