Avatar steka

Critiques de steka

Versus
  Suivre
-

L'étranger

L'ouvrage, s'il est intéressant par sa vision décalée de l'histoire japonaise dans la première moitié du Vingtième siècle, comme anthropologie d'une époque, laisse quand même une certaine impression d'inachèvement. Kaneko n'est pas vraiment un analyste ni un historien et son approche est très subjective (il est connu au Japon principalement comme poète). Son point de vue demeure toutefois... Lire la critique de Histoire spirituelle du désespoir

7 3
Avatar steka
7
steka ·
-

Voix solitaire

Lu Xun est le plus grand écrivain chinois du Vingtième siècle. Voilà une affirmation qui pourrait paraître pour le moins tendancieuse, voir carrément excessive. Pourtant, sauf découverte assez peu probable d’une œuvre demeurée inconnue jusqu’à cette date, il se trouvera assez peu de monde en mesure de la contester sérieusement. Lu Xun en aurait été lui-même le premier surpris et pour qui... Lire la critique de Nouvelles et poèmes en prose

6
Avatar steka
9
steka ·
Bande-annonce
7.5

Méritocratie

Au-delà du thème principal sur les tendances naturelles des médias de masse à l’obscénité, thème déjà largement exploré par le cinéma, j’ai davantage été intéressé par le portrait, ici réalisé, d’un pur produit contemporain des logiques de la domination marchande. L’arrivisme déshumanisé de notre personnage étant la conséquence directe de ses talents d’observation et d’adaptation au monde qui... Lire la critique de Night Call

23 5
Avatar steka
7
steka ·
-

De la vérité factuelle des choses

Plaisant exemple de ce que peut faire un auteur, bénéficiant d'une indéniable réputation, quand il a su préserver une véritable liberté de ton et d'expression. En ces sombres années (1969-1979) de l'histoire italienne, qu'ultérieurement on appela, non sans raisons, "Les années de plomb", Sciascia, dans ce recueil de chroniques et réflexions diverses, présentées comme un Journal, livre sans... Lire la critique de Noir sur noir

11 5
Avatar steka
8
steka ·
8.6

Affaires humaines

On ne peut limiter cet ouvrage à l’étude d’une injustice particulière : c’est bien l’ensemble de l’institution judiciaire qui est ici dénoncée dans sa parfaite inadéquation aux réalités humaines. Institution qui, dès que l’on envisage sérieusement sa mise en œuvre, se révèle être essentiellement, à travers ceux qui en sont l’instrument, une machine à broyer aveugle et inefficace,... Lire la critique de L'Affaire Maurizius

12 3
Avatar steka
8
steka ·
Écouter
-

Eclectisme musical

Très bel album mettant en lumière l'influence de la musique Tsigane à la fois sur la musique classique et sur le jazz. On retrouvera donc dans ces 2 CDs aussi bien des morceaux de Bartók et Kodaly que du Weather Report, de Bratsch ou de Youssou N'Dour. Aucune confusion ici pourtant, grâce à la main de maître de la violoniste classique Viktoria Mullova ( elle fut l'élève de Leonid Kogan) qui,... Lire l'avis à propos de The Peasant Girl

3 1
Avatar steka
8
steka ·
6.4

Bouffonnerie tragique

Sur un scénario ressemblant à un livret d'opéra et une direction d'acteurs caractéristique du genre, oscillant constamment entre la bouffonnerie et le tragique, une étrange comédie comme seule l'Italie sait les faire. Malgré une étonnante accumulation de maladresses, on prendra plaisir à admirer Sophia Loren (la belle Titina) en sauvageonne sicilienne au cœur déchiré entre ses deux amants aux... Lire la critique de D'amour et de sang

3
Avatar steka
6
steka ·
8.2

Chronique secrète d’une ville

Il y a une littérature qui manque, celle de ceux et de celles qui se préoccupaient beaucoup trop de vivre pour avoir le temps de le raconter, de faire de la littérature. Si bien qu’une part notable de l’expérience humaine, la plus importante peut-être, est absente du récit général, d’un savoir à acquérir certes « par procuration » mais qui est aussi incitation à vivre davantage et à ne pas... Lire l'avis à propos de Rue des maléfices

13 4
Avatar steka
8
steka ·
6.7

Du devenir des diligences en milieux précaires

Sont justes exposées ici, parfois assez maladroitement, quelquefois fort pertinemment, les lois du marché désormais totalement mondialisé. Et principalement, pour ce qui concerne la très grande majorité de la population, la nécessité de trouver un travail salarié pour assurer sa survie. Dans un monde où, effectivement, " la vente de la marchandise-force de travail est assurée d'avoir autant... Lire la critique de Manifeste contre le travail

10 29
Avatar steka
7
steka ·
5.6

Impasse ...

Le principal reproche que l'on puisse formuler aux thèses de Michel Bounan, c'est qu'elles ne sont pas lues. La meilleure critique consiste donc à les mettre quelque peu en lumière dans un contexte approprié. C'est à dire souvent. "L'examen, même superficiel, des entreprises terroristes menées depuis plus d'un siècle nous révèle leur inefficacité totale selon les critères politiques affichés... Lire l'avis à propos de Logique du terrorisme

8 5
Avatar steka
8
steka ·