Avatar Alexandre_Hervaud

Critiques de Alexandre_Hervaud

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.6

Wild Horses

«And I'm trying to hold on to my past / It's been so long, I don't think I'm gonna last» http://www.slate.fr/story/92685/netflix-bojack-horseman-deprime-hilarante Lire l'avis à propos de BoJack Horseman

2
Avatar Alexandre_Hervaud
8
Alexandre_Hervaud ·
Bande-annonce
5.8

Critique de Goal of the Dead par Alexandre_Hervaud

On tient sûrement ici la plus grande réussite du cinéma fantastique français de ces 10 dernières années (certes, c'est pas dur), en tout cas clairement la plus divertissante et fun, loin des tentatives auteurisantes et cheap du tout-venant. Mix ultra efficace de gore et d'humour, avec un sens des dialogues et un rythme assez EdgarWrightien, le tout dans un format jamais testé par ici (2 films de... Lire la critique de Goal of the Dead

8
Avatar Alexandre_Hervaud
8
Alexandre_Hervaud ·
Bande-annonce
4.8

Critique de Le Crocodile du Botswanga par Alexandre_Hervaud

Comme si les Inconnus et Dieudonné avaient fait un film ensemble. En 1998. Et ça fait du bien. Lire l'avis à propos de Le Crocodile du Botswanga

3
Avatar Alexandre_Hervaud
7
Alexandre_Hervaud ·
-

Critique de Tweets : L'Histoire s'écrit-elle en... par Alexandre_Hervaud

Pas de copinage ici, le 8/10 est mérité : rarement un bouquin n'aura résumé de manière aussi efficace (et complète) les tenants et aboutissants de Twitter, de ses capacités comme de ses faiblesses. Indispensable pour tout newbie ou twitto-sceptique. Lire l'avis à propos de Tweets : L'Histoire s'écrit-elle en 140 caractères ?

Avatar Alexandre_Hervaud
8
Alexandre_Hervaud ·
Bande-annonce
7.2

Critique de La Vénus à la fourrure par Alexandre_Hervaud

Si vraiment, vraiment, vous ne supportez pas le film, dîtes vous juste que les 5 dernières minutes sont ce que le ciné français a produit de plus WTF en 2013. Mais bon, les 90min précédentes sont über chiantes - sauf quand Amalric parle. Et comme il parle une fois sur 2, ça fait que 45min insupportable in fine. Ce qui reste beaucoup. Lire la critique de La Vénus à la fourrure

1
Avatar Alexandre_Hervaud
5
Alexandre_Hervaud ·
Bande-annonce
7.1

Critique de Leviathan par Alexandre_Hervaud

La beauté dingue de certains plans et le travail génial sur le son ne peut contrebalancer l'ennui profond généré par 50% des scènes, dont celle - je sais pas si c'est vraiment un spoiler- consitant à filmer en plan séquence fixe un marin s'endormant devant la TV pendant 5-10 min, un moment assez fort puisque ses yeux se ferment à peu près en synchro totale avec ceux des spectateurs. Lire l'avis à propos de Leviathan

4
Avatar Alexandre_Hervaud
5
Alexandre_Hervaud ·
Bande-annonce
5.3

Critique de Contracted par Alexandre_Hervaud

Dommage que la fin soit ratée. A voir pour la prestation assez dingue de Najarra Townsend et les idées bien craspecs de son réal/scénariste qui proposent un paquet de visions traumatisantes, peut-être de manière trop gratuites, mais plutôt efficace malgré tout. Lire la critique de Contracted

1
Avatar Alexandre_Hervaud
6
Alexandre_Hervaud ·
Bande-annonce
5.6

Critique de The Ressurection of a Bastard par Alexandre_Hervaud

Pour son premier long, le réalisateur Guido Van Driel adapte ici son propre roman graphique, et le résultat est une belle claque poético-trash, quelque part entre les premiers Winding Refn et Lynch, le tout éclairé par le chef op de Bullhead et mené par le jeu du génial Yorick van Wageningen, déjà vu chez David Fincher en gros porc violeur/violé de Millenium. Lire la critique de The Ressurection of a Bastard

3
Avatar Alexandre_Hervaud
8
Alexandre_Hervaud ·
Bande-annonce
5.3

Critique de Les Flingueuses par Alexandre_Hervaud

Comédie drôle et buddy movie réussi : le meilleur exemple du genre depuis Hot Fuzz. Lire l'avis à propos de Les Flingueuses

3 1
Avatar Alexandre_Hervaud
8
Alexandre_Hervaud ·