Avatar 0eil

Critiques de 0eil

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.4

Critique de L'Homme qui venait d'ailleurs par 0eil

Je suis comme tout le monde, à l'annonce de la mort de David Bowie, j'étais triste. Non pas que j'ai connu le gars personnellement, mais avec une icône de la pop culture, on a tous des souvenirs personnels. En plus, le décès de Bowie avait un côté très Molière : l'homme qui avait tenu bon le temps de finir un dernier album-somme, puis qui s'était laissé aller deux jours après la sortie... Lire la critique de L'Homme qui venait d'ailleurs

2 1
Avatar 0eil
8
0eil ·
Bande-annonce
5.1

Critique de Pirates des Caraïbes : La Vengeance de... par 0eil

Mais la Fontaine de Jouvence, c'était pas déjà un peu mollasson ? Genre, le moment-clé du film était quand même cet instant fatidique où un personnage a décidé d'appeler la sirène Siréna. Après plus d'une heure passée dans un silence religieux, la salle de ciné où j'étais s'était enfin un peu déridée. Puis était retombé dans le silence solennel qui accompagne la mise en terre d'un proche.... Lire la critique de Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar

2 3
Avatar 0eil
3
0eil ·
Bande-annonce
6.0

Critique de Spider-Man : Homecoming par 0eil

J'ai mis un certain temps à caler le titre « homecoming ». La maison, ce serait pas cette écurie Marvel où la place de l'Araignée était vacante depuis un moment ? Fut un temps, plutôt lointain, j'avais bien aimé Spider-Man. C'était l'époque de Sam Raimi. Pis ensuite, bah, s'il faut reprendre avec une autre équipe créative, ça va, c'est pas la mer à boire ! Seulement... j'avais... Lire l'avis à propos de Spider-Man : Homecoming

4 1
Avatar 0eil
4
0eil ·
Bande-annonce
5.6

Le Grand Pardon

Je ne vais pas faire ici l'explication de la longue passion qui me lit à Max. Mad pour les intimes. "Ce type-là, un peu trop téméraire" pour le commun des mortels. Enfin, bref, non, on ne va pas parler de ça, surtout que j'en ai déjà étalé énormément à ce sujet sur les deux premiers opus, chef-d'oeuvres chacun à sa manière bien personnelle. Non, je pense que l'important, cela va être de faire... Lire l'avis à propos de Mad Max : Au-delà du dôme du tonnerre

12 2
Avatar 0eil
6
0eil ·
Bande-annonce
4.5

Critique de Numéro quatre par 0eil

Dans la série du film pour adolescent, il faut bien avouer que Numéro Quatre se pose bien là. Dernier-né d'une longue et douloureuse réflexion pécuniaire sur l'endroit où se trouve le dernier et comment le récupérer, Numéro Quatre est un produit. Il comporte exactement tous les éléments qui sont nécessaires à un but à peine caché : vous prendre votre argent. Profiter d'un instant de faiblesse... Lire la critique de Numéro quatre

2 2
Avatar 0eil
1
0eil ·
7.6

Critique de Stalker par 0eil

La Zone, ça me connaît. Si les vrais, les vétérans de la SF connaissent les Strougatski pour être sans doute les plus célèbres des écrivains du genre venus de Russie, les incultes - comme moi - les connaissent surtout pour Stalker. Enfin, pas le livre, hein, non, je suis inculte, vous dis-je. Pour le jeu vidéo, en fait. Donc oui, la Zone, ça me connaît un peu. C'est longues heures passées à... Lire l'avis à propos de Stalker

Avatar 0eil
8
0eil ·
Bande-annonce
4.9

Critique de Jumper par 0eil

Quand Hayden a rejoint le casting de Star Wars, j'ai essayé de le défendre. J'ai tenté - vainement - d'empêcher qu'une foule en délire composée de mes proches n'achète un billet pour Los Angeles et aillent lui expliquer un peu l'actor's studio à grand coup de bottin. Ça n'a pas été simple et le pire... l'Episode II leur a quand même bien donné raison. L'épisode III relevait avec peine le... Lire l'avis à propos de Jumper

3 2
Avatar 0eil
3
0eil ·
5.8

Critique de Forever Young par 0eil

Je pense que, s'il devait y avoir une définition du film mineur, ce serait "Forever Young". L'intrigue se focalise pénardement sur du bon vieil "hibernatus" : on prend un Mel Gibson encore tout pimpant et on le fait s'ensevelir en 1939, pour se réveiller 53 ans plus tard, badaboum. Ca c'est pas de chance, d'autant que voilà dans ses pattes la mère célibataire mais pétillante, mademoiselle... Lire la critique de Forever Young

2 5
Avatar 0eil
4
0eil ·
Bande-annonce
7.3

Critique de Mad Max 2 : Le Défi par 0eil

De la poussière à perte de vue. Ah, l'humain, belle bête. Fondue dans la fournaise de l'Australie, ça donne une grosse saloperie bardée de cuir, avec une appétence sans borne pour l'essence. Et glou, et glou, et glou, c'est qu'il en descend, des litres, l'australien. Faut dire que ses landes chéries sont quand même de sacrés mouroirs où il ne fait pas bon traîner. D'autant qu'en plus d'une... Lire la critique de Mad Max 2 : Le Défi

3 1
Avatar 0eil
8
0eil ·
Bande-annonce
6.3

Fall(out) in love

Du post-apo avec des n'enfants - enfin, des adolescents ? Pourquoi pas. Je me suis cogné récemment "Young Ones", sur ce sujet précisément, alors pourquoi ne pas voir encore ce qu'on peut dire sur le sujet ? Dans l'idée, la notion essentielle est alors, sans doute, la transition, le vieux monde ayant été bien pourri par nos ancêtres, qu'allons-nous donc laisser à la jeune génération qui s'amène... Lire la critique de How I Live Now (Maintenant c'est ma vie)

Avatar 0eil
5
0eil ·