👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Je voulais simplement me contenter de noter sévèrement Handmaid's Tale mais après avoir lu de nombreuses critiques SC dithyrambiques, avec lesquelles je suis en désaccord complet, j'essaie ici de rédiger une réponse.
Certaines critiques font en effet la comparaison entre le message d'avertissement de la série et ceux de 1984 ou Le Meilleur des Mondes. C'est drôle, pour ma part, c'est plutôt les producteurs réels de cette série que je comparerais aux Alpha ou aux Bêta imaginés par Huxley !

Vous avez des avis critiques sur la société contemporaine ou la notion de Progrès avec un grand P ? Vous êtes alors probablement un affreux fasciste en puissance, et le monde que vous appelez de vos vœux sera à terme celui de Handmaid's Tale, une dictature dans tout ce qu'elle a de plus extrême, caricaturale au point de n'être pas crédible un seul instant.
Voilà le message sous-jacent de la série, surligné en fluo trois fois pour que l'on comprenne bien à chaque scène.
D'ailleurs, tout le monde sait bien qu'il y a dans nos pays occidentaux un vrai risque d'instauration d'une dictature des hommes sur les femmes et d'un retour à la théocratie, ces deux orientations étant plébiscitées par une part croissante de nos concitoyens comme chacun sait. Quel courage de dénoncer toutes ces menaces !

En plus d'être grossière et mal réalisée, la série multiplie les scènes choc pour faire oublier que la base de l'histoire n'a ni queue ni tête. Imaginons qu'il y ait en effet des problèmes de fertilité au point de menacer réellement la survie de l'espèce humaine : à part sécuriser et cajoler les dernières femmes fertiles (et éventuellement les sur-médicaliser, ç'aurait été là un thème intéressant et d'actualité), qu'est-ce qui justifie l'instauration d'une dictature violente, avec uniformes et surveillance généralisés ? Sans mentionner le vernis pseudo-religieux, avec des formules/prières qui n'ont aucun sens. C'est, franchement, l'avenir le plus improbable qui soit, et je ne vois pas bien l'intérêt d'une telle dystopie.

Au lieu de s'imaginer que nos droits individuels sont en danger - alors qu'ils sont en extension constante depuis 50 ans -, interrogeons-nous plutôt sur ce type de divertissement outrancier qui fait mine de combattre des chimères pour nous faire oublier de nous pencher sur les vrais risques de notre époque. A cet égard, une série comme Black Mirror est déjà bien plus juste.

Wlade
1
Écrit par

il y a 4 ans

83 j'aime

70 commentaires

The Handmaid's Tale : La Servante écarlate
Armadeon
3

Big Brother is Misogyne

The Handmaid's Tale, la nouvelle série à la mode adaptée du roman éponyme de Margaret Atwood, cherche à dépeindre une société totalitaire où les femmes ne seraient relayées qu'au rang de...

Lire la critique

il y a 4 ans

96 j'aime

20

The Handmaid's Tale : La Servante écarlate
Wlade
1

Reductio ad Hitlerum

Je voulais simplement me contenter de noter sévèrement Handmaid's Tale mais après avoir lu de nombreuses critiques SC dithyrambiques, avec lesquelles je suis en désaccord complet, j'essaie ici de...

Lire la critique

il y a 4 ans

83 j'aime

70

The Handmaid's Tale : La Servante écarlate
Ann_ONyme
8

Stupeur et tremblements

Adaptée du roman La servante écarlate (1985) de Margaret Atwood, cette dystopie a de quoi faire froid dans le dos : dans un futur que l'on imagine plus ou moins proche, les Etats-Unis se sont...

Lire la critique

il y a 5 ans

71 j'aime

7

Titane
Wlade
2
Titane

A tout déconstruire, rien ne reste

"Merci au jury de reconnaître avec ce prix le besoin avide et viscéral qu'on a d'un monde plus inclusif et plus fluide, d'appeler pour plus de diversité dans nos expériences au cinéma et dans nos...

Lire la critique

il y a 12 mois

104 j'aime

9

The Handmaid's Tale : La Servante écarlate
Wlade
1

Reductio ad Hitlerum

Je voulais simplement me contenter de noter sévèrement Handmaid's Tale mais après avoir lu de nombreuses critiques SC dithyrambiques, avec lesquelles je suis en désaccord complet, j'essaie ici de...

Lire la critique

il y a 4 ans

83 j'aime

70

Dune
Wlade
4
Dune

Dune sans relief

Décidément, les blockbusters de nos jours s'engouffrent tous dans les mêmes qualités et les mêmes (gros) défauts. La manière dont "Dune" est de nouveau adapté au cinéma, en 2021, est un excellent cas...

Lire la critique

il y a 1 mois

78 j'aime

22