Il n'y a pas à dire il faut vraiment une âme d'argent pour être un personnage principal digne de cet

L'un des meilleurs animes/mangas que j'ai jamais lu/vu (c'est devenu mon préféré très vite).
Cette série est une série parodiant tous les shonens (principalement) mais qui n'oublie pas de parodier jusqu'aux films cultes américain (Star Wars) en passant par des célébrités japonaises principalement mais également de nombreux autres pays. Sans oublier les nombreuses références à la culture japonaise auxquelles on a droit au minimum de chez minimum une fois toutes les cinq minutes.
Mais toutes ces parodies mélangent tous les types d'humour du très gras au comique de geste en passant par des imitations, des jeux de mots et bien sur de nombreux (sous)entendus (dont une bonne partie est plutôt salace).
Bien sur il y a toujours des moments de vide où on rit peu ou prou, Mais si l'on compare au nombre d'épisodes, ceux-ci sont d'une grande rareté.

Mais de quoi parle-t-il ?
Un samourai et ses deux compères forment les "Yorozuya Gin-chan" (Gin-chan, freelanceur) qui galèrent à payer leur loyer et vivent comme des imbéciles. Gintoki (Gin-chan), le personnage principal est présenté dès le début comme étant un glandeur accro au sucre doté d'une permanente naturelle et de cheveux argenté (d'où son nom de Gintoki, Gin voulant dire argent(é) ). Kagura, la jeune fille alien à la force herculéenne fille du plus puissant combattant de l'univers qui est aussi la première héroïne du Jump à avoir vomi à l'écran et est très influencée par Gin-chan, elle a également un estomac aussi profond qu'un trou noir. Sadaharu est le chien extraterrestre géant mais adorable auquel Kagura s'est attachée. Enfin Shinpachi est le seul personnage "normal" de la série malgré son fanatisme pour l'idole Otsuu et le fait que son principal trait de caractère se trouve être ses lunettes, il a décidé de suivre Gin-chan pour devenir un véritable samouraï.

Côté contexte,le synopsis parle des aliens qui ont conquit Edo. Ce côté SF n'est pourtant pas extrêmement mit en valeur, il sert surtout de support pour introduire notre technologie à l'époque où ce sont les occidentaux qui ont "envahi" le Japon. Ainsi les non amateurs de SF peuvent quand même le regarder (même si généralement ceux qui regardent ce genre d'animes ont tendance à aimer la SF il y a de rares exceptions). Quand aux amateurs (comme moi), ils ne considèreront pas forcément cette œuvre comme étant de la SF, mais auront toujours des clins d'œil ou des moments qui leur rappelleront le genre (je pense notamment à l'épisode parodiant DBZ et à l'arc sur Elizabeth qui parodie à de nombreux moments Star Wars), le seul rappel constant de ce genre étant les amantos eux-même, entre le prince Baka et ceux qui ont une tête de chien, il y a de quoi faire.
L'importance de la culture japonaise est également très présente par le fait que Gintoki est un samouraï ayant combattu pendant la guerre ayant suivi l'arrivée des Amantos sur Terre.

Bien que ce thème soit constant, il reste minime dans la plupart des épisodes qui sont du grand "n'importe quoi" car entre des membres de la police dont le commandant est un traqueur (stalker) pervers (Kondo Isao), le vice commandant est un otaku accro à la mayonnaise ultra sérieux dont le cerveau fonctionne la moitié du temps comme celui du héros (Hijikata Toushiro), le capitaine de la 1ère division qui est un sadique notoire rival de Kagura (Okita Sougo) et un espion avec une obsession du Badminton et des anpan -pains à la viande (Yamazaki) qui passent leur temps à détruire les rues de la ville plutôt que de la protéger, à la recherche d'un terroriste ancien compagnon de Gintoki (Katsura Kotaro) concourant pour la palme de plus idiot avec Kondo Isao et Toujours accompagné d'un canard géant appelé Elizabeth ; et la sœur de Shinpachi qui se fait traquer par Kondo et qui est le personnage le plus violent de la série ainsi que son amie d'enfance Kyubei qui a grandi étant entrainée à devenir l'héritier (non je n'ai pas fait de fautes d'accords) de la famille Yagyu, famille très connue pour sa maîtrise du sabre, elle est obsédée par Otae et l'idée devenir un homme tout en gardant la droiture d'un guerrier.
En passant par une ninja SadoMaso amoureuse du héros qui passe son temps à le traquer et à lui faire des propositions... pour le moins indécentes, un ninja souffrant d'hémorroïdes aussi accro au Jump que Gin-chan, un MADAO (bon à rien au chômage : Hasegawa), la propriétaire de l'appartement des héros ainsi que du bar en dessous qui est une vieille mégère (Otose), un robot qui travail pour elle (Tama), une ancienne voleuse Amanto à tête de chat (Catherine), la chef des Hyakka (police de Yoshiwara, ville souterraine de prostituées), travailleuse sérieuse et acharnée qui comprend le héros presque mieux que quiconque mais qui n'a aucun sens des réalités ayant passé sa vie à Yoshiwara.
Sans oublier Tatsumoto Tatsuma, directeur d'une grande compagnie marchande mais qui laisse son bras droit (Mutsu) s'en occuper pendant qu'il passe son temps dans des cabarets (malgré cela il a fait la guerre aux côtés de Katsura, Gin et Takasaugi). Il ne faut pas bien sur omettre les principaux antagonistes que sont Takasugi Shinsuke qui a grandi avec Gin et Katsura et participé à la guerre du Joui à leur côté et celui de Tatsuma. Seul personnage vraiment sérieux de la série qui veut tout détruire mais qui se retrouve malgré ça dans des situations douteuses (épisode où le personnages principaux se sont amusés à annoncer que la Série allait s'arrêter et où ils ont fait plusieurs versions de la fin de la série avec notamment le combat Gin/Takasugi totalement inventé bien sur), et, comme dit précédemment, c'est un grand psychopathe qui veut tout détruire. Ainsi que Kamui, le grand frère de Kagura, psychopathe notoire faisant penser à Xelloss de Slayers à certains moments mais avec une obsession pour le combat et le sang.

BREF avec des personnages récurrents (ceux qui apparaissent dans les génériques) pareils, les épisodes ne peuvent qu'être drôles, bien sur comme je l'ai dit plus haut, tout dépends de l'humour de la personne car tous les styles sont représentés, certains trouverons certains épisodes plus drôles que d'autres, je conseille donc, lors du premier visionnage, de ne regarder que 10 à 20 épisodes maximum par jour et surtout d'éviter les deux premiers qui ne sont ABSOLUMENT PAS nécessaires, l'histoire ne commençant véritablement qu'au troisième épisode.
De plus il ne faut pas oublier que le quatrième mur est presque constamment brisé et que les openings et endings n'en font qu'à leur tête : entre un des openings qui a été accéléré, les ed/op échangés ou mis à la suite, voire modifiés en partie (il y a eu au moins deux accidents de scooteurs non prévus, l'un deux entamant l'épisode), il y a de quoi faire. L'un des principaux intérêts c'est qu'il remettent 99% de conventions en question.

Malgré cela les arcs "sérieux" sont excellents, bien plus intéressants que ceux des autres shonens en général tout en conservant une touche d'humour, l'arc sur Mitsuba est l'un des plus tristes que j'ai vu (bon je ne regarde pas vraiment d'animes dramatiques mais même parmi les rares que j'ai vu je le trouve meilleur, sans doute à cause de l'ambiance habituelle de l'anime, ça tranche et touche plus). L'arc sur Kagura et son père, l'arc Benizakura, l'arc Yoshiwara, celui sur Jiraia ou encore le deuxième arc sur Okita sans oublier celui des quatre Devas et mainetnant l'arc Baragaki (encore que ...) constituent les arcs dits "sérieux". L'un des intérêts est que ces arcs durent rarement plus de 6 épisodes donc pas vraiment le temps de se lasser.

Le traitement de l'histoire est généralement bien fait, Fuglar dit dans son commentaire qu'il n'y a pas vraiment de trame principale. Il y en a bien une, mais celle-ci est reléguée au second plan (notamment remarquable dans l'arc benizakura), bien que les détails soient répartis dans quelques épisodes tout au long de l'histoire (au moins un épisode par saison), mais tout en restant très léger, ils nous donnent une meilleure compréhension des personnages mais aussi du fonctionnement du monde dans lequel ils évoluent ou ont évolué. Ainsi le développement des personnages est également très bien fait, et est assez homogène tout au long de l'anime, tout dépend de l'âge des personnages (en effet Kagura et Shinpachi qui ont environ 14 et 16 ans respectivement auront vécu moins de choses que Gin qui à environ dix ans de plus et a participé à une guerre). De plus il s'agit de l'un des très rares animes où non seulement je supporte le personnage principal mais où en plus il fait partie de mon top 10. Il s'agit également du premier anime où il n'y a aucun personnage que je n'aime pas ou déteste (cela ne m'était jamais arrivé) et où j'adore la plupart des personnages (bien que pour certains il m'ait fallu du temps pour les apprécier, comme Otae).
La BO est plutôt bien tous les morceaux ne sont pas géniaux (contrairement à celle de Fairy Tail où j'adore 98% des morceaux), ceux qui le sont sont magnifiques.

Je l'avoue, je suis une accro à ce manga/anime
CéliaC
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

Le 18 février 2012

6 j'aime

Gintama
his-dudeness
10
Gintama

SHO...SHO....SHOGUN KA YO !

Peu/mal connu en France, Gintama a eu des débuts difficiles pour son humour dont certains n'adhèreront pas, de nombreuses références et parodies sont au programme, il est donc nécessaire d'avoir une...

Lire la critique

il y a 6 ans

27 j'aime

11

Gintama
jak209
9
Gintama

Critique de Gintama par jak209

Gintama est surement l'un de mes animés préférés ! Pourtant, j'ai remarqué avec le temps que tout le monde n'aimait pas cette série, dû à son humour atypique. En fait, elle représente à merveille le...

Lire la critique

il y a 9 ans

19 j'aime

Gintama
cuicuit
9
Gintama

Zura ja nai, Katsura da !

Attention ! Gintama est un manga (bon en l'occurrence il se trouve que l'animé est de meilleur qualité...) qui ne doit pas être vu si vous n'avez pas auparavant quelques connaissances de bases sur...

Lire la critique

il y a 11 ans

18 j'aime

2

Gintama
CéliaC
10
Gintama

Il n'y a pas à dire il faut vraiment une âme d'argent pour être un personnage principal digne de cet

L'un des meilleurs animes/mangas que j'ai jamais lu/vu (c'est devenu mon préféré très vite). Cette série est une série parodiant tous les shonens (principalement) mais qui n'oublie pas de parodier...

Lire la critique

il y a 10 ans

6 j'aime

Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé
CéliaC
4

La pire "intrigue" de la saga avec le tome suivant

Enfin le pire traitement d'intrigue serait plus exact. Tout d'abord je dois avouer n'avoir lu qu'un seul commentaire sur cette page. Celui-ci faisait l'éloge du tome 6 par rapport au 5 qu'il...

Lire la critique

il y a 11 ans

4 j'aime

8

La Ligue des justiciers : Nouvelle Génération
CéliaC
4

Sympathique mais sans plus

Bien que Young Justice soit sympathique à regarder je n'ai pas pu m'empêcher d'avoir un sentiment de vide en finissant la saison 2. Il ne s'agit pas de ce sentiment que l'on ressent lorsque l'on a...

Lire la critique

il y a 5 ans

1 j'aime