👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Ayant bien aimé Sword Art Online (tout du moins la première partie), c'est avec curiosité que je me suis lancé dans cette suite. Non sans une certaine appréhension néanmoins, l'anime d'origine ayant été massacré dans sa deuxième moitié. J'espérais donc que les mêmes erreurs ne seraient pas répétées.

En cela, je ne me suis pas trompé. Si on laisse de côté le nouvel avatar de Kirito (ridicule, une horreur), cette suite évolue dans un univers plus mature, moins gnan gnan. Les combats sont bien mis en scène, bien animés, et desservis par une bande son de qualité, et les persos plutôt sympas dans leur ensemble. Dès lors, pourquoi 4 ?

Un seul mot : Rythme. Cet anime est une purge au niveau du rythme. On nous dessert les même "flash backs" jusqu'à plus soif histoire de bien nous imprimer dans notre crane le caractère des personnages, et quand ce n'est pas cette obsession du passé qui nous gâche le tout, ce sont les dialogues, interminables, inutiles. Pour vous donner une idée, en 15 épisodes je n'ai dû avoir que 10 à 15 minutes de scènes d'action. Le reste ? Du blabla. Vous aurez même 3 épisodes quasi complets où nos deux persos principaux resteront cachés et referont le monde en se faisant des câlins... Mignon.

Pour vous donner une idée encore plus précise, je rédige cet avis en "regardant" l'épisode 15, qui n'est qu'un épisode récapitulatif de tous les autres... Vous vous foutez de la gueule de qui là ? Vous pensez vraiment qu'on peut oublier les 4 scènes marquantes des 14 derniers épisodes ? Juste ridicule.

Donc voilà, cette suite conserve les qualités de la bonne moitié de l'oeuvre originale ; une bonne animation, des persos et un univers sympas et des scènes d'action bien mises en scène. Mais en l'état, vu qu'il ne se passe jamais rien, tous ces ingrédients sont inutiles et on ne passe pas un bon moment devant SAOII. Dommage !

Edit :Je viens de voir que passé l'épisode 15 on retourne dans l'horreur d'Alfheim Online avec les elfes volants et la niaiserie vomitive omniprésente, ça fera donc un point de moins, et moi je m'arrête là.

kisscooI
3
Écrit par

il y a 6 ans

3 j'aime

3 commentaires

Sword Art Online II
Ray
5

SAO - Beta : Mise à jour 0.5

Critique arc 1 (GGO) On ne présente plus Sword Art Online après une 1ère saison qui a eu le droit à un hype incroyable, pour des raisons qui me sont encore inconnues, ou pas. Je fais parti des...

Lire la critique

il y a 8 ans

19 j'aime

15

Sword Art Online II
Elekami
8

Sinon oui

Après une première saison que j'ai globalement apprécié, malgré certaines lacunes, je me lance dans SAO II en espérant être tout autant accroché. Honnêtement, le début m'a un peu inquiété. Le premier...

Lire la critique

il y a 7 ans

8 j'aime

Sword Art Online II
L_Otaku_Sensei
6

Les mêmes qualités...et les mêmes défauts

Nous revoilà donc sur «Sword Art Online». Après un premier animé qui eu connu une hype et un succès planétaire en 2012, il était évident que celui-ci n’allait pas rester sans suite. Si Sword Art...

Lire la critique

il y a 9 mois

4 j'aime

8

Sword Art Online II
kisscooI
3

Critique de Sword Art Online II par kisscooI

Ayant bien aimé Sword Art Online (tout du moins la première partie), c'est avec curiosité que je me suis lancé dans cette suite. Non sans une certaine appréhension néanmoins, l'anime d'origine ayant...

Lire la critique

il y a 6 ans

3 j'aime

3

Tarzan
kisscooI
8
Tarzan

Du Phil Collins plein la tête...

L'un de mes disneys préférés. Une formidable prouesse technique pour ce film, les décors sont magnifiques et les personnages parfaitement animés. L'humour est omniprésent et les personnages...

Lire la critique

il y a 10 ans

2 j'aime

Lost Planet: Extreme Condition
kisscooI
4

un jeu d'action mou du genou, ça fait tâche...

Quand je joue à un jeu d'action, j'aime que celui ci soit dynamique, frénétique et parfaitement jouable, des qualités que ne réunit selon moi pas du tout Lost Planet. Je me suis littéralement fait...

Lire la critique

il y a 10 ans

2 j'aime