Rick et Morty
8.2
Rick et Morty

Dessin animé (cartoons) Adult Swim (2013)

Voir la série

Suite à l'excellente série Community, Dan Harmon s'associe à Justin Roiland pour nous offrir une nouvelle pépite d'humour barré. Rick et Morty est une série d'animation prenant place dans un univers déjanté et convoquant une multitude de personnages encore plus déjantés, tous à la fois drôles, attachants et émouvants. C'est en quelque sorte l'enfant illégitime de Retour vers le futur et de Futurama, mais en plus drôle, plus barré et moins "fleur bleue" que ses deux illustres ainés. Dan Harmon et Justin Roiland poussent vraiment les potards à fond et c'est un régal. Et puis, il y a un réel soucis de s'inscrire dans un univers cohérent et chaque épisode s'inscrit dans la continuité du précédent.

Rick Sanchez (la voix de Justin Roiland en VO) est un génie des sciences. C'est aussi un alcoolique notoire, drogué, dépressif, violent et qui n'attache aucune importance à la vie ("life is pointless"). Morty Smith (toujours Justin Roiland à la voix) est le petit fils de Rick, il est naïf, timide, altruiste, facilement influençable et complètement soumis à son grand père. Rick et Morty incarnent donc deux extrêmes opposés, qui bizarrement se complètent parfaitement bien, à l'instar de Doc Brown et Marty Mcfly de la légendaire saga Retour Vers le Futur.

Ensuite, il y a la grande sœur Summer Smith (la voix de Spencer Grammer) qui est un personnage plus complexe qu'il n'y paraît. Elle est à la fois superficielle et obsédée par son image, mais aussi intelligente et manipulatrice comme son grand père. Quant à Beth Smith (la voix de l'excellente Sarah Chalke) et Jerry Smith (la voix de l'excellent Chris Parnell), les deux parents de Morty et Summer, ils forment un couple dysfonctionnel et totalement opposés. Jerry est un peu l'idiot de la famille (et peureux), tandis que Beth est peut-être bien la plus sensée de la famille (et aventurière).

Les épisodes de Rick et Morty se suivent, mais ne se ressemblent jamais. Au fil des saisons, on en apprend un peu plus sur les membres de cette petite famille déjantée et chaque épisode nous offre des rebondissements plus dingues les uns que les autres. On reconnaît tout de suite la touche Futurama, avec à chaque épisode une nouvelle aventure exotique à travers la galaxie. Et on se rend vite compte que Dan Harmon et Justin Roiland ont plus d'un tour dans leur sac, en rendant chaque épisode unique et en évoquant à chaque fois un style et un ton différent. Rick et Morty semble être le successeur désigné à Futurama, en plus trash et en moins "fleur bleue".

Rick et Morty est une série totalement cartoonesque, qu'on pourrait estampiller "cool geek", marchant dans les pas des autres productions de Matt Groening. Alors certes, la série de Dan Harmon et Justin Roiland ne révolutionnent pas vraiment le genre. C'est cynique, surréaliste, métaphysique, psychanalytique, introspectif, sarcastique, subversif, ultra dynamique et aussi débile qu’intelligent, mais c'est un délire déjà connu depuis longtemps et le concept n'est plus vraiment très original ... sauf que Dan Harmon et Justin Roiland jouent admirablement bien de cette situation, pour détourner les codes du genre et s'en moquer. Et comme la direction artistique, l'écriture et la mise en scène sont d'un niveau exceptionnel, ça en devient d'autant plus jouissif.

Avant de conclure ma critique, un dernier mot sur l'épisode de la saison 3 nommé Rick-ornichon (Pickle Rick) qui est absolument génial, le meilleur de la série. Dans un acte de défi personnel et pour échapper à une thérapie familiale, Rick se transforme volontairement en cornichon, puis stimule les neurones d'une blatte afin de contrôler ses mouvements pour affronter des rats puis la mafia russe. La transformation de Rick en cornichon, c'est l'exemple frappant de la manière dont la série repousse les limites du récit conventionnel et du loufoque. C'est à la fois complètement débile et complètement cohérent avec les codes de la série. C'est l'illustration parfaite de l'humour tordu et de la créativité débordante de Dan Harmon et ça nous rappelle que rien n'est trop farfelu ou improbable dans l'univers de la série.

Bref, Rick et Morty est l'une des séries d'animation les plus délirantes que je connaisse et ça va littéralement à deux cents à l'heure. Et si en plus vous aimez les séries qui explorent le concept du métavers, alors vous allez adorer Rick et Morty. Dan Harmon et Justin Roiland aiment jouer avec ce concept et le poussent vraiment très très loin.

Créée

le 22 déc. 2023

Critique lue 68 fois

4 j'aime

4 commentaires

lessthantod

Écrit par

Critique lue 68 fois

4
4

D'autres avis sur Rick et Morty

Rick et Morty
Mellow-Yellow
9

"Glenn this is a court order : it says you cannot eat shit anymore."

Le monde des séries télévisées ne cessera jamais de m'étonner. A ceux qui disent que la créativité baisse d'année en année, je leur répondrais "Et vous avez déjà vu Rick and Morty ?". Pourtant, rien...

le 2 nov. 2014

76 j'aime

10

Rick et Morty
Kannibal_Stan
10

Doc et Marty Extreme

Finalement , on justifie tous notre bonne , excellente ou suprême note par l'épisode six de la première saison lorsque Morty va au bal du lycée avec l'élixir que lui a concocté Rick afin de charmer...

le 9 mars 2017

41 j'aime

6

Rick et Morty
No-Life-Queen
9

Time to get schwifty in here !

J'en ai entendu parler pendant des mois... Je connaissais le plot et le duo avant même de commencer... J'ai été harcelée sur Internet pour m'inciter à regarder... Verdict : trois saisons, c'est trop...

le 14 oct. 2017

34 j'aime

16

Du même critique

Le Cercle rouge
lessthantod
8

Et n'oubliez jamais ... tous coupables !

Le cercle rouge est le douzième et avant dernier film de JP Melville et c'est un film que beaucoup considèrent encore aujourd'hui comme son chef d'œuvre absolu. C'est aussi un film qui a marqué les...

le 15 août 2021

38 j'aime

19

Kaamelott - Premier Volet
lessthantod
7

À un moment, il monte à une tour ...

Tout d'abord, je précise que j'aime Kaamelott dans son intégralité et que par conséquent, j'adhère totalement à l'évolution de la série et à son changement de ton entre les quatre premiers livres,...

le 22 juil. 2021

38 j'aime

28

Les Bonnes Étoiles
lessthantod
6

Les inadaptés

Les Bonnes étoiles est le dernier film de Hirokazu Koreeda, un drame social touchant qui repose beaucoup sur son ambiance très soignée et sur un casting vraiment très bon, en premier lieu Song...

le 12 déc. 2022

35 j'aime

2