👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Attention, je vais spoiler à mort dans cette critique. Je sais que je ne vais pas pouvoir me retenir parce que je suis trop remontée pour pouvoir filtrer.

J'écris cette critique encore sous le coup du dernier épisode qui m'a fait réévaluer totalement la qualité de ce drama. Certes la note finale est 8, moyenne des notes que j'ai attribuées au fil des semaines à chaque épisode, mais si ce n'était que de moi, je mettrais un petit 6! Mais il faut être beau joueur, j'ai noté certains épisodes assez haut et je dois être cohérente.

Donc tout partait bien, un petit voyage dans le temps, de beaux garçons aux cheveux longs et princes en plus, une héroïne toute mimi et pas énervante, des costumes et des décors magnifiques, des intrigues de palais, un bon potentiel de morts à la chaine et Lee Jun Gi.

Certes tout n'était pas parfait dans le monde de Moon Lovers, il y avait des trous et des accélérations malvenues, des scènes qui semblaient venir de nulle part. J'ai appris que ce drama pré-produit avait finalement été trituré par la prod pour faire apparaitre Lee Jun Gi plus souvent et plus tôt parce que le public se plaignait de son absence. Cela a fichu en l'air un bon nombre d'épisodes mais ce n'était pas insurmontable. La mise en scène n'avait rien de transcendant et abusait des gros plans mais était somme toute très poétique et léchée.

Les personnages étaient attachants et pour la plupart bien campés, les intrigues de palais compréhensibles de manière générale. Il y avait des personnages à aimer et des personnages à détester tout en sachant très bien que l'un ou l'autre pouvait basculer vers le côté obscur à tout moment.

Le triangle amoureux n'était pas, pour une fois, totalement indigeste. Même si Hae Soo (IU) est amoureuse des 2 de manière consécutive, elle ne met jamais les 2 princes en compétition, bien au contraire. Cela aura cependant de lourdes conséquences sur l'intrigue politique et le développement de chacun des princes impliqués. Ce n'est donc pas un triangle inutile ou entretenu pour faire durer le le suspense (sauf à la fin où celui-ci fait un come back de nulle part et déclenche la jalousie de Wang So (Jun Gi) de manière artificielle). Petit bémol sur ces relations: la relation Hae Soo/Wang Wook (le 8ème prince) a eu droit à un développement correct, on passe du temps avec le couple. Côté Hae Soo / So, on a un problème. Le développement de leur relation est hors caméra, ça se passe toujours pendant les sauts en avant dans le temps. Ce qui fait qu'on laisse, par exemple, une Hae Soo tiède vis à vis de So et que 2 plans plus loin, on a une Hae Soo folle amoureuse. Le spectateur a donc du mal à s'intéresser à une histoire qu'il ne voit pas (moi en tout cas). Ca ne m'a pas empêché d'en faire mon OTP, parce que de toute façon, c'est Lee Jun Gi.

Le point le plus positif de ce drama, c'est que les personnages évoluent. Wang So passe de bête blessée, à chiot adorable, à prince ambitieux à empereur intraitable, Wang Wook (l'autre prince amoureux) passe de bisounours érudit, à amoureux transi, à victime manipulée, à gros pourri, à sage en paix. Et c'est quasiment le cas pour chaque personnage. Jun Gi est absolument parfait à chaque étape de son évolution et démontre encore un fois son talent sans en faire trop. Il est nettement au dessus de tous les autres. IU était excellente dans les premiers épisodes puis son personnage devient comme anesthésié et je ne sais pas si c'est voulu ou bien si c'est elle qui n'arrive pas à créer des nuances. Mention particulière à Wang Wook et Yeon-Hwa (les noms des acteurs m'échappent) qui fournissent des interprétations d'excellente qualité.

Et on est arrivé aux 5 deniers épisodes où l'intrigue feutrée (le plupart du temps) se transforme tout à coup en jeu de quilles. Sans surprise, le casting se transforme en peau de chagrin, tous les personnages qu'on a aimés meurrent les uns derrière les autres ou bien deviennent des monstres, l'héroïne tombe dans une sorte de léthargie, et ......

Qu'est ce que c'est que cette fin???????? C'est quoi ce truc??????? J'ai dépensé 20h de ma vie pour ça???? Passe encore qu'ils tombent tous comme des mouches depuis 5 épisodes, les 2 derniers achevant de vous planter un poignard dans le coeur et en plus ils le tournent pour bien faire mal!
Passe encore qu'elle meure comme une malheureusement en piétinant allègrement le coeur de Wang Jung, son mari platonique amoureux d'elle, passe encore que Wang So se comporte depuis quelques semaines comme Darth Vador sans possibilité de retour, passe encore qu'on nous fasse le coup du coma, comme ça à 30 minutes de la fin alors que ça fait des semaines qu'on a oublié qu'elle vient du futur. Mais en plus, elle se rappelle de tout, elle est toute seule, il est tout seul aussi et ça finit comme ça .... Il va partir à sa recherche? C'est quoi ce retournement pourri?
Même pas une silhouette de Jun Gi à l'époque moderne pour nous donner un peu d'espoir, rien, que dalle. Je sentais que ça allait finir mal, du type ils sont tous morts (et j'avais pas tort) mais c'est encore pire, on nous donne un espoir et on nous le reprend aussi sec. C'est de la cruauté.

Certes je ne m'attendais pas à une fin heureuse et jusqu'au milieu du dernier épisode, j'étais plutôt satisfaite, en larmes, mais satisfaite et il a suffit de 30 minutes d'épilogue lourdingue à Goryeo et d'un retour capilotracté et précipité à l'ère moderne, d'une exposition de peinture qui comme par hasard ne représente que des épisodes de son aventure à elle (franchement c'est ridicule, on dirait une BD) et de cette fin qui n'en est pas une pour tout gâcher comme un ressac très violent en pleine tête.

Scarlet Heart: Ryeo
LaChronique
10

Coup de foudre pour ce drama !

Coup de foudre pour ce drama ! Je ne m'attendais pas à être autant touché par cette histoire. Certes, il bénéficie d'un très bon écho du côté des dramavores mais ce fut aussi le cas de Love by the...

Lire la critique

il y a 5 ans

11 j'aime

Scarlet Heart: Ryeo
onaspitz
8

Psycologie de mélancolie

Moon Lovers Scarlet Ryeo est un très agréable drama. Pas parfait, et sur beaucoup de points, avec beaucoup de maladresses qui auraient pu être évitées (et conduire à un beau 10/10) et pas toujours...

Lire la critique

il y a 5 ans

3 j'aime

Scarlet Heart: Ryeo
drloser
1

Critique de Scarlet Heart: Ryeo par drloser

Je ne sais pas comment ce truc a pu terminer en tête des séries sur senscritique. C'est une espèce de telenovela pour les adolescentes, avec un scénario digne d'un roman Arlequin et des héros...

Lire la critique

il y a 2 ans

1 j'aime

La Momie
Anilegna
8
La Momie

Bienvenus en Egypte!

Quant Evelyn Carnahan, jeune archéologue frustrée, et son frère Jonathan, bon à rien extraordinaire, font équipe avec Rick O'Connell, aventurier dur à cuire au coeur tendre, pour partir à la...

Lire la critique

il y a 5 ans

31 j'aime

34

Le Bazar de la Charité
Anilegna
6

Un gros bazar

Belle production soignée au niveau des décors et des costumes. TF1 n'a pas fait les choses à moitié côté casting non plus. Cependant, si l'intrigue est intéressante la plupart du temps, le manque de...

Lire la critique

il y a 2 ans

30 j'aime

1

Scarlet Heart: Ryeo
Anilegna
8

Critique de Scarlet Heart: Ryeo par Anilegna

Attention, je vais spoiler à mort dans cette critique. Je sais que je ne vais pas pouvoir me retenir parce que je suis trop remontée pour pouvoir filtrer. J'écris cette critique encore sous le coup...

Lire la critique

il y a 5 ans

24 j'aime

39