The Mandalorian
7.1
The Mandalorian

Série Disney+ (2019)

Voir la série

(Je tiens à préciser que le titre sert juste de jeu de mot, il ne reflète en aucun cas mon avis sur Star Wars 8)


The Mandalorian, première série Star Wars, série qui sert à vendre le Disney+, série qui est là pour avoir encore plus de Star Wars, pour faire plaisir aux fans. Et oui, si cette série n'était pas Star Wars, elle serait juste nulle en fait...Mais y'a Star Wars sur l'affiche, donc moi j'adore. Même si Star Wars 9 fut une petite déception, j'étais très curieux de voir ce que cette série allait donner, on ne va pas se mentir, une série Star Wars live action, c'est un petit événement . Ça plus les bons retours, même chez ceux qui exècrent la postologie, j'en attendais quand même un peu. Au final, même si la série n'a rien de bien exceptionnel, elle reste très plaisante à regarder et comme je l'ai dit, ça fait plaisir de voir Star Wars en série (bon ça dépend des points de vue).


Attention Spoilers

Saison 1:

Bon, quand on regarde un Star Wars et plus généralement une production Disney, on s'attend quand même à un visuel soigné, à un minimum de beauté sur les effets spéciaux. Cette série ne déçoit pas sur ce point, la souris a mis le budget et ça se sent. Même si c'est clairement en dessous des films (logique, le budget est moindre), c'est très beau et pas beaucoup de défauts lors du duel de vaisseaux, des fusillades, des explosions, des combats contre les bestioles, bref y'a du budget et on nous le montre. Par conséquent, la série n'est pas avare en action, on a au moins une grosse scène d'action par épisodes et elles sont toutes très efficaces. Les combats au corps à corps, bon déjà tristesse de ne pas avoir eu de plan séquence, mais ça reste très propre, malgré peut être deux trois passages illisibles, après c'est vrai qu'il n'y en n'a pas beaucoup :/ En revanche, beaucoup de fusillades, rien à redire dessus, elles sont certes mises en scène par de simples champs contre champs mais elles restent néanmoins efficaces, on sait qui tire sur qui et où se placent chaque personnages par rapport à l'environnement. En général, les scène d'action arrivent à se renouveler, il y a toujours un élément qui les différencie des autres (infiltration, fusillade sur des motos-speeders, un AT-ST, fusillade impliquant un grand nombre de personnes, un TIE Fighter, un gros vaisseau de Jawa, bref vous avez compris).
Ce qui pêche en revanche, ce sont les décors. Alors oui ils sont jolis mais on a beaucoup de déserts, ou de milieux désertiques, dommage.


Parlons un peu de l'univers Star Wars. Comme vous le savez peut-être, l'univers Star Wars, j'adore...sans pour autant m'intéresser à l'univers étendu, m'arrêtant aux films et désormais aux séries (et un peu des jeux vidéos), c'est sûrement un tort mais du coup, je ne connais que ce qui touche aux Jedis et aux Siths. Donc forcément, dès qu'on laisse tomber tout ça, je suis émerveillé et ma curiosité est très flattée. En effet, cette série ne laisse aucune place aux Jedis ou aux Siths mais se concentre uniquement sur les Mandaloriens et le milieu de la chasse de primes en général. Et ça, ça m'a fait plaisir, en apprendre plus sur cette "espèce", même si y'a quand même beaucoup de choses qu'on ne sait pas, notamment une qui m'a tracassé tout le long de la saison: pourquoi ils n'enlèvent jamais leur casque ? Malgré ce petit truc gênant, j'ai aimé apprendre ce qu'est la Purge, le code d'honneur des Mandaloriens, leur vie après le Retour du Jedi, la Guilde (même si au final, on n'en sait pas grand chose). Mais c'est pas tout, on (enfin nous les néophytes de l'univers étendu) découvre de nouvelles espèces, de nouvelles bêtes, de nouveaux Stormtroopers, le post-Empire, de nouveaux éco-systèmes et ça fait tellement plaisir de voir que l'univers Star Wars est plus riche qu'on le pense, qu'on a encore plein de trucs à découvrir et tout ce que j'ai cité, c'est nouveau pour moi donc j'ai complètement adoré m'immerger dans cette nouvelle face de l'univers. J'ai hâte de voir ce que ça va donner quand Lucas Film va se décider à faire la même pour les films. Surtout que tout ça est servi par un très bon bestiaire et de très bons designs, eux même servis par des costumes soignés.


Élément central de la série: Le Mandalorien...Mando quoi...Din Djarin. Un personnage intrigant et mystérieux, au passé sombre et qui va dévoiler tous ses bons sentiments à l'arrivée d'un enfant. Un personnage habitué à agir seul, derrière son casque, qui va voir sa vie basculer quand un enfant fait l'objet d'une de ses missions (je précise, ce n'est pas forcément du spoil). Sa vie, en fait non, pas forcément, mais sa mentalité et sa façon de faire, ça oui. Il va développer une sensibilité, va apprendre à s'attacher à quelqu'un, à sortir de sa solitude et va rencontrer de bonnes personnes qui vont l'aider. Oui c'est un personnage qui va évoluer ( Dans les épisodes 4 et 5, il est même vu comme un héros, c'est dire comment il a évolué), un personnage qui nous intéresse, un personnage qui a aussi une prestance à l'écran, un personnage qui se cache derrière un casque et qui fait ressortir son humanité en l'enlevant, un personnage auquel on finit par s'attacher et pour lequel on s'inquiète en cas de danger (enfin plus ou moins, étant donné l'annonce d'une seconde saison). Donc oui, ce personnage est réussi MAIS, il y a de gros problèmes concernant ses connaissances qu'il va revoir plus tard, on ne nous explique jamais ce qui les lie, comment se sont-ils connus, bref, pourquoi ils se parlent comme s'ils se connaissaient d'antan, je vise en particulier Cara Dune, qui souffre d'un gros problème de développement sur sa relation avec Mando. Le reste des personnages ont moins d'importance mais je n'ai pas forcément quelque chose à dire sur leur développement. On notera quand même que Baby Yoda est trop super mignon.


Maintenant, gros problème de la série: le scénario. C'est vrai qu'on se dit qu'il n'est pas forcément mauvais, malgré quelques raccourcis: Mando qui contrôle le berceau de Baby Yoda alors que rien ne nous explique qu'il peut le faire/le dragon de l'épisode 7 qui sort vraiment de nul part, on ne nous a jamais parlé de cette espèce ou des risques d'en voir sur la planète. Mais ce qui gêne réellement, c'est les épisodes 4,5 et 6 qui n'ont vraiment pas d'utilité et le 6 qui nous sert un plagiat de la Suicide Squad avec des acteurs plus ou moins bons. Et puis, ça manque cruellement de surprise, d'émotions ou de scènes super épiques vers la fin. Même la musique qui est sympa n'aide pas à avoir tout ça. Espérons que tout ça s'améliore dans la saison 2.


En bref, c'est une bonne saison, qui nous introduit un univers vraiment cool, un bon personnage principal et de des effets spéciaux réussis mais qui possède quelques défauts. Mais les fans, dont moi, ne cacheront pas leur plaisir de se plonger dans la première série live action Star Wars et les moins exigeants trouveront leur compte car il est vrai que niveau divertissement, c'est très correct. Je suis très curieux de voir la saison 2 qui je l'espère va gommer les défauts de la première saison, une première saison qui m'a fait néanmoins passer un très bon moment et qui ne m'a pas déçu. 8/10.


Saison 2:

On est fin 2020, on a passé une année pas folle et voilà qu'en fin d'année un rayon de soleil apparaît parmi les fans de Star Wars : la deuxième saison de The Mandalorian. Chaque semaine l'épisode de The Mandalorian semble meilleur que le précédent tant les éloges faites pour cette saison sont importantes. Et puis le dernier épisode semble avoir conquis toute la planète. Bref, perso j'ai attendu que tous les épisode soient sortis et ce qu'on peut dire c'est que oui j'étais très hypé par cette seconde saison. Malheureusement mon bilan est moins positif que prévu.


Avant de faire part de mes déceptions, parlons du positif. A l'instar de la saison 1, visuellement c'est réussi, on ne peut pas lui reprocher ça. Les effets spéciaux sont beaux, dignes des films et la série surprend dès le premier épisode avec l'utilisation de l'Imax, ce qui donne une dimension réellement impressionnante à la scène et accentue le gigantisme de la créature. Le design des différentes espèces est également réussi franchement, ça aide aussi pas mal à l'ambiance Star Wars. Et les décors, bon on reste sur du désert les 4 premiers épisode, c'est un peu plus original dans l'épisode 5 et les épisode 6 et 7 ont des décors plutôt colorés que j'ai bien aimés. Par ailleurs les scènes d'action sont toujours aussi bien foutues franchement je les kiffe bien, les combats au corps-à-corps sont lisibles, c'est pas surcuté, les chorégraphies sont un peu faibles mais en même temps le personnage est lourd donc c'est normal. Les fusillades et différentes courses poursuites sont cools également, j'ai beaucoup aimé la première grosse scène d'action de l'épisode 7 par exemple (par contre celle de l'épisode 3 est pas ouf). Donc voilà clairement la série n'a rien à envier visuellement aux autres grosses productions mais c'est pas surprenant, je pense que ce paragraphe n'aura pas lieu d'être pour la saison 3.


Le personnage de Mando me plaît toujours autant, il a toujours autant de prestance avec une part d'humanité. Un personnage qui a des règles qu'il n'enfreint qu'en cas de nécessité, un personnage qui s'apparente parfois à un héros, moins dans la deuxième partie ceci dit. Pedro Pascal est très bon dedans, je ne saurais dire pourquoi, mais c'est marrant j'arrive à imaginer ses expressions faciales. Sa relation avec l'Enfant atteint un point important en terme d'émotion, j'aime beaucoup le côté relation père-fils qu'Ahsoka a confirmé. D'ailleurs j'ai bien aimé le traitement de l'Enfant, son nom, ses origines, son objectif, voilà c'est ce dont avait besoin ce personnage. Voilà Mando porte toujours la série sur ses épaules, heureusement c'est sa série, et c'est un peu le seul élément pour lequel je n'ai pas eu de perte d'intérêt.


Et oui là on va aborder tout ce qui m'a gêné et/ou déçu pendant cette saison. Tout d'abord les 4 premiers épisodes ne servent à rien, l'intrigue n'avance pas du tout, ce sont vraiment des épisodes fillers, alors oui ils sont sympas, j'aime bien Star Wars, l'univers se développe un peu avec les Mandaloriens au but différent, on ne s'ennuie pas forcément mais l'impression de faire du sur-place m'embête vraiment. Il faut attendre l'épisode 5 pour que les enjeux se dessinent et justement cet épisode 5 parlons-en. OUI enfin un Jedi, des sabres lasers, c'est kiffant mais cet épisode était l'objet d'une grande attente pour moi et je fus déçu. Déjà c'est quoi cette brume et cette image toute sombre pas belle et puis l'épisode est assez plat au final, oui il sert de rampe de lancement pour Ahsoka, mais bon elle m'a pas forcément fait bonne impression. Mais ma plus grosse déception avec cet épisode 5, c'est Moff Gideon. Ce méchant n'a aucun charisme, aucune prestance, il n'est jamais menaçant, sérieusement les Dark Troopers sont plus menaçants, par conséquent il n'a aucun intérêt.


La fin ne m'a pas satisfait et me fait même peur. Pour commencer elle utilise du fan service mais d'une manière hyper facile, oui c'est super de revoir Boba Fett, ceci dit j'aurais bien aimé le voir durant le dernier épisode, oui c'est génial de revoir Luke Skywalker, c'est kiffant même mais c'est facile quoi. Honnêtement j'ai préféré les différentes références qui n'étaient pas à Star Wars, les Dark Troopers qui ressemblent à des Terminator, une réplique de l'épisode 6 qui fait référence à Les Sept Mercenaires (-« Joli tir » -« Je visais l'autre ») ou même les autres références au Western. Ceci dit, le fan service rejoint un élément que j'ai bien aimé : le développement de l'univers. Star Wars possède un univers INFINI et la série nous le montre une fois de plus, je pense que quoiqu'ils fassent, voir toujours plus de cet univers me plaira. Bon je me suis un peu écarté, je disais que la fin de la saison ne m'avait pas satisfait. Ce que je veux dire c'est qu'on a l'Enfant qui se barre avec Luke, Moff Gideon qui est attaché par l'équipe de Mando et voilà ça s'arrête là (et je n'ai pas parlé du manque d'une scène épique). Bon oui ce n'est pas une fin, ça va continuer dans la saison 3 mais c'est pas non plus un cliffhanger de fou qui me rend impatient pour la suite. La suite, parlons-en, j'ai peur, j'ai peur parce que déjà cette saison m'a un peu déçu et parce que il n'y a plus l'Enfant, qu'est-ce que Mando va faire maintenant ? On verra mais pour le moment la saison 3 ne m'inspire pas vraiment. En revanche, l'annonce d'une série Boba Fett en scène post générique je valide l'idée et bon on verra pour la série, pourquoi pas en vrai le personnage était cool dans cette saison.


Cette saison 2 de The Mandalorian ne m'a donc pas entièrement convaincu, ça reste cool à regarder parce que c'est Star Wars, les épisodes ne sont pas trop longs donc on ne s'ennuie pas et on retrouve pas mal de points positifs de la première saison. Malheureusement quelques points assez importants m'ont déçu et je commence à être de moins en moins rassuré pour l'avenir de la série.


Saison 3:


Entre la deuxième saison et la troisième, la licence Star Wars a beaucoup souffert. Boba Fett lui a fait toucher le fond et quelques mois après, la série centrée sur Obi-Wan donnait l’impression que la grève des scénaristes avait déjà débuté. Les projets prometteurs comme la série anthologique Visions se sont avérés décevants. Seul Andor laissait espérer une renaissance de la saga. Un espoir vite gommé par l’arrivée d’une nouvelle saison de The Mandalorian. Star Wars ne me procure plus aucune hype, je n’avais alors pas d’attentes vis-à-vis de ces huit nouveaux épisodes. Ils ont tout de même réussi l’exploit de m’énerver.

Je disais pour la seconde saison que le paragraphe sur la technique n’aurait pas lieu d’être, il faut croire que j’ai menti. C’est la plupart du temps visuellement réussi. Les créatures et autres effets spéciaux sont crédibles et bien réalisés. Je fais un paragraphe sur le visuel parce qu’il faut pointer du doigt quelque chose qui pèche de plus en plus : le StageCraft. C’est sans doute mieux que des fonds verts loupés mais parfois on voit vraiment des acteurs devant un écran LED. Les décors peuvent être tellement vides à cause de cette technologie. Andor était tourné en décors réels et la différence saute aux yeux. Ce procédé facilite sûrement les tournages mais j’ai justement envie que les créateurs se creusent la tête pour proposer des visuels avec un minimum de personnalité. Quand je vois la bande-annonce d’Ahsoka et les environnements fades, j’ai la même expression faciale que Bran Stark dans Game of Thrones. Star Wars n’impressionne même plus. L’Ascension de Skywalker avait beau être décevant, il avait au moins le mérite d’en mettre plein la vue.

Ce défaut n’est heureusement pas présent tout du long (pour le moment). Le vrai défaut et ce que je commence à voir comme de l’irrespect réside dans le scénario. Certains étaient dérangés par cela dès la première saison, j’ai commencé à m’en plaindre à la deuxième et désormais j’en ai juste marre : les épisodes façon quête secondaire sont fatigants. La série n’avance jamais. On nous promet une reconquête épique de Mandalore alors qu’elle ne doit même pas composer la moitié de la série. Afin de reconquérir Mandalore, il faut : convaincre Bo-Katan, en faire la leader qui rassemble les tribus mandaloriennes et aller avec une centaine de personnes sur la planète. L’intrigue aurait pu tenir sur quatre épisodes. Le reste est du remplissage pur sans intérêt. Le schéma se répète : avant d’avoir ce que le personnages souhaitent, ils doivent trouver un objet, réparer des machines mais attention des fois une créature les capture. J’ai l’impression de voir le même épisode inintéressant à chaque fois. Ils réussissent la prouesse de réaliser un programme Star Wars ennuyant, j’imagine que ceci doit demander un certain talent.

À l’époque où la série était palpitante et même quand elle commençait à baisser en qualité, un élément restait réellement convaincant : Mando ou Din Djarin. Dans l’épisode qui lui est consacré dans Boba Fett, il dévoile dès les premières minutes son charisme. J’ai le malheur de constater que la série a perdu son meilleur élément...Le personnage ne sert plus à rien, il est devenu complètement inutile. J’aimerais dire que j’abuse mais s’il était absent de cette saison, rien ne changerait sauf au début. À partir du moment où Bo-Katan le sauve, il disparaît. Il n’a droit à aucun moment de gloire à part lors du dernier épisode quand il se bat pour sauver Grogu. L’idée d’en faire un personnage secondaire aurait pu permettre de redynamiser la série mais celle qui lui vole la vedette n’est pas à la hauteur. Je n’avais aucun souvenir de Bo-Katan, elle était pour moi rien qu’un personnage secondaire qu’on ne reverrait pas. Ce n’est pas cette saison qui va la rendre mémorable. Elle manque de charisme ou de moments iconiques. Grogu semble avoir plus de bons moments qu’elle avec son petit flashback ou les quelques scènes montrant son entraînement pour devenir un Mandalorien. Son retour dans Boba Fett ne m’avait pas enchanté mais je dois apprendre à me rendre compte de l’importance (pour le porte-monnaie de Mickey) de le mettre dans la plupart des plans. Moff Gideon revient pour prouver une énième fois que c’est un antagoniste raté. Giancarlo Esposito a du charisme mais je ne ressens jamais la menace de son personnage. Je suis persuadé qu’il aurait pu être un méchant grandiose mais les scénaristes s’entêtent à ne jamais lui offrir de profondeur et les metteurs en scène refusent de lui donner des séquences qui le rendraient terrifiant.

J’avais besoin de revenir rapidement sur cette saison qui m’a totalement fait décrocher, j’ai dû baisser la note de la série. Le fait qu’elle plaise encore est un mystère. Le final explosif et un troisième épisode qui développe une partie de l’univers rarement évoquée ne peuvent pas sauver les intrigues secondaires lamentables. Le développement de l’univers des Mandaloriens reste tout de même appréciable. Disney vient d’annoncer un crossover du Mandoverse au cinéma et plus le temps passe plus je me dis que le synopsis sera : « Mando, Ahsoka et Boba Fett se réunissent dans une conclusion épique. Grogu atteint l’âge adulte et il n’a aucun logement. S’entame alors une conquête au sein d’une galaxie lointaine très lointaine pour lui construire la plus belle maison de Tatooine. ».

Créée

le 8 mai 2023

Critique lue 801 fois

12 j'aime

27 commentaires

BestPanther

Écrit par

Critique lue 801 fois

12
27

D'autres avis sur The Mandalorian

The Mandalorian
SimonLC
4

D’un vide intersidéral

Ça faisait longtemps que je n’avais pas donné mon avis sur sens critique, mais étant donné que je procrastine sur les révisions de mes partiels, je me tente à cette critique amateure. De bons (très...

le 1 déc. 2019

64 j'aime

9

The Mandalorian
RedDragon
7

Le Bon, la Brute et le Mandalorien...

J'ai toujours rêvé de connaître les aventures du mystérieux Boba Fett. Souvenez-vous de son apparition dans Star Wars Holiday special sous forme de dessin animé, juste avant l'Empire contre-attaque...

le 15 nov. 2019

61 j'aime

45

The Mandalorian
guyness
5

Le mandat, le rien.

(Ne cliquez sur aucun lien si vous ne voulez pas être spoilé façon #balancetonRancor) YouTube étant aussi friand de nous proposer des contenus riches et plaisants que de superbes exemples de vide en...

le 3 janv. 2021

52 j'aime

15

Du même critique

Shang-Chi et la légende des dix anneaux
BestPanther
7

J'ai les bracelets en ce moment, et rien que je les fais briller

Cette fois-ci la machine Marvel semble belle et bien repartie, Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux est le deuxième film du MCU à sortir cette année et je ne peux cacher mon plaisir de voir cet...

le 2 sept. 2021

30 j'aime

4

Interstellar
BestPanther
8

La planète meurt mais personne voit

Du haut de ses 7,8 de moyenne pour 100 000 notes sur Sens Critique, Interstellar de Christopher Nolan s'est imposé comme un des plus grands films de science-fiction/voyage dans l'espace de la...

le 29 août 2020

30 j'aime

4

The Truman Show
BestPanther
9

Populace manipulée, au profit de qui ? Ce n'est pas stipulé

Bon je préviens tout de suite, ce film est une dinguerie, c'est incroyable, je suis resté bouche bée, j'ai pas arrêté de me répéter que c'était trop bien. Premier film que je vois avec Jim Carrey en...

le 17 mars 2020

26 j'aime

14