Avatar steka

Critiques de steka

Versus
  Suivre
-

Changement de cellule

La notion d'aliénation est devenue si prégnante et si dérangeante en nos modernes sociétés que d'un commun accord, tous ceux qui font profession de penser l'ont prudemment rangé au placard. C'est comme la pollution de l'air ou des rivières : quand cela est devenu une norme quotidienne, on cesse d'en parler. Une multitude de vocables à connotation scientifique ont donc été inventés tout... Lire la critique de Sociologie de l'aliénation

3 1
Avatar steka
8
steka ·
Bande-annonce
7.1

Nuance

Srdjan Dragojević a fait un film yougoslave, traitant les problèmes des territoires dispersés de l'ancienne Yougoslavie. C'est sous cet angle que ce film doit être envisagé et non dans la logique d'un cinéma mondialisé. Un pont d'or fut proposé à un moment à Dragojevic pour travailler pépère à Hollywood mais, après expérience, il a préféré abandonner tout cela pour pouvoir continuer à... Lire l'avis à propos de La Parade

11 1
Avatar steka
7
steka ·
Bande-annonce
-

De la continuité du mensonge

Étrange défaillance de la version diffusée en France de ce subtil court-métrage : ce qui lui donne tout son sens et son terrible humour noir n'apparait pas dans les sous-titres. C'est à dire que non seulement la maitresse-interprète déforme le discours de l'homme mais les sous-titres sont tronqués de telle manière que l'on ne peut en comprendre l'essentiel. Du coup le discours apparait comme... Lire la critique de Lies

1
Avatar steka
8
steka ·
-

La révolution n'a pas eu lieu

Ce livre réunit les nouvelles parues précédemment sous les titres "Des gens sans importance" et "Des gens désenchantés". Dans ces textes publiés dans la Russie des années 20, Panteleïmon Romanov parle des "gens" en effet. Avec une subtilité et une sensibilité qui allait tout à fait à contre-courant de cette époque de contre-révolution et de prise de pouvoir personnel de... Lire la critique de Le Droit de vivre ou le problème des sans-parti

7 17
Avatar steka
8
steka ·
-

Próblêma

Un peu déçu par cet ouvrage qui, de mon point de vue, fait preuve d'un étrange aveuglement. L'espace de cette critique ne permet pas un approfondissement sérieux mais le cheminement, que distingue Giorgio Colli, de la dialectique originelle, celle des sages comme Héraclite, vers la rhétorique platonicienne, considérée non sans raisons comme une régression,... Lire l'avis à propos de La Naissance de la philosophie

1 3
Avatar steka
6
steka ·
-

Inadapté !

Eheh, bon d'accord, ce livre est un drôle de foutoir et l'on peut comprendre que certains éprouvent quelques réticences à sa digestion. Ces carnets furent rédigés en 1956 et 1957 alors que Eroféiev vient d'avoir dix-huit ans. Il est fou de poésie, exerce une indéniable fascination sur son entourage et semble avoir comme principale préoccupation de se rendre totalement irrécupérable au plus... Lire l'avis à propos de Carnets d'un psychopathe

8 5
Avatar steka
8
steka ·
-

Comment subsista une culture allemande

Une intéressante présentation de la situation souvent tragique de l'émigration allemande au temps du nazisme dans le milieu des lettres après 1933. Si dans un premier temps, la côte méditerranéenne, encore grandement préservée, put apparaitre comme un refuge idéal à beaucoup de ces écrivains bannis de leur pays et souvent inscrits sur les listes noires de la gestapo, c'est qu'aucun d'entre... Lire la critique de Exils méditerranéens : écrivains allemands dans le sud de la France : 1933-1941

4
Avatar steka
7
steka ·
7.0

Devant nos yeux

Plutôt qu'une critique supplémentaire sur ce livre vrai en son discours et ses intentions, voici une petite illustration chantée d'actualité : https://www.youtube.com/watch?v=6a6DWb5dxKs Les migrants, les migrations en général, sont la réalité critique incontournable de ce monde, le nôtre, tel qu'il s'est construit avec la prise de... Lire la critique de Frères migrants

7 5
Avatar steka
7
steka ·
-

Vertige

L'ouverture à la modernité de la Hongrie, dans le premier tiers du Vingtième siècle, fut particulièrement prolifique dans le domaine littéraire grâce à l'émergence de nombreux auteurs décidés à faire tomber les anciens carcans idéologiques et psychologiques. Ici, Milan Füst nous entraine dans l'intériorité d'un universitaire renommé vieillissant subitement confronté à sa propre vacuité, à ses... Lire l'avis à propos de Précipice

4
Avatar steka
8
steka ·
7.3

Foisonnement invisible

Les différents textes composant la matière de cet ouvrage ont été rédigés entre 1925 et 1932, avant le départ de Siegfried Kracauer d'Allemagne en mars 1933. Certains d'entre eux sont emprunts d'une étonnante modernité. D'autres font ressurgir un monde entièrement disparu qui participe, à la manière d'un négatif, à nous révéler le notre. Il faut un certain temps pour s'habituer et pleinement... Lire l'avis à propos de Rues de Berlin et d'ailleurs

5 3
Avatar steka
8
steka ·