Ragnar au futal poilu...

Avis sur Vikings

Avatar shanghai
Critique publiée par le

La saison 1 a bénéficié de l'attrait du nouveau, pour moi pour le moins.
Les grosses brutes qui fonctionnent pas comme nous, pas peur la mort, le dîner avec Odin, le Valhalla, tout ça... bon, je n'ai pu m'empêcher de penser à Astérix, les cornes en moins..
La traditionnelle bichromie dé-saturée pour donner de l'ambiance... bon...
Quand à l'histoire avec un petit 'h', rien de bien neuf sous le soleil voilé de Scandinavie; cupidité, traîtrise, mensonge, complot... Et un héros emblématique, droit dans ses braies (poilues, je le répète). Mais tout ça mis bout à bout, pourquoi pas. Somme toutes assez distrayant.

Saisons 2 et 3. On commence à avoir compris. Les archétypes commencent à pointer le bout de leur nez entre les Anglais, les Français. La lassitude s'installe.

Saison 4. Ça devient pénible. Du pauvre village Danois de la Saison 1, on suit maintenant en parallèle trois pays, plusieurs royaumes et le même foisonnement d'adultère, trahisons, revanche etc etc...

De plus, le héros s'entiche d'une fourbe asiat et devient opiomane... avant de la tuer car elle commence à le faire chanter et refuse de dealer ! Warf warf warf

Bref, en ce qui me concerne la magie s'est éteinte et je ne suivrai pas la Saison 5.

En ce qui concerne les acteurs, rien de spécial à part le regard d'acier suédois de Ragnar et son sourire qui donne envie de lui filer des coups de hache, et la morphologie a se damner de Lagertha. Enfin, amusant de penser que l'on puisse évoluer de moine copiste anglais à roi de France (Louis XIV)...

Enfin concernant l'histoire avec un grand 'H', bien que la série n'ait été produite par la chaîne 'Histoire', il ne faut, une fois de plus, pas confondre série historique et fiction historique.
La chronologie est considérablement remaniée à des fins narratives. Le brave Ragnar aux braies poilues, s'il a existé, n'a pas fait tout ce qui lui est prêté dans la série, en effet, tout cela s'est tout de même déroulé sur plusieurs générations. Comme disait Shakespeare, autre personnage à l'existence incertaine, "il y a quelque chose de pourri au royaume de Danemark..."

Quant à la nébuleuse de personnages autour du héros, certains ont bien existé, d'autres non, ou à d'autres époques. Mais tout cela n'est pas bien grave, et d'ailleurs qu'en sait-on ? Les archives de l'époque étant d'une part peu nombreuses et d'autre part écrites souvent avec une orientation dictée par celui qui finançait cette écriture. D'aucun diraient que c'est quand même normal que le producteur décide.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 624 fois
1 apprécie

Autres actions de shanghai Vikings